Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Old-Fashioned prostitutes - L’idiot savant
Théâtre Les Déchargeurs  (Paris)  septembre 2014

Comédies dramatiques de Richard Foreman, mise en scène de Bernard Sobel avec Jérôme Cochet, Daniel Léocadie, Clémence Longy, Frédéric Losseroy, Manon Payelleville, Zelda Perez, Noémie Rimbert et Théophile Sclavis.

Né en 1937, Richard Foreman, auteur d'avant-garde étasunien, fondateur en 1968 de "L'Ontological-Hysteric Theater", n'est pas le plus connu des dramaturges new-yorkais.

Ce touche-à-tout, à la fois metteur en scène d'opéras, réalisateur de films, écrivain et librettiste de comédies musicales, a suscité l'intérêt de Bernard Sobel quand il s'occupait du Théâtre de Gennevilliers.

Pour sa Carte Blanche aux Déchargeurs, celui-ci se souvient de sa proximité avec Foreman en présentant, en collaboration avec Michèle Raoul-Davis, deux courtes pièces : "Old Fashioned Prostitutes" (son dernier texte à ce jour) et "L'idiot savant".

Dès que la lumière se fait, l'univers de Foreman, réglé plutôt sur l'incertitude que sur une réalité pérenne, laissera un moment le spectateur dubitatif.

Dans "Old Fashioned Prostitutes", un personnage assis dans un fauteuil, dans un décor d'appartement dévasté par une fête, où les bouteilles voisinent avec les reliefs de repas, s'apprête à parler. Mais, le spectacle à peine commencé, un autre personnage annonce presque aussitôt : "Fin de la pièce"...

Il va falloir s'habituer à une réalité friable, susceptible d'accommodements avec le réel. Est-on dans la tête d'Alfredo assis dans son fauteuil qui monopolise la plupart du temps la parole ou bien sur une vraie scène où les autres entités apparemment humaines agissent pour leur compte propre ?

Sans commencement ni fin, "Old Fashioned Prostitutes" laissera de glace ceux qui n'auront pas accepté, aux premiers indices, qu'il s'agissait d'un délire ludique sur ce que vivre veut dire, un travail sur lui-même d'un homme d'expérience qui, pour mieux cacher la leçon de vie qu'il donne subrepticement, a pris les traits d'un jeune fêtard assez vain.

Plus clairement fantaisiste, "L'idiot savant" commence comme une discussion apparemment sensée entre un homme en simil-saharienne et une femme, Marie, dans une tenue voisine mais avec en plus un casque colonial.

Mais, très vite, l'homme se précipite contre des plaques de métal qui habillent le fond de la scène et cachent partiellement un grand tableau plein d'équations... et apparaît Olga, le pendant "sexy" de Marie. Dès lors, pas de doute : on a l'impression que l'idiot savant pourrait être un avatar de Groucho Marx, coincé entre ses femmes et ses délires verbaux.

L'impression prend tournure quand un grand canard géant vient à son tour pointer son bec. Bernard Sobel n'a sans doute pas oublié que Foreman est aussi un homme de cinéma. Après Groucho Marx, voilà donc une référence à ce que les cinéphiles, avant de se taire définitivement, qualifiaient d'"helzapoppinesque".

Si le spectateur sait laisser sa logique au vestiaire, il s'amusera fort de tout ce bazar incongru qui peuple peu à peu la scène, rira franchement et saluera l'écriture originale de Foreman dans laquelle l'imaginaire est au pouvoir et les acteurs heureux d'être en roue libre.

Un univers à découvrir, un univers qui ne donne pas toutes ses clés mais dont la richesse permet d'oublier ses zones d'ombres opaques.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2022-09-25 :
Le syndrome d'Hercule - Théâtre Essaion
Bérénice - La Scala
Les Filles aux mains jaunes - Théâtre Rive Gauche
Harvey - Théâtre du Rond-Point
La promesse Brel - Théâtre de la Tour Eiffel
Les Producteurs - Théâtre de Paris
Echo - Les Plateaux Sauvages
Il n'y a pas de Ajar - Les Plateaux Sauvages

• Edition du 2022-09-18 :
Out of the blue - Espace Cardin
L'invention de nos vies - Théâtre Rive Gauche
Vania/Vania ou le démon de la destruction - Théâtre de la Tempête
Jours de joie - Théâtre national de l'Odéon
Respire - La Piccola Scala
 

• Archives :
Coriolan - Théâtre de la Bastille
Lazzi - Théâtre des Bouffes du Nord
Une Vie au bout des Doigts - Théâtre Tristan Bernard
Mon Tchaïkovski - Théâtre Essaion
Glenn, naissance d'un prodige - Théâtre du Petit Montparnasse
La Foire de Madrid - Théâtre de l'Epée de Bois
Van Gogh - Théâtre Le Guichet-Montarnasse
Amore - Théâtre du Rond-Point
La Crème de Normandie - Théâtre Le Ranelagh
De nos propres Elles - Théâtre Montmarte-Galabru
Les Vengeurs- Le Flower Killer - Théo Théâtre
Le Menteur - Théâtre de Poche-Montparnasse
Duc et Pioche - Théâtre de Poche-Montparnasse
Le Chaperon rouge de la rue Pigalle - La Manufacture des Abbesses
Ce sera mieux avant - Café de la Gare
Les Poupées persanes - Théâtre des Béliers parisiens
Sacha Guitry Intime - Théâtre Le Lucernaire
The Show qui must go on - Théâtre Essaion
Une Vie - Théâtre Essaion
De L'Ambition - La Manufacture des Abbesses
Rosa Bonheur & l'atelier de By - La Folie Théâtre
Choisis la vie et tu vivras - Théâtre Essaion
Tom à la ferme - La Manufacture des Abbesses
Changer l'eau des fleurs - Théâtre Lepic
Les spectacles -    
Détache-toi ! - La Folie Théâtre
Duos sur canapé - Théâtre L'Alhambra
Le Navire Night - Théâtre du Balcon
Augustin Mal n'est pas un assassin - Théâtre des Halles
Martine à la plage - L'Artéphile
- les derniers (3)
- les derniers albums (5)
- les derniers articles (4)
- les derniers concerts (9)
- les derniers expos (2)
- les derniers films (3)
- les derniers interview (1)
- les derniers interviews (264)
- les derniers livres (4)
- les derniers spectacles (7365)
           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=