Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Wake up ! (system failure)
Le Centquatre  (Paris)  juin 2014

Spectacle conçu et mise en scène par Frédéric Jessua, interprété par Frédéric Jessua et Maryne Lanaro.

Juxtaposition hétéroclite de saynètes et de lectures, "Wake-up" pourrait se voir reprocher son minimalisme sûr de lui consistant à montrer ou dire de petites choses comme s’il s’agissait de grandes vérités.

On pourrait aussi s’irriter de son docte recours à des textes didactiques - sortis du Codex ou de Wikipedia - qui ne souffre aucune critique tant sur le fond que sur la forme, de son "préchi-précha" sur la différence sexuelle dont on ne peut rien contester si l’on ne veut pas passer pour un affreux hétérosexuel homophobe et raciste.

Pourtant cette mise en espace de l’histoire singulière des frères Wachowski intrigue plus qu’elle n’irrite.

On accepte ainsi d’emblée que les exercices de "gymnastique" de Maryne Lanaro aient à voir avec une chorégraphie. Les personnages qu’elle joue, tous asexués ou désexués, rappelleront aux plus âgés les ludions publicitaires créés par Jean-Paul Goude et peuplant les clips de Jean-Baptiste Mondino. S’agitant naïvement, prenant des poses mécaniques, mignons mi-hommes mi-femmes, ils servent à illustrer le discours LGBT de "Wake-up".

Fulgurances gracieuses, et jamais graveleuses, ils s’opposent aux moments d’extrême trivialité, ceux où, par exemple, un tronc de mannequin est censé être découpé par une scie sauteuse pour illustrer le récit de l’opération de changement de sexe subi par Larry Wachowski. Car Larry est devenu Lana et cette intervention chirurgicale sur la "matrice" éclaire forcément l’œuvre la plus célèbre des frères-sœurs Wachowski : ^Matrix".

On conseillera d’ailleurs aux spectateurs de jeter un coup d’œil à la pièce maîtresse des Wachowksi avant de venir, car quelques tableaux, et notamment le final, évoquent la trilogie "Matrix".

>Ceux qui la considèrent comme une grande date dans la culture populaire postmoderne devraient apprécier le travail de Frédéric Jessua dont les compositions scéniques ne sont pas sans rappeler l’univers sophistiqué de "Matrix". Ceux qui ne voient dans les films des frères Wachowksi qu’un fatras débile et prétentieux recyclant l’univers bédé et SF devraient, au contraire, se désespérer que Frédéric Jessua les ait pris très au sérieux.

Reste que tout le monde se réconciliera dans la scène où, une perruque sur la tête, Jessua incarne Lana quand elle n’est plus Larry et qu’elle reçoit dans une cérémonie de la communauté LGBT un "oscar de la visibilité".

S’il est une raison d’aimer "Wake-up", et de l’applaudir sans réticences, en oubliant toutes les scories qu’on s’apprêtait à lui reprocher, c’est ce discours de Lana-Larry, d’autant plus fort et touchant juste que les frères Wachowski sont des "taiseux" absolus, les seuls réalisateurs à n’avoir jamais voulu accorder d’interviews ni se faire voir dans les médias.

En félicitant Frédéric Jessua pour avoir exhumer ce texte, on attendra maintenant que Lana et Andy deviennent le premier duo frère-sœur à faire un film.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
# 05 mai 2024 : Profitons des ponts pour lire, écouter, visiter, applaudir...

De pont en pont, voilà du temps libre à utiliser pour se faire plaisir avec de la musique, des livres ou des spectacles.
Pensez aussi à nous soutenir en suivant nos réseaux sociaux et nos chaines Youtube et Twitch.

