Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Jimmy's Hall
Ken Loach    (juillet 2014) 

Réalisé par Ken Loach. Grane-Bretagne/France. Drame. 1h49 (Sortie le 2 juillet 2014). Avec Barry Ward, Simone Kirby, Jim Norton, Aisling Franciosi, Alleen Henry et Francis Magee.

Retour une nouvelle fois en Irlande pour Ken Loach.

À la différence de sa Palme d'or, "Le Vent se lève" il ne s'agit pas ici de se confronter directement à la grande histoire, celle qui a fait des frères des ennemis et qui charrie tragédie et oppression.

Dans "Jimmy's Hall", le marxiste qu'il est et son scénariste attitré, Paul Laverty, montrent comment le poids de l'Histoire pèse sur les hommes, notamment ceux de bonne volonté qui veulent changer le monde et le sort du peuple, quand ils font face à des institutions conservatrices, prêtes à les briser pour continuer à régner sans partage sur les cœurs, les âmes et les corps.

Activiste exilé dix ans aux États-Unis, Jimmy Gralton revient dans son village alors que la "paix" est désormais bien installée. Mais il va vite découvrir tout ce qui se cache derrière cette pacification et notamment comment les puissants, via l'Église catholique, ont installé leur domination sans partage.

Pressé par les jeunes gens du coin de rouvrir sa salle de bal, il sera de nouveau confronté à la haine des bien-pensants et des dominants.

Bien entendu, on entend déjà quelques soupirs ou quelques quolibets pour s'amuser de cette vision du monde éternellement monolithique de Ken Loach. Les bons, les méchants les prêtres au service des capitalistes, tout ça paraît acquis, vu, su et entendu.

Sauf que le plus grand cinéaste anglais est bien le seul à continuer le combat, même si cette année Stephen Frears lui a donné un coup de main avec "Philomena", autre charge sans concession contre l'Église.

Ken Loach continue, et continuera jusqu'au bout, à se faire le chantre de l'individu altruiste qui bousille sa vie au service des autres. Son cinéma reste à la hauteur de ses ambitions et, désolé pour ses contempteurs, il prend ici une belle forme classique, et ce qu'il décrit ne sombre jamais dans aucun académisme.

L'Irlande qu'il propose, bien loin de celle riante de "L'Homme tranquille" de John Ford, est un condensé d'humanité, avec ses joies, ses peines et ses statues d'airain à abattre. "Jimmy's Hall" est une belle histoire qui touchera encore une fois les cœurs.

On peut aimer Loach et Ford, préférer le cinéma de l'un ou de l'autre, on ne peut nier leur amour commun des petites gens et des forts en gueule.

"Jimmy's Hall" de Ken Loach est le fruit d'un homme qui a derrière lui déjà 45 ans de cinéma et qui paraît pourtant intellectuellement d'une étonnante fraîcheur juvénile.

Cette œuvre, forte et inspirée, permet de rendre hommage à James Gralton, une belle personne à qui, grâce à Loach et Laverty, on peut, par-delà le temps, adresser un fraternel salut. Merci Jimmy !

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
 

• Archives :
Focus Cinéma #2 - Acteurs et Thématiques
Une vie secrète - Aitor Arregi, Jon Garano et José Mari Goenaga   
L'Avventura - Michelangelo Antonioni   
Yalda, la nuit du pardon - Massoud Bakhshi   
L'Ordre moral - Mario Barroso
Ailleurs - Gints Zilbalodis
Adolescentes - Sébastien Lifshitz
Les Choses qu'on dit, les choses qu'on fait - Emmanuel Mouret
Rocks - Sarah Gravon
Le Jardin des Finzi Contini - Vittorio de Sica
Guendalina - Alberto Lattuada
Quelle joie de vivre - René Clément
Dawson City : le temps suspendu - Bill Morrison
Le Défi du champion - Leonardo D'Agostini
Voir le jour - Marion Laine
Epicentro - Hubert Sauper
Mano de Obra - David Zonana
Effacer l'historique - Benoît Delépine et Gustave Kervern
Une Barque sur l'océan - Arnold de Parscau
Madame - Stéphane Riethauser
Ema - Pablo Larrain
Né à Jérusalem (et toujours vivant) - Yossi Atia et David Ofek
L'Envolée - Eva Riley
Nanar Story ... and the winner is... -  
Focus Cinéma #1 - Cinéastes
Les Films - Mars
Un fils - Mehdi M. Barsaoui
Les Lèvres rouges - Harry Kümel
Le Mystère Von Bulow - Barbet Shroeder
L'Etat sauvage - David Perrault
- les derniers articles (2)
- les derniers cineclub (6)
- les derniers concerts (19)
- les derniers expos (1)
- les derniers films (1549)
- les derniers interviews (15)
- les derniers spectacles (2)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=