Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Toi aussi, Mon fils !
David Louyot  (Editions Les Impressions Nouvelles)  avril 2014

Difficile de faire lire aux adolescents de vrais romans et pas seulement des mangas ou des bandes dessinées

Et si on prenait les choses à l'envers ? Enfants, ils ont tous lu "Astérix" et beaucoup d'entre eux connaissent aussi "Alix".

Alors, grâce à David Louyot, et ce qu'il appelle son "young peplum", on va leur faire prendre ou reprendre goût à la lecture par les Gaulois qu'ils apprécient grâce à un bagarreur rigolard ou un aventurier blondinet traversant toute l'Antiquité romaine.

David Louyot, dans "Toi aussi, Mon fils !" donne à Vercingétorix un fils imaginaire, Diviçiakos, et va conter le destin tragique de ce garçon vaillant né au moment où son peuple connaît le drame de la "Guerre des Gaules" conduite avec rage et férocité par César.

David Louyot est archéologue, spécialiste de la période qu'il décrit et a précédemment écrit un essai au titre formidable, "Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les Gaulois sans jamais oser le demander à Astérix". Il sait donc ce qu'il écrit et son livre fourmille de petits détails sur la vie quotidienne des supposés ancêtres des Français.

Aimant l'aventure, et aimant la conter, il s'est lancé dans une fresque pleine de fureur et de batailles. On aurait presque rêvé que son imagination lui fasse aussi changer l'histoire. Hélas ! Nul n'ignore - ou n'est censé ignorer - le destin du grand combattant gaulois et de son peuple, ni celui de César aux temps des Ides de Mars...

On fera ainsi face à la "vraie" Histoire avec des personnages pour la plupart inventés et promis quasiment tous à retourner au néant dont les avait tiré David Louyot. Sauf qu'entre temps, on se sera attaché à eux.

Disciple de Dumas et de Walter Scott, il aura su les rendre vivants au point qu'un jeune adolescent de douze ans écrasera quelques jours après avoir lu le livre encore quelques larmes en se souvenant des beaux personnages que David lui a donné comme amis.

Récit peut-être parfois trop cursif, cherchant encore l'équilibre entre une écriture rassemblant jeunes et moins jeunes, ce roman se lit vite,avec plaisir et avec le sentiment qu'il est le galop d'essai, le début d'un cycle ou d'une saga.

Non, le nom de Diviçiakos ne restera pas enfermé dans un seul roman. "Toi aussi, Mon fils !" en appelle d'autres et qui gagneront en ampleur. David Louyot fait ici ses gammes. On attend avec impatience son prochain "péplum". Pour l'heure, "Toi aussi, Mon fils !" de David Louyot est un parfait livre d'été et pas seulement pour les adolescents.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2024-04-21 :
Prendre son souffle - Geneviève Jannelle
Dans le battant des lames - Vincent Constantin
Hervé Le Corre, mélancolie révolutionnaire - Yvan Robin
L'heure du retour - Christopher M. Wood

• Edition du 2024-04-14 :
Mykonos - Olga Duhamel-Noyer
Mort d'une libraire - Alice Slater
L'origine des larmes - Jean-Paul Dubois

• Edition du 2024-04-07 :
L'Empire Britannique en guerre - Benoît Rondeau
Des gens drôles - Lucile Commeaux, Adrien Dénouette, Quentin Mével, Guillaume Orignac & Théo Ribeton
La république des imposteurs - Eric Branca
 

• Archives :
Sub Pop, des losers à la conquête du monde - Jonathan Lopez
L'absence selon Camille - Benjamin Fogel
Anna O - Matthew Blake
Au nord de la frontière - R.J. Ellory
Récifs - Romesh Gunesekera
La sainte paix - André Marois
L'été d'avant - Lisa Gardner
Mirror bay - Catriona Ward
Le masque de Dimitrios - Eric Ambler
Le bureau des prémonitions - Sam Knight
La vie précieuse - Yrsa Daley-Ward
Histoire politique de l'antisémitisme en France - Sous la direction d'Alexandre Bande, Pierre-Jerome Biscarat et Rudy Reichstadt
Disparue à cette adresse - Linwood Barclay
Metropolis - Ben Wilson
Le diable sur mon épaule - Gabino Iglesias
Festival International de la Bande Dessinée d'Angoulême #51 (édition 2024) - Morceaux choisis de la Masterclass de Christophe Blain
Archives de la joie - Le vent Léger - Jean-François Beauchemin
Le fantôme de Suzuko - Vincent Brault
Melody - Martin Suter
Camille s'en va - Thomas Flahaut
Tempo - Martin Dumont
Festival International de la Bande Dessinée d'Angoulême #51 (édition 2024) - Thierry Smolderen : "Le scénario est le bricolage"
Festival International de la Bande Dessinée d'Angoulême #51 (édition 2024) - Top 10 subjectif
Festival International de la Bande Dessinée d'Angoulême #51 (édition 2024) - Nine Antico : Chambre avec vue
Festival International de la Bande Dessinée d'Angoulême #51 (édition 2024) - Moto Hagio : Au-delà des genres
Rock me Amin - Jean-Yves Labat de Rossi
Le Sang des innocents - S. A. Cosby
Les Derniers Américains - Brandon Taylor
Une si moderne solitude - Léna Pontgelard
Il était une fois en Amérique - Harry Grey
- les derniers articles (14)
- les derniers expos (36)
- les derniers films (2)
- les derniers interviews (38)
- les derniers livres (2716)
- les derniers spectacles (1)
           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=