Du côté de la musique :

nouvel épisode du Morceau Caché intitulé "Session de rattrapage 6"
"Le souffle de l'Hybris" de AA & Les Oneiroi
"Murmuration" de Darius
"Creatures lies" de Isolation
"On ne sait jamais" de Jéhan
"Newcastle" de Prudence Hgl
"Colliding spaces" de The Everminds
quelques clips : Comédie Noire, Hermetic Delight, Gogojuice, Cosmopaark, l'Ambulancier, No Money Kids
et toujours :
"Edgar is dead" de Edgar
rencontre avec Johnny Carwash qui était en concert avec TV Sundaze à Saint Etienne
"J'irais ailleurs" de Les Soucoupes Violentes
"Sublimer" de Marine Thibault
"For once" de Mélys
"Tu sauras pas quoi faire de moi" de Olivier Marois
"Boomerang" de The Darts

Au théâtre :

les nouveautés :
"Un mari idéal" au Théâtre Clavel
"Chère insaisissable" au Théâtre Le Lucernaire
"La loi du marcheur" au Théâtre de la Bastille
"Le jeu des ombres" au Théâtre des Bouffes du Nord

et toujours :
"Capharnaüm, poème théâtral" au Théâtre de la Cité Internationale
"Jean Baptiste, Madeleine, Armande et les autres" au Théâtre Gérard Philipe
"Majola" au Théâtre Essaïon
"Mon pote" au Théâtre de la Manufacture des Abbesses
"Tout l'or du monde" au Théâtre Clavel
"Dans ton coeur" au Théâtre du Rond Point
"Du pain et des jeux" au Théâtre 13 Bibliothèque
"Vernon Subutex" au Théâtre des 2 Rives
"37 heures" au Théâtre la Flèche
"Fantasmes" au Théâtre La Croisée des Chemins
des reprises :
"Rembrant sous l'escalier" au Théâtre Essaion
"Le chef d'oeuvre inconnu" au Théâtre Essaion
"Darius" au Théâtre Le Lucernaire
"Rimbaud cavalcades" au Théâtre Essaion
"La peur" au Théâtre La Scala

Une exposition à la Halle Saint Pierre : "L'esprit Singulier"

Du cinéma avec :

"L'esprit Coubertin" de Jérémie Sein
et toujours :
"Le déserteur" de Dani Rosenberg
"Marilu" de Sandrine Dumas
"Que notre joie demeure" de Cheyenne-Marie Carron
"Amal" de Jawad Rhalib
"L'île" de Damien Manivel
"Le naméssime" de Xavier Bélony Mussel
"Yurt" de Nehir Tuna
"Le squelette de Madame Morales" de Rogelio A. Gonzalez

Lecture avec :

"Après minuit" de Gillian McAllister

"C'était mon chef" de Christa Schroeder
"L'embrasement" de Michel Goya
"Nouvelle histoire d'Athènes" de Nicolas Simon

"Hervé le Corre, mélancolie révolutionnaire" de Yvan Robin
"Dans le battant des lames"' de Vincent Constantin
"L'heure du retour" de Christopher M. Wood
"Prendre son souffle" de Geneviève Jannelle
et toujours :
"L'origine des larmes" de Jean-Paul Dubois
"Mort d'un libraire" de Alice Slater
"Mykonos" de Olga Duhamel-Noyer
"Des gens drôles" de Lucile Commeaux, Adrien Dénouette, Quentin Mével, Guillaume Orignac & Théo Ribeton
"L'empire britanique en guerre" de Benoît Rondeau
"La république des imposteurs" de Eric Branca
"L'absence selon Camille" de Benjamin Fogel
"Sub Pop, des losers à la conquête du monde" de Jonathan Lopez
"Au nord de la frontière" de R.J. Ellory
"Anna 0" de Matthew Blake
"La sainte paix" de André Marois
"Récifs" de Romesh Gunesekera

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

Les 4 derniers journaux
- 09 juin 2024 :Les nouveautés débarquent
- 02 juin 2024 : En attendant l'été
- 26 mai 2024 : On prépare le summer brain
- 19 mai 2024 : Le plein de news avant l'été
           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=