Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Pioneer
Erik Skjoldbjaerg  janvier 2015

Réalisé par Erik Skjoldbjaerg. Norvège/Allemagne/France/Suède/Finlande. Thriller. 1h46 (Sortie le 28 janvier 2015). Avec Aksel Hennie, Stephanie Sigman, Jorgen Langhelle, Jonathan LaPaglia, Wes Bentley, Ane Dahl, André Eriksen Rô et Stephen Lang.

Personne n’a oublié "Insomnia" qu’Erik Skjoldbjaerg a tourné en 1997 et qui fut l’objet d’un remake réalisé par Christopher Nolan. "Pioneer", son nouveau film, est au moins aussi efficace que ce remarquable thriller.

Il a d’abord pour lui de parler d’un sujet mal connu, celui des plongeurs travaillant pour les grandes compagnies mettant en marche les plateformes pétrolières. En effet, "Pioneer", qui ne pourrait être qu’un grand film d’aventures, expose avec la précision d’un documentaire tout l’environnement scientifique et économique entourant l’exploration pétrolière offshore. Au détour d’un plan, on pourra même voir comment une plateforme d’extraction est remorquée vers la haute mer.

En 1980, pour exploiter les richesses de leurs fonds marins, les Norvégiens, s’allient aux Américains afin d’étudier comment permettre à des plongeurs d’atteindre les profondeurs abyssales et d’y travailler en toute sécurité.

Lors d’une expérience, le frère de Petter est victime d’un problème de pressurisation et meurt dans ses bras. Voulant découvrir les causes de sa mort, Petter s’aperçoit qu’on ne facilite pas son enquête et qu’il est en train de déchaîner des forces qui le dépassent.

Ce sera l’occasion d’un très bon suspense aux multiples rebondissements spectaculaires dans lequel Aksel Hennie se révèlera très crédible en super héros norvégien ne reculant devant rien pour parvenir à faire éclater la vérité.

Qu’un Norvégien sportif et déterminé puisse se comporter comme un personnage de film d’action américain a déjà quelque chose d’anormal. Mais, le plus anormal, et qui ne devrait pas être repéré par tous les spectateurs, c’est que les "méchants" ici sont des citoyens américains.

Aussi bizarre que cela puisse paraître, il n’y a qu’une poignée de films non américains qui donne la nationalité étasunienne aux criminels ou à ceux qui, comme dans "Pioneer", empêchent par tous les moyens l’aboutissement des enquêtes. Mais, même si la multinationale US est responsable et coupable, on découvrira in fine que la vérité est également ailleurs et que les incommensurables profits à venir de l’exploitation de ces gisements marins pourront vite en avoir raison.

En cette période où l’on a besoin de divertissement, "Pioneer" d’Erik Skjoldbjaerg est le film parfait, d’autant plus qu’il n’a pas que cette ambition. Au passage, on signalera qu’on y retrouvera, dans le rôle du plongeur américain, l’excellent Wes Bentley, barbu et tortueux à souhait. On en reparlera dans peu de temps avec la sortie de "Things people do" de Saar Klein, où il est éclatant en Monsieur tout le monde.

Baignant dans l’opportune musique sous-marine du groupe Air, "Pioneer" d’Erik Skjoldbjaerg décrit un temps où ces plongeurs de l’extrême, qu’on rêvait rebelles et encore libres, doivent, pour assouvir leur passion et gagner leur vie, signer un pacte de soumission avec des consortiums sans scrupule.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
# 4 octobre 2020 : Triste automne

La culture continue comme elle peut se survivre en cette triste année 2020. Voici nos découvertes de la semaine avec pas mal de chose au théâtre ! quelle joie ! Nous avons aussi réalisé une émission spéciale sur le jeu RIP THEM OFF, le replay, c'est par ici. En route pour le sommaire.

Froggeek's Delight :

"Hades" sur Windows, Mac OS et Switch
Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Du côté de la musique :

"All thoughts fly" de Anna von Hausswolff
"Die, motherfucker ! die !!!" de Apple Jelly
"BT93" de BT93
"Brahms - musique de chambre vol 3 et 4" de Geoffroy Couteau
"Le temps béni de la pandémie" de Les Goguettes (en trio mais à 4)
"Mozart : Betulia liberata" de Les talens Lyriques & Christophe Rousset
"Both at once" de Martin Joey Dine
"Dialogues" de Nicolas Baldeyrou
"Source" de Nubya Garcia
"Glasgow kiss EP" de Shadow of Planes
et toujours :
"Echos" de Romain Humeau
"American head" de The Flaming Lips
"Grand écran" de Ensemble Triptikh
"Beethoven : op 109, 110, 111" de Fabrizio Chiovetta
"B.O. d'une scène de meurtre" première émission de la saison 2 de Listen In Bed
"Oiseau(x) scratch" de Luc Spencer
"Debussy" de Philippe Bianconi
"Tête Blême" de Pogo Car Crash Control
"XIII" de Quatuor Ardeo

Au théâtre :

les nouveautés :
"Vivre" au Théâtre de la Colline
"Exils intérieurs" au Théâtre des Abbesses
"Crésus" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Et le coeur fume encore" au Théâtre Gérard Philippe de Saint-Denis
"La loi de la gravité" à la Comédie de Béthune
"Lorsque Françoise paraît" au Théâtre Lepic
"Un cadeau particulier" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Exécuteur 14" au Théâtre du Rond-Point
"Flagrant déni" au Théâtre de la Huchette
"Toi Tu Tais Toi" au Théâtre Trévise
les reprises :
"En attendant Godot" au Théâtre Essaion
"Dans les forêts de Sibérie" au Théâtre de ¨Poche-Montparnasse
"Racine par la Racine" au Théâtre Essaion
"Kean" et "La vie devant soi" en tournée
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

la rentrée muséale avec :

"L’Age d’or de la peinture danoise (1801-1864)" au Petit Palais
"Man Ray et la mode" au Musée du Luxembourg
"Victor Brauner - Je suis le rêve. Je suis l'inspiration" au Musée d'Art Moderne de Paris
"Sarah Moon - PasséPrésent" au Musée d'Art Moderne de Paris

"Alaïa et Balenciaga - Sculpteurs de la forme" à la Fondation Azzedine Alaïa
"Pierre et Gilles - Errances immobiles" à la Galerie Templon

Cinéma :