Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Computer Chess
Andrew Bujalski 

Réalisé par Andrew Bujalski. Etats-Unis Comédie. 1h32. (Sortie 9 avril 2014). Avec Patrick Riester, Willey Wiggins, Myles Paige, Robin Schwartz, Gerald Peary et Gordon Kindlmann.

Andrew Bujalski. Retenez ce nom. Soit c’est celui de quelqu’un qui ne restera que pour "Computer Chess", un film vraiment culte parce qu’il ne ressemble à rien et l’assume avec l’impassibilité de son humour ravageur. Soit c’est celui d’un réalisateur qu'on n'arrêtera plus.

Tout commence mal dans un noir et blanc crasseux bien digne d’un documentaire vidéo passant tard à la télé avant l’ère de la couleur.

Et puis, on se gratte la tête avec consternation : est-ce qu’il va vraiment falloir suivre pendant 92 minutes une espèce de convention informatique des années 1980 dans laquelle des fabricants d’ordinateur vont proposer des programmes de jeux d’échecs pour qu’une machine gagne enfin contre l’homme sans le trucage du fameux automate qui, en fait, contenait un joueur nain ?

Qui a eu l’idée de retrouver ces images ? À l’ère des tablettes, pourquoi se replonger dans la préhistoire informatique ? Surtout en s’attardant sur des zozos pas très passionnants bidouillant leurs drôles d’engins d’avant le minitel ?

Soudain, au bout d’un sacré bout de temps si l’on n’a pas eu la chance d’avoir été prévenu par un chroniqueur de Froggy’s Delight, on commence à douter : ce documentaire est trop bizarre.

Pourquoi, alors qu’on est censé suivre les préparatifs des informaticiens qui vont devoir faire s’affronter leurs machines, avant que la gagnante ne s’attaque à son tour à un champion d’échecs, la caméra d’Andrew Bujalski s’en désintéresse et se retrouve à filmer une bande de zigotos, genre secte new age, de plus en plus impliquée dans la narration.

Outre ce "groupe de rencontres" à la recherche d’une vérité transcendantale, on découvre aussi régulièrement à l’écran un personnage à la fois en dedans et en dehors du petit monde des programmateurs, un personnage de squatteur qui répond au nom improbable de "Michael Papageorge"…

Allez, on se lance et l’on n’a désormais plus peur de se ridiculiser : "Computer Chess" d’Andrew Bujalski n’est pas un documentaire datant des années 1970-1980, ou même un montage récent d’images d’époque. Non, il s’agit d’une fiction qui prend la forme d’un documentaire télé du siècle dernier et qui, à la manière de ce qu’on voyait sur les petits écrans quand ils l’étaient encore, s’amuse à recréer une ambiance "vintage" saugrenue.

Dans "Computer Chess", on sera confronté à une vérité que l’on se refusait à formuler : les années 1980 ont plus de trente ans. Tout ce qui faisait modernité à l’époque est désormais kitsch, vieillot, complètement suranné. Les machines qui ont mené au monde d’aujourd’hui sont de la vieille quincaillerie dont on rira et qui feront rejaillir bien des nostalgies.

"Computer Chess" d’Andrew Bujalski peut aussi se voir comme une œuvre originale, bourrée d’effets non spéciaux, qui aurait plu à tous les pince-sans-rire pré ou post-surréalistes. Un amateur d’échecs comme Marcel Duchamp ou de machines aberrantes comme Raymond Roussel se retrouverait dans le bébé de Bujalski.

Dans sa catégorie, dont il risque d’être longtemps l’unique prototype, "Computer Chess" est un chef-d’œuvre.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
# 25 février 2024 : Quoi de neuf cette semaine ?

De la musque, du théâtre, de la littérature, de la bonne humeur et du replay au programme cette semaine sur Froggy's Delight que ce soit ici, sur Twitch ou sur Youtube. Comme disent les jeunes, suivez-nous et mettez des pouces bleus ! .

Du côté de la musique:

"Session de rattrapage 3", nouvel épisode de notre podcast Le Morceau Caché
quoi de neuf du côté de Caesaria, Archi Deep, Chester Remington, Dirty Fonzy
"She Reaches Out to She" de Chelsea Wolfe
"Victoire de la musique" de Cotonete
"Back to the wall" de Grand March
"Please, wait" de Maxwell Farrington & Le SuperHomard
"La reine du secourisme" de Nicolas Jules
"On the spot" de Philippe Soirat
"#puzzled" de Pierre-François Blanchard
"Goodbye black dog" de PURRS
"Print, Secrets for you" de Sylvain Cathala
"Witchorious" de Witchorious
et toujours :
"Brahms le Tzigane" du Choeur de Chambre Mélisme(s), Colette Diard & Bankal Trio
"Folklores" de Dumka
"Songes" de Elodie Vignon
"Et il y avait" de Geins't Naït, Laurent Petitgrand & Scanner
"Caravan party II" de Johan Farjot & Friends
"Hors-piste" de Le Pied de la Pompe
"Pop sauvage" de Métro Verlaine
"Bright" de Soulmate
"Family and friends" de The Twin Souls
"Haydn all stars (Haydn, Ravel, Fontyn, Brahms)" de Trio Ernest

Au théâtre

les nouveautés :

"A qui elle s'abandonne" au Théâtre La Flèche
"Les quatres soeurs March" au Théâtre du Ranelagh
"Mémoire(s)" au Théâtre Le Funambule Montmartre
"N'importe où hors du monde" au Théâtre Le Guichet Montparnasse
"Quand je serai un homme" au Théâtre Essaïon
"Le petit Prince" à La Scala
"Frida Kahlo" à La Scala
"Les petits chevaux, une histoire d'enfants des lebensborn" à La Reine Blanche
et toujours :
"Burn baby burn" au Petit Théâtre du Gymnase Marie Bell
"Looking for Jaurès" au Théâtre Essaïon
"L'addition" au Théâtre Sylvia Monfort
"Tout le monde il est Jean Yanne" Au Théâtre Le Funambule Montmartre
"Les Travailleurs de la mer" au" au Théâtre Le Lucernaire
"Ds Ombres et des Armes" à La Manufacture des Abbesses
"Les Caroline" au Théâtre Les Enfants du Paradis
et les autres spectacles à l'affiche

Du cinéma avec :

 "Universal Theory" de Timm Kroger
"Elaha" de Milena Aboyan

Lecture avec :

"La vie précieuse" de Yrsa Daley-Ward
"Le bureau des prémonitions" de Sam Knight
"Histoire politique de l'antisémitsme en France" Sous la direction d'Alexandre Bande, Pierre-Jerome Biscarat et Rudy Reichstadt
"Disparue à cette adresse" de Linwood Barclay
"Metropolis" de Ben Wilson
et toujours :
"Archives de la joie" et "Le vent léger" de Jean-François Beauchemin
"Le diable sur mon épaule" de Gabino Iglesias
Morceaux choisis de la masterclass de Christophe Blain à Angoulême
"Camille s'en va" de Thomas Flahaut
"Le fantôme de Suzuko" de Vincent Brault
"Melody" de Martin Suter
"tempo" de Martin Dumont

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

Les 4 derniers journaux
- 25 février 2024 : Quoi de neuf cette semaine ?
- 18 février 2024 : Au soleil ou sous la pluie
- 11 février 2024 : A la saint valentin, offre toi un truc bien
- 4 février 2024 : Quoi de neuf cette semaine ?
           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=