Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Siddarth
Richie Mehta  août 2014

Réalisé par Richie Mehta. Canada/Inde. Drame. 1h36 (Sortie le 27 août 2014). Avec Tannishtha Chatterjee, Rajesh Tailang, Anurag Arora, Geeta Agrawal Sharma et Irrfan Khan.

Le succès mérité de "The Lunchbox" de Ritesh Batra a prouvé que le cinéma indien pouvait s'exporter au risque, peut-être, de susciter un cinéma spécifique pour l'exportation.

"Siddharth", production canadienne, avec pour directeur de la photo, Bob Gundu, qui a travaillé sur Harry Potter et Superman, et pour compositeur, Andrew Lockington, habitué des productions hollywoodiennes, encourt cette critique.

Si l'on n'est pas sensible au charme du film, on pourra n'y voir qu'une carte postale ou un reportage sur beau papier glacé enrobé de clichés indiens.

Les villes grouillent de leurs milliers d'habitants affairés, les Indiens sont fatalistes ou sèchement individualistes, les contrastes explosent dans chaque plan entre misère et beauté...

Certes, on peut reprocher à Richie Mehta de ne pas faire œuvre de réalisme en ne filmant jamais quelque chose ou quelqu'un qui ferait tache dans son joli décor indien. Ainsi, tous les enfants, même censés vivre dans la pauvreté, paraissent sortir d'un catalogue de mode.

Mais ces réserves sont vénielles car "Siddharth" est d'abord, et de bout en bout, un suspense poignant. Personne ne sera insensible à la déambulation désespérée de Mahenda, le réparateur de fermetures éclairs, à la recherche de son fils disparu.

Pour améliorer le sort de sa petite famille, il a envoyé Siddharth, 12 ans, travailler à Mumbaï et celui-ci ne donne plus signe de vie. A-t-il fui l'atelier ou a-t-il été enlevé par des prédateurs pédophiles ou des gens prêts à l'estropier pour en faire un mendiant ?

S'ensuit un "road-movie" où l'on accompagnera, pas à pas, Mahenda dans son enquête. Acteur de théâtre au jeu mininaliste, Rajesh Tailang compose un personnage douloureux, dévoré par le remords d'avoir envoyé son fils vers un danger terrible, un personnage taiseux qui ne s'épanche pas sur son malheur et qui sait le transcender pour ne jamais renoncer.

Pour survivre dans sa quête, Mahendra pratique son petit métier permettant à Richie Mehta d'enchaîner les saynètes qui donnent de la consistance à son film.

Chercher un être cher perdu parmi un milliard d'hommes, c'est un pari fou et l'on aimerait bien, au-delà de toute vraisemblanche, que Mahendra y parvienne.

"Siddharth" de Richie Mehta illustre brillamment les mouvements contradictoires d'un pays qui change à grande vitesse. Il faut un drame comme celui que vit Mahendra et sa petite famille pour que celle-ci évolue hors du conformisme social et se recompose pour tenter une vie meilleure.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2024-04-14 :
L'île - Damien Manivel
Amal - Jawad Rhalib

• Edition du 2024-04-07 :
Le Naméssime - Xavier Bélony Mussel
 

• Archives :
Yurt - Nehir Tuna
Le squelette de Madame Morales - Rogelio A. Gonzalez
Le Jeu De La Reine - Karim Aïnouz
Laissez-moi - Maxime Rappaz
L'innondation - Igor Miniaev
El Bola - Achero Manas
Blue Giant - Yuzuru Tachikawa
Alice - Jan Svankmajer
Universal Theory - Timm Kroger
Elaha - Milena Aboyan
L'Homme d'argile - Anaïs Tellenne
Means Girls, Lolita malgré moi - Samantha Jayne et Arturo Perez Jr
Sirocco et le royaume des courants d'air - Benoit Chieux
La Venus d'Argent - Helena Klotz
Ricardo et la peinture - Barbet Schroeder
A L'intérieur - Vasilis Katsoupis
Le Gang du Bois du Temple - Rabah Ameur-Zaimeche
Juniors - Hugo Thomas
Oppenheimer - Christopher Nolan
Les Meutes - Kamal Lazraq
Mission : impossible – Dead Reckoning Partie 1 - Christopher McQuarrie
Love Life - Koji Fukada
Le prix du passage - Thierry Binisti
Kokon - Leonie Krippendorff
Nothing but a man - Michael Roemer
Pulse - Aino Suni
La Femme de Tchaikovski - Kirill Serebrennikov
La ferme à Gégé - Florent Verdet
Amore Mio - Guillaume Gouix
J'aurais voulu être astronaute - Comédie de Paris
- les derniers articles (2)
- les derniers cineclub (6)
- les derniers concerts (20)
- les derniers expos (1)
- les derniers films (1684)
- les derniers interviews (15)
- les derniers spectacles (4)
           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=