Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Le Sel de la terre
Wim Wenders et Juliano Ribeiro Salgado  octobre 2014

Réalisé par Wim Wenders et Juliano Ribeiro Salgado. France/Brésil/Italie. Documentaire. 1h50 (Sortie le 15 octobre 2014).

"La Terre a sauvé Sebastião Ribeiro Salgado du désespoir" selon Wim Wenders. Une renaissance dont le réalisateur de "Paris, Texas" a fait un biopic avec le concours du fils de ce dernier, Juliano Ribeiro Salgado.

Photojournaliste militant, Salgado a décrit pendant quarante ans, partout dans le monde, la désolation des populations victimes de catastrophes climatiques, guerres, nettoyages ethniques, exodes, famines... Un regard froid et hyper-esthétique qui a fait la renommée de ce maître du noir et blanc, autant qu’il lui a fait perdre son âme.

Cette crise existentielle l’a conduit, au milieu des années 90, à un retour sur la terre de son enfance : les 800 hectares de son père, loués à 35 familles de fermiers, dans la vallée du Rio Dulce au Brésil, dévastée par la déforestation et la sécheresse. Un double pari - redonner vie au paysage, en y replantant des arbres, et retrouver foi en la nature de l’homme - à l’origine de la plus importante ONG du pays (O Instituto Terra) et de son dernier projet artistique : Genesis.

Cette "lettre d’amour à la planète" témoigne de la splendeur et de l’authenticité des contrées et peuplades épargnées du monde contemporain. Des paysages en paix magnifiés par l’artiste et des visages d’hommes scrutés avec les yeux d’un semblable, d’un frère.

Après Pina Bausch en 2011, Wim Wenders s’attaque à une autre légende de l’art contemporain dont il explore à la fois le travail et l’intimité, les photos de Salgado (qui constituent l’essentiel du film) étant aussi époustouflantes que son parcours personnel est hors du commun. Un portrait qui donne lieu à une réflexion sur le rapport spirituel de l’individu à la nature et sur le lien entre grands espaces et possibilités introspectives et qui n’est pas sans rappeler le style de Terrence Malick, narration en voix-off comprise.

Ce dialogue intergénérationnel, illustré d’images d’archives familiales, délivre un message profondément humaniste. "Le Sel de la terre" est (aussi) une parabole de Jésus-Christ : comme le sel garde la nourriture saine, la charité, cette vertu qui porte à désirer et à faire le bien d’autrui, est garante de notre survie. Un plaidoyer magistral pour l’altruisme et la préservation de l’environnement.

Prix spécial du jury du Festival de Cannes dans la section Un certain regard - le public de la Croisette lui avait réservé une longue standing ovation - ce documentaire au souffle épique et à la dimension universelle est le meilleur antidote à la neurasthénie légitime que la tragique actualité du monde peut susciter.

 

Christophe Gatschiné         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2022-10-02 :
Les Mystères de Barcelone - Lluis Danès

• Edition du 2022-09-25 :
L'Ombre de Goya - José Luis Lopez-Linares
 

• Archives :
Coup de Théâtre - Tom George
107 mothers - Peter Kerekes   
Plan 75 - Chie Hayakawa
Rodéo - Lola Quivoron
My Name is Gulpilil - Molly Reynolds   
Costa Brava, Lebanon - Mounia Aki  
Des filles pour l'armée - Valerio Zurlini  
Occhiali neri - Dario Argento   
Peter von Kant - François Ozon   
The Sadness - Rob Jabbaz  
L'Esprit sacré - Chema García Ibarra
Todos os Mortos - Caetano Gotardo et Marco Dutra
Jungle rouge - Juan José Lozano et Zoltan Horvath   
Swing - Tony Gatlif    
All eyes off me - Hadas Ben Aroya  
Les Femmes des autres - Damiano Damiani   
Maître Contout - Mémoire de la Guyane - Xavier Gayan   
Années20 - Elisabeth Vogler   
Et je l'aime à la fureur - André Bonzel   
Un vrai crime d'amour - Luigi Comencini   
Employé-Patron - Manuel Nieto Zas   
The Batman - Matt Reeves
Azuro - Matthieu Rozé  
La vie de famille - Jacques doillon
Deux sous d'espoir - Renato Castellani  
Crush - Luis Prieto   
Tropique de la violence - Manuel Schapira    
L'Empire du silence - Thierry Michel   
Ma nuit - Antoinette Boulat   
Rien à foutre - Emmanuel Marre et Julie Lecoustre    
- les derniers articles (2)
- les derniers cineclub (6)
- les derniers concerts (19)
- les derniers expos (1)
- les derniers films (1637)
- les derniers interviews (15)
- les derniers spectacles (3)
           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=