Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Gaudeamus
MC 93  (Bobigny)  mai 2014

Spectacle conçu et mis en scène par Lev Dodine d'après une oeuvre de Sergueï Kaledine, avec Danna Abyzova, Alexander Bykovski, Fon Riben Arina, Pavel Gryaznov, Ekaterina Kleopina, Artur Kozin, Glafira Kozulina, Leonid Lutchenko, Phillip Mogilnitski, Aleksei Morozov, Danil Mukhin, Maria Nikiforova, Stanislav Nikolski, Polina Prohodko, Oleg Ryazantsev, Eugeni Serzin, Stanislav Tkachenko, Beka Tculukidze et Evgeni Sannikov.

Deux décennies après la présentation à la MC 93 du spectacle de sortie des élèves de la classe de mise en scène à l’institut théâtral de Leningrad et d'entrée au Maly Drama Théâre de Moscou intitulé "Gaudeamus", spectacle mis en scène par Lev Dodine qui a connu un succès mondial, Patrick Sommier a demandé à ce dernier de réitérer l'aventure.

Le célèbre metteur en scène russe a accepté cette proposition et présente donc en France, et en création mondiale, une nouvelle version de la partition élaborée à partir d'un roman de Sergueï Kaledine intitulé "Bataillon de construction", paru en France sous le titre "La quille".

Celle-ci épingle, à la manière parodique et subversive des auteurs de l'avant-garde russe du début du 20ème siècle oeuvrant par détournement de la farce , la vie militaire du temps de l'URSS ce qui donne lieu à de savoureux tableaux illustrant la revue des troupes, le versement de la solde, les mémorables séances d'instruction militaire, les corvées et la "quille". Mais aussi le bizutage, les amours tarifées, les beuveries, les racismes et haines ordinaires et les rixes violentes conduisant au meurtre.

Lev Dodine s'aligne sur le registre de la farce tragi-comique dont il décline tous les sous-genres, du comique troupier à la parodie, tout en puisant ponctuellement dans d'autres registres théâtraux, de la comédie au drame, du cabaret épique au vaudeville militaire.

Ce don du syncrétisme va jusqu'au glissement de registres au sein d'un même tableau tel celui de la comique et irrésistible scène du flirt consommé entre un soldat et la grosse lavandière qui, quand surgit le reste de l'escadron, devient la reine du bal.

Il convoque également les autres arts russes de prédilection que sont la danse et le cirque et émaille la partition de musique et de chansons avec une véritable bande-son qui fait le grand écart entre l'opéra et la variété avec une jolie intention à l'égard du pays hôte, avec une chanson en langue française, "La valse à mille temps".

Ce qui contribue à la superbe inventivité scénique, avec la scénographie de Alexei Porai-Koshits et la collaboration artistique de Mikhaïl Alexandrov, Evgeni Davydov, Valery Galendeev et Yuri Khamoutianski, qui soutient la tension dramatique de l'ensemble sans nuire à sa cohérence tout en insérant dans ce monde de bidasses en folie de véritables bulles de beauté et de grâce, ainsi en est-il des duos amoureux, celui de la rivière et celui du piano suspendu dans les airs, qui apportent un contrepoint poétique et émouvant à la bêtise et à la violence.

Tout se déroule avec une extrême fluidité avec la succession rapide des scènes selon le procédé cinétique du fondu-enchaîné, qui, comme toujours dans les mises en scène de Lev Dodine, est techniquement totalement réglé de manière chorale et quasi-chorégraphique ne laissant aucune place à l'improvisation ou aux susceptibilités d'ego.

Sur un plateau blanc de neige percé de trappes dans lesquelles s'engouffrent ou desquelles surgissent, véritables diables à ressort, les officiants, comédiens, acrobates, danseurs, clowns et chanteurs, délivrent une époustouflante prestation physique ininterrompue pendant près de deux heures.

Le spectacle est jubilatoire mais le rire parfois - souvent - s'étrangle. Du rire aux larmes il n'y a que le temps d'un souffle comme ces festifs ballons rouges qui, une fois éclatés, laissent sur le sol des lambeaux qui ressemblent à des gouttes de sang.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 09 juin 2024 :Les nouveautés débarquent

Entre 2 tours de scrutin, il reste du temps pour découvrir notre sélection culturelle hebdomadaire. Cette semaine, c'est aussi le retour des sessions Froggy et ça fait plaisir !
Pensez aussi à nous soutenir en suivant nos réseaux sociaux et nos chaînes YouTube et Twitch.

