Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Lilting ou la délicatesse
Hong Khaou  octobre 2014

Réalisé par Hong Khaou. Grande Bretagne. Drame. 1h26 (Sortie le 15 octobre 2014). Avec Ben Whishaw, Pei-Pei Cheng, Andrew Leung , Morven Christie, Naomi Christie, Peter Bowles, Leila Wong et Shane Salter.

Entre des comédies "très anglaises" et des drames "très sociaux", le cinéma britannique n'a guère habitué ses spectateurs à des récits subtils où le mot "délicatesse" puisse venir naturellement aux lèvres.

Hong Khaou, profitant de ses origines, a déjoué cette impossibilité avec un film original qui aborde avec bienveillance des questions graves pour les résoudre sans tapage dans un climat proche de l'harmonie.

Et pourtant, rien n'était gagné dans ce récit qui débute dans une maison de retraite où l'on s'attarde sur le "flirt" incongru entre une veuve chinoise mutique et repliée dans une évidente douleur, ne parlant pas un mot d'anglais, et un retraité entreprenant très british.

Seul le cinéphile avide d'arts martiaux comprend immédiatement que Hong Khaou ne va pas se contenter de l'intimité d'une maison de retraite assez cossu. Car Junn, la "jeune vieille" Chinoise effacée et délicate, n'est autre que Cheng Pei-pei, la grande star des Studios Shaw Brothers de Hong-Kong, l'héroïne du sublime "L'Hirondelle d'Or" de l'indépassable King Hu.

Bien entendu, pas question pour elle de reprendre son sabre d'antan. Mais elle va devoir combattre à fleuret moucheté un jeune homme qui l'intrigue et l'irrite et dont l'irruption perturbe le profond chagrin qu'elle dissimulait à tous en mimant sa romance avec son vieux benêt anglais.

Se présentant comme un ami de Kai, son fils mort, et ayant l'idée presque absurde de venir avec une jeune traductrice pour se faire comprendre d'elle, il lui rend de longues visites pour lui parler de ce fils à qui elle a honte de survivre. S'en suivent de longues conversations à deux et à trois en même temps, des moments simples et beaux dans leur évidence cinématographique.

Hong Khartoum ne laisse pas de doute au spectateur, et lui donne quelques dizaines de minutes d'avance sur Junn : Richard, le jeune homme fragile qui cherche à la conquérir, était l'amant de Kai.

Toute la problématique du film, son suspense douloureux, est de savoir si elle savait que son fils était homosexuel, si Richard va lui apprendre ou s'il n'y arrivera pas ou ne s'y résoudra pas.

Avec aussi peu d'éléments, mais des éléments à qui Hong Khaou sait insuffler une force émotionnelle d'une rare intensité, ce film qui paraissait au départ fragile, voire anecdotique, gagne en densité, parvient à toucher les cœurs sans avoir besoin de passer par la case mélo.

Pour son premier film, Hong Khaou séduit. La confrontation Ben Whishaw-Cheng Pei-pei est inoubliable et le jeune réalisateur sait diriger tous les acteurs secondaires avec un égal bonheur.

On reste saisi par la subtilité du dispositif scénarique, même si Hong Khaou aurait pu se dispenser des scènes où se matérialise auprès de Richard son jeune amant chinois mort.

"Lilting ou la délicatesse" de Hong Khaou n'aura pas la destinée des films survendus sortant dans la même période. Qu'importe, ceux qui se laisseront tenter par ce film, qu'on rêverait parfois de voir adapter au théâtre, seront heureux de partager cette belle et grande surprise cinématographique.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
# 25 septembre 2022 : La culture n'est pas un luxe

8ème vague, confinement énergétique... rien de bien brillant pour le futur, heureusement il reste la curiosité et la culture. Gardons le cap et restons groupés. Voici le programme de la semaine.

Du côté de la musique :

"Bobo playground" de Alexis HK
"Ca pixellise" de Dimoné
"The portable Herman Dune Vol 1" de Herman Dune
"La mélodie, le fleuve et la nuit" de Jérôme Minière
"Kramies" de Kramies
"Mémoires d'une femme" de Myriam Barbaux-Cohen
"The hardest part" de Noah Cyrus
"Dvorak : Quatuor américain, valses" de Quatuor Talich
"Fauré le dramaturge" de Takénori Némoto, Cécile Achille, Cyrille Dubois et Ensemble Musica Nigella
et toujours :
"J'ai vécu les étoiles" de Andoni Iturrioz
"Ornette Under the Repetitive Skies 3" de Clément Janinet
"Alan Hovhaness : oeuvres pour piano" de François Mardirossian
"Live in Paris" de Fred Nardin Trio
"Show AC/DC" de Ladies Ballbreakers
"Luigi Concone" de Mavroudes Troullos & Rachel Talitman
quelques clips avec Moundrag, Ottis Coeur et Madam
"Souvenirs" de Pale Blue Eyes
"Life and life only" de The Heavy Heavy

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Harvey" au Théâtre du Rond-Point
"Les Producteurs" au Théâtre de Paris
"Bérénice" à La Scala
"Les Filles aux mains jaunes" au Théâtre Rive Gauche
"Il n'y a pas d'Ajar" aux Plateaux Sauvages
"Echo" aux Plateaux Sauvages
"Le syndrome d'Hercule" au Théâtre Essaion
les reprises :
"Cahier d'un retour au pays natal" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Le dépôt amoureux" au Théâtre Les Déchargeurs
"Darius" au Théâtre Essaion
"A la recherche du temps perdu" au Théâtre de la Contrescarpe
"L'Autre fille" au Théâtre des Mathurins
"Les Divalala - C'est LaLamour !" au Grand Point Virgule
et les spectacles à l'affiche

Expositions :

"Frida Khalo, au-delà des apparences" au Palais Galliera
"Hyperréalisme - Ceci n'est mon corps" au Musée Maillol
'Miroir du monde - Chefs d'oeuvre du Cabinet d'art de Dresde" au Musée du Luxembourg
et les expositions à l'affiche

Cinéma :
en salle : "L'Ombre de Goya" de José Luis Lopez-Linares
en streaming gratuit :
"Qui vive" de Marianne TArdieu
"Big Fish" de Tim Burton
"Marguerite" de Xavier Giannoli
"Chained" de Yaron Shani

Lecture avec :

"Les masques éphémères" de Donna Leon
"La guerre de cent ans" de Amable Sablon du Corail
"D'où vient l'amour" de Yann Queffélec
et toujours :
"Combattre en dictacture" de Jean Luc Leleu
"Hideo Kojima, aux frontières du jeu" de Erwan Desbois
"Le cartographe des absences" de Mia Couto
"Le coeur ne cède pas" de Grégoire Bouillier
"Le tumulte" de Sélim Nassib
"Un profond sommeil" de Tiffany Quay Tyson

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

Les 4 derniers journaux
- 25 septembre 2022 : La culture n'est pas un luxe
- 18 septembre 2022 : Nouvelle Vague
- 11 septembre 2022 : C'est reparti pour un tour
- 4 septembre 2022 : C'est la rentrée
           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=