Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Liliom
Théâtre de la Colline  (Paris)  mars 2014

Comédie dramatique de Ferenc Molnár, mise en scène de Galin Stoev, avec Yoann Blanc, Anna Cervinka, Romain Dierckx, Christophe Grégoire, Christophe Montenez, Céline Ohrel, Marie-Christine Orry, Marie-Ève Perron et François Prodhomme.

Quand il écrit "Liliom", en 1909, le dramaturge hongrois Ferenc Molnar conçoit un mélodrame qu'il situe dans les milieux forains. Mais il décide de ne pas s'en tenir au simple mélo puisque, Liliom s'étant suicidé après avoir raté un mauvais coup, il se retrouve devant des juges célestes qui le condamnent à revenir régler ses affaires sur Terre.

"Liliom" est une œuvre qui mélange les genres et allie réalisme et fantaisie. C'est ce que comprendra parfaitement Fritz Lang, en 1934, quand il s'emparera du sujet pour son unique film français.

Un siècle après sa création théâtrale et 80 ans après son adaptation cinématographique, la version de "Liliom" proposée par Galin Stoev diffère totalement de ces devancières. Avant toute chose, la scénographie d'Halban Ho Van évacue les manèges et les flonflons de la fête dont on ne perçoit que quelques échos off.

Désacralisé sans ses chevaux de bois, Liliom n'est plus un bonimenteur magnifique aux yeux des trottins de Budapest. Dès le départ, c'est un perdant peu glorieux et pas du tout ce personnage au grand cœur derrière sa carapace de faux dur, que l'on inscrirait par anticipation dans un certain "réalisme poétique".

S'il tient bien l'intrigue et donne à chaque personnage quelque chose de consistant à défendre, à l'image de Marie-Christine Orry, qui joue Madame Muscat - la propriétaire du manège où travaille Liliom - avec le phrasé titi d'Arletty, Galin Stoev ne peut, par son choix initial, pratiquer une vraie rupture de ton quand survient la dimension fantastique du texte de Molnar, avec intervention des anges et des juges divins.

Ayant poussé le personnage de Liliom vers un certain monolithisme terne, Stoev empêche ainsi Christophe Grégoire, qui n'a jamais été dans l'excès ni dans la truculence, de monter en puissance dans l'émotion. Et même, si le final réussi respecte la logique du texte, on reste frustré de n'avoir en tout et pour tout connu en deux heures que ce fugace moment d'émotion véritable.

C'est dommage car le travail de Galin Stoev n'est pas négligeable. Il rend clair les enjeux envisagés par Molnar. Évidemment, ceux-ci se limitant aux amours contrariés d'une jeune bonne et d'un forain dans l'Empire austro-hongrois finissant, ils ne dessinent pas des problématiques très modernes.

Reste que cette belle mécanique conçue par Galin Stoev fournit un pur divertissement théâtral qui se suit sans ennui.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

Abonnez vous à la Newsletter pour recevoir, outre les mises à jour en avant première, des infos de première importance et peut être des choses dont vous n'avez même pas encore imaginé l'existence et l'impact sur votre vie... et nous non plus.

se désabonner, changer son mail ... c'est ici!


» Contacter un membre ou toute
   l'équipe (cliquez ici)


Afficher les chroniques d'un membre :

Liste des chroniques... Cécile B.B.
Liste des chroniques... David
Liste des chroniques... Didier Richard
Liste des chroniques... Fred
Liste des chroniques... Jean-Louis Zuccolini
Liste des chroniques... Julien P.
Liste des chroniques... LaBat’
Liste des chroniques... Laurent Coudol
Liste des chroniques... Le Noise (Jérôme Gillet)
Liste des chroniques... Margotte
Liste des chroniques... MM
Liste des chroniques... Monsieur Var
Liste des chroniques... Nathalie Bachelerie
Liste des chroniques... Nicolas Arnstam
Liste des chroniques... Paola Simeone
Liste des chroniques... Philippe Person
Liste des chroniques... Rickeu
Liste des chroniques... Séb.T

 

Les articles de ce site sont la propriété de froggydelight.com et de leurs auteurs.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=