Du côté de la musique :

Rencontre avec Baptiste Dosdat autour de son album "Batist & The 73", agrémenté d'une session
"The afternoon of our lives" de Olivier Rocabois
"Ciel, cendre et misère noire" de Houle
Alain Chamfort était au Point Ephémère
"Middle class luxury" de Beau Bandit
"As seasons changed" de Indigo Birds
"Jusqu'où s'évapore la musique" de Jérôme Lefebvre / FMR Ochestra
We Hate You Please Die, Jules & Jo et Hippocampe Fou dans un petit tour des clips de la semaine
"Upside down" de Manila Haze
"Volupté" de Marie Pons & Geoffrey Jubault
"Hey you" de Mazingo
"Réalité" de Moorea
"Bleu" de Olivier Triboulois
"Thalasso" de Soft Michel
"Rockmaker" de The Dandy Wharols
et toujours :

"Nos courses folles" de Les Fouteurs de Joie
quelques clips avec Lux, Tramhaus, Coeur Joie, Mélys, Resto Basket
"Ravage club" de Ravage Club
"A life of suitcase" de The Rapports
"The giant rooster" de Trigger King
"Homecoming" c'est le 31ème épisode du Morceau Caché

Au théâtre :

les nouveautés :

"Du domaine des murmures" au Théâtre Le Lucernaire
"Hepta, le grand voyage du Petit Homme" au Théâtre Essaïon
"Pourquoi Camille ?" au Théâtre La Flèche (et bientôt Avignon)

"Les vagues" au Théâtre de La Tempête
"Molly ou l'Odyssée d'une Femme" au Théâtre Essaïon

"Dictionnaire amoureux de l'inutile" au Théâtre La Scala
"La contrainte" au Théâtre La Verrière de Lille
"Les possédés d'Illfurth" au Théâtre du Rond Point
"Les tournesols" au Théâtre Funambule Montmartre
"Un faux pas dans la vie d'Emma Picard" au Théâtre Essaïon
et toujours :
"L'affaire Rosalind Franklin" au Théâtre de la Reine Blanche
"Un mari idéal" au Théâtre Clavel
"Chère insaisissable" au Théâtre Le Lucernaire
"La loi du marcheur" au Théâtre de la Bastille
"Le jeu des ombres" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Capharnaüm, poème théâtral" au Théâtre de la Cité Internationale
"Jean Baptiste, Madeleine, Armande et les autres" au Théâtre Gérard Philipe
"Majola" au Théâtre Essaïon
"Mon pote" au Théâtre de la Manufacture des Abbesses

Cinéma avec :

"La Gardav" de Thomas et Dimitri Lemoine

"Heroico" de Davis Zonana
"Roqya" de Saïd Belktibia
"L'esprit Coubertin" de Jérémie Sein
et toujours :
"Le déserteur" de Dani Rosenberg
"Marilu" de Sandrine Dumas
"Que notre joie demeure" de Cheyenne-Marie Carron
"Amal" de Jawad Rhalib
"L'île" de Damien Manivel
"Le naméssime" de Xavier Bélony Mussel
"Yurt" de Nehir Tuna
"Le squelette de Madame Morales" de Rogelio A. Gonzalez

Lecture avec :

"Joli mois de mai" de Alan Parks
"Se perdre ou disparaitre" de Kimi Cunningham Grant
"Vic Chestnutt, le calme et la fureur" de Thierry Jourdain
et toujours :
"La cité des mers" de Kate Mosse
"Merci la résistance !" par un Collectif d'auteurs
"Mon homme marié" de Madeleine Gray
"Rien de spécial" de Nicole Flattery
"Le temps des cerises" de Montserrat Roig
"Neuf mois" de Philippe Garnier
"De sable et d'acier" de Peter Caddick-Adams
"Je ne suis pas un héros" de Eric Ambler
"Après minuit" de Gillian McAllister

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=