Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce La danse [im]mobile
Théâtre du Chien qui fume  (Avignon)  juillet 2014

Spectacle conçu par Clémentine Célarié, avec Jean d'Artigues (en alternanceThierry Monfray), Ilyess Benali, Virgile Garcia, Vanessa François et Clémentine Célarié.

Au fond, trois pans verticaux de tissus blanc. Et au milieu de l'espace un lustre somptueux. Arrive alors dans un costume majestueux que de biens étranges serviteurs s'affairent à l'aider de décorer, un homme sur un fauteuil roulant. L'orage soudain éclate. La salle retient sa respiration.

Et tandis que le vent souffle de toutes parts, rendant ce lieu encore plus mystérieux, débute un conte onirique qui nous rend palpables les moindres sensations physiques.

Cet homme (Jean d'Artigues en alternance avec Thierry Monfray qui a inspiré le spectacle), roi, et une autre jeune femme en fauteuil également (Vanessa François) sont au centre d'un incroyable ballet féérique et inimaginable, semblant sortir d'un songe lointain et qui touche au plus profond de chacun.

Clémentine Célarié avec "La danse [im]mobile" propose sans doute le spectacle le plus étonnant qu'il nous a été donné de voir depuis longtemps. Mêlant opéra et hip-hop, la chorégraphie propose des tableaux sublimes où les plus mobiles ne sont pas forcément ceux qu'on croit. On n'oubliera jamais toute la lumière de ces regards, leur douceur aussi. La bienveillance et le don total.

Les deux danseurs de hip-hop Ilyess Benali et Virgile Garcia partagent l'espace avec une autre approche puis se mettent à glisser eux-aussi pour enfin rejoindre avec Clémentine Célarié les maîtres de ce royaume, partageant tous un même ballet et parvenant à réaliser un impossible rêve, troublant et fascinant où s'embrase la scène.

Les fauteuils devenus vivants tels d'immenses compas tracent des cercles, découpant de délicates et invisibles arabesques sur les lumières magiques de Jacques Rouveyrollis.

Au salut seulement, le spectateur comprend les raisons de ce fantastique spectacle assurément original, qu'une bande son hallucinante de Mathieu Poupin et des costumes magnifiques de Mélisande De Serres contribuent à rendre complétement envoûtant, mais il est déjà conquis.

Extra-ordinaire moment de partage à vivre absolument !

 
 

Nicolas Arnstam         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

Abonnez vous à la Newsletter pour recevoir, outre les mises à jour en avant première, des infos de première importance et peut être des choses dont vous n'avez même pas encore imaginé l'existence et l'impact sur votre vie... et nous non plus.

se désabonner, changer son mail ... c'est ici!


» Contacter un membre ou toute
   l'équipe (cliquez ici)


Afficher les chroniques d'un membre :

Liste des chroniques... Cécile B.B.
Liste des chroniques... David
Liste des chroniques... Didier Richard
Liste des chroniques... Fred
Liste des chroniques... Jean-Louis Zuccolini
Liste des chroniques... Julien P.
Liste des chroniques... LaBat’
Liste des chroniques... Laurent Coudol
Liste des chroniques... Le Noise (Jérôme Gillet)
Liste des chroniques... Margotte
Liste des chroniques... MM
Liste des chroniques... Monsieur Var
Liste des chroniques... Nathalie Bachelerie
Liste des chroniques... Nicolas Arnstam
Liste des chroniques... Paola Simeone
Liste des chroniques... Philippe Person
Liste des chroniques... Rickeu
Liste des chroniques... Séb.T

 

Les articles de ce site sont la propriété de froggydelight.com et de leurs auteurs.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=