Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Un air de famille
Théâtre de Nesle  (Paris)  avril 2014

Comédie de Agnès Jaoui et Jean-Pierre Bacri, mise en scène dans une mise en scène de Cathy Guillemin, avec Sarah Bouthier, Alexandra Causse, Johann Coste, Jules Lecointe, Hélène Phenix et Morad Tacherifet.

Au café "Le Père Tranquille", la famille Ménard se retrouve au complet avant d'aller fêter l'anniversaire de la belle-fille, Yolande, au restaurant étoilé "Le Comtes des Bretagne".

C'est Henri qui a pris la succession de son père à la tête du bar. Betty, la soeur, entretient une relation à l’insu de sa famille avec Denis, le garçon du bar. Philippe, le brillant cadet et mari de "Yoyo", est passé à la télévision pour présenter son entreprise, mais se pose des questions sur sa prestation. Quant à la femme d'Henri, Arlette, elle n'est toujours pas arrivée.

Le pièce écrite par Agnès Jaoui et Jean-Pierre Bacri au début des années 90 n'a pas pris une ride. Les sujets abordés, les rapports familiaux, l'émancipation féminine ou les rapports au sein de l'entreprise font toujours partie du quotidien et n'ont pas connu de grande révolution.

L'homme est un animal qui n'a d'autre ressource pour pallier à son déséquilibre que de se créer des normes afin de s'accorder à son milieu, c'est-à-dire trouver un équilibre dans son déséquilibre, et continuer à avancer même en boîtant. Pour trouver la valeur de sa vie, le plus simple est de se conforter à la norme commune, édictée ici par la figure maternelle.

Devant la difficulté de trouver la réponse en eux-mêmes, chacun des personnages la recherchait dans le regard des autres membres de la famille jusqu'à ce soir fatidique où les fissures apparaissent et les masques tombent.

Le texte est un petit bijou d'humour et d'écriture dont chacun des comédiens tire le meilleur. Morad Tacherif, dans le rôle d'Henry, Johann Coste dans celui de Denis et Jules Lecointe dans celui de Philippe incarnent des figures de la virilité qui chacune se craquelle. On regrette simplement que Morad Tacherif ne s'affranchisse pas un peu plus du personnage créé par Bacri, bien que la difficulté soit évidente.

Alexandra Causse porte avec brio le rôle écrasant de cette mère dont les sentiments maternels se sont reportés sur ses compagnons à quatre pattes successifs. Sarah Bouthier incarne le personnage le plus naïf mais aussi le plus honnête, Yolande. Sa gestuelle, son maintien et sa voix posée nous rendent sensible à l'expression des prémices de sa volonté d'émancipation.

Enfin Hélène Phénix, avec un faux air de Zooey Deschanel, est une Betty toute en nuances, fragile sous une assurance affichée.

La mise en scène minutieuse de Cathy Guillemain, dans un décor de bistro qui sied à la cave voûtée dans laquelle est présentée la pièce, veille à laisser du temps aux comédiens. Point de rythme frénétique, la pièce traite d'une prise de conscience progressive. Cathy Guillemain donne tantôt à voir le vulnérabilité, la force ou le doute des différents protagonistes grâce à une excellente direction d'acteurs.

L'homogénéité qui émane de la troupe rend le texte vivant et l'ensemble très agréable. "Un air de famille" est bel et bien devenu un classique du théâtre actuel que la troupe de L'Heur du T s'approprie avec aisance et naturel.

 

Laurent Coudol         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
# 20 septembre 2020 : Orages ...ô des...espoirs !

Ce bel été indien se termine sur des orages, du tonnerre et des inondations terribles. Décidément 2020 ne nous épargne rien. Dans l'espoir de jours meilleurs et se faire plaisir au milieu de tout cela, voici notre sélection culturelle de la semaine.

Du côté de la musique :

"In and out of the light" de The Apartments
"Chrone EP" de Atrisma
"State of emergency" de Babylon Circus
"Nomadic spirit" de La Caravane Passe
"Règle d'or" de Marie Gold
"Berg, Webern, Schreker" de Orchestre National d'Auvergne & Roberto Forès Veses
et toujours :
"Transience of life" de Elysian Fields
"Cerna vez" de Thomas Bel
"Bandit bandit" de Bandit Bandit
"Twins" de Collectif La Boutique
"Run run run (hommage à Lou Reed" de Emily Loizeau
Emily Loizeau en concert au CentQuatre
"Papillon blanc" de Gabriel Tur
"Dix chansons naturelles et sauvages" de Hugo Chastanet
"Both sides" le spectacle de Jeanne Added au CentQuatre

Au théâtre :

les nouveautés :
"Aux éclats..." au Théâtre de la Bastille
"Onéguine" au Théâtre Gérard Philippe à Saint-Denis
"Surprise parti" au Théâtre de la Reine Blanche
"Mademoiselle Else" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Killing Robots" au Théâtre Paris-Villette
les reprises :
"Marie des Poules" au Théâtre du Petit Montparnasse
"Hector Obalk - Toute l'Histoire de la peinture en moins de deux heures" au Théâtre de l'Atelier
"Trinidad - Pour que tu t'aimes encore" au Studio Hébertot
"Carla Bianchi - Migrando" à la Nouvelle Seine
"Jos Jouben - L'Art du rire" à La Scala
"Mudith Monroevitz" à la Nouvelle Seine
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

la nouvelle saison muséale avec "Sarah Moon - PasséPrésent" au Musée d'Art Moderne de Paris
la dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - La collection de Madame" au Musée du Quai Branly
et toujours :
"Le Monde selon Roger Ballen" à La Halle Saint Pierre
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Harper's Bazaar, premier magazine de mode" au Musée des Arts Décoratifs
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Ailleurs" de Gints Zilbalodis
at home :
"Caramel" de Nadine Labaki
"Tomboy" de Céline Sciamma
"Peur" de Danielle Arbid
"La Cour de Babel" de Julie Bertucelli
"La Bataille de Solférino" de Justine Triet

Lecture avec :

clickez ici pour Notre sélection des livres de la rentrée mais aussi

"De soleil et de sang" de Jérôme Loubry
"Fin de combat" de Karl Ove Knausgaard"
"KGB" de Bernard Lecomte et "Napoléon, dictionnaire historique" de Thierry Lentz
"La danse du vilain" de Fiston Mwanza Mujila
"Louis XIV, roi du monde" de Philip Mansel
et toujours :
"Apeirogon" de Colum McCann
"Ce lien entre nous" de David Joy
"Dans la vallée du soleil" de Andy Davidson et "Les dynamiteurs" de Benjamin Whitmer
"Ensemble, on aboie en silence" de Gringe
"Hourra l'Oural encore" de Bernard Chambaz
"Mes fous" de Jean-Pierre Martin et "Et si on arrêtait de faire semblant" de Jonathan Franzen

Froggeek's Delight :

"A short hike" sur Windows, Mac, Linux, Switch

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

Les 4 derniers journaux
- 20 septembre 2020 : Orages ...ô des...espoirs !
- 13 septembre 2020 : On ira où tu voudras quand tu voudras
- La Mare Aux Grenouilles #10
- 6 septembre 2020 : On danse au bal masqué
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=