Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Future Islands
Singles  (4AD)  mars 2014

"When you were here, it was warm / Now it's just a bitter storm"

Il faut une bonne dose de courage et croire en l’intérêt que peut procurer chaque titre pour intituler son album Singles. Il faut aussi croire en sa chance, tout du moins savoir, vouloir la saisir et être persuadé que c’est enfin le bon moment. C’est le cas de Future Islands, trio synth-pop en provenance de Baltimore qui a décidé de lisser sa "post-wave" romantique et de sérieusement muscler sa musique après trois albums (Wave Like Home en 2008, In Evening Air en 2010 et On The Water en 2011) plutôt pas mal mais au succès que l’on qualifiera poliment de confidentiel.

D’abord changement de label, le groupe passe de Thrill Jockey à 4AD, même si une partie du disque a été enregistré avant la signature. Il a accueilli également Denny Bowen (Double Dagger) comme batteur puis a engagé Chris Coady (Beach House, Grizzly Bear, Yuck..) comme producteur. Ensuite, rien de mieux qu’une prestation remarquable et remarquée au Late Show de David Latterman, notamment grâce à la performance scénique du chanteur Samuel Herring, pour braquer les projecteurs sur soi et multiplier exponentiellement les vues sur YouTube.

Muscler sa musique ne veut pas dire se renier, les Américains restent farouchement libres et indépendants et si tout est plus gros qu’avant, Future Islands a réussi à garder cet assemblage assez étrange d’une voix habitée (presque de crooner  soul entre Joe Cocker et Brian Ferry) souvent touchante même quand elle en fait des tonnes, d’une basse très New Order (coucou Peter Hook !), point de convergence du groupe et de lignes de synthés pops. Le résultat est à la hauteur des ambitions du groupe, enfin on peut l’imaginer. Pour s’en persuader, il suffit d’écouter le trio inaugural : "Seasons (waiting For You)", "Spirit" et "Sun In The Morning", le véritable climax de ce disque.

Singles se tient sur la longueur, il est même plutôt cohérent, réussissant à garder une ligne claire, une certaine profondeur et complexité, chaque titre (ou presque) méritant une attention particulière. Il serait dommage de passer à côté de "A Dream Of You And Me" ou "Back In The Tall Grass". Les textes sont toujours aussi forts, poignants sans être mélodramatiques, allégorie de la vie dans ce qu’elle a de plus beau ou de plus dure où Herring n’hésite pas à se mettre à nu. Alors certes, parfois cela dépasse un peu, c’est de temps en temps un peu too much et un poil théâtral, ça flirte quelquefois avec une certaine facilité, Futur Islands joue sur un fil ténu, mais c’est toujours (souvent) électrisant et il est difficile de ne pas succomber à ces hymnes pop aux mélodies et aux refrains XXL et à l’efficacité indéniable.

 

En savoir plus :
Le site officiel de Future Islands
Le Soundcloud de Future Islands
Le Myspace de Future Islands
Le Facebook de Future Islands


Le Noise (Jérôme Gillet)         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2020-08-02 :
Listen in Bed - Nina Simone 2/2(Mix #21)
 

• Archives :
Crack Cloud - Pain Olympics
We hate you please die - Waiting room
Cheyenne - Surprends-moi
Listen in Bed - Nina Simone 1/2 (Mix #20)
La Mare Aux Grenouilles #06 - Talk Show Culturel
L'éclair - Noshtta EP
Toybloïd - Modern Love
Listen in Bed - Jimmy Cobb (Mix #19)
Divers artistes - INTENTA Experimental & Electronic Music from Switzerland 1981-93
Thibault Noally & L'ensemble Les Accents - Alessandro Scarlatti : Il Martirio di Santa Teodosia
Benoît Menut - Les îles
Musica Nigella & Takénori Némoto - Chausson le littéraire
Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet - Echange
Marianne Piketty, Le Concert Idéal - L'Heure bleue
Silas Bassa - Silas
Kristiansand Symphony Orchestra sous la direction de Peter Szilvay - Eivind Groven Symphonies N°1 & 2
Jean-Efflam Bavouzet - The Beethoven Connection Vol1 : Sonatas by Clementi, Hummel, Dussek and Wölfl
Benjamin Biolay - Grand Prix
Merakhaazan - Veines
Marion Cousin & Kaumwald - Tu rabo par'abanico
Cie Guillaume Lopez - Anda-Lutz
François Club - Cobra
Yadam - Safeplace EP
Hailey Tuck - Coquette EP
Austyn - Désordres EP
Volo - Avec son frère
Daniel Jea - A l'instinct A l'instant
Epilexique - Cérébro Dancing
Fugu - As Found
Magic Malik - Fanfare XP, volume 2
- les derniers albums (6111)
- les derniers articles (158)
- les derniers concerts (2323)
- les derniers expos (4)
- les derniers films (20)
- les derniers interviews (1095)
- les derniers livres (8)
- les derniers oldies (20)
- les derniers spectacles (8)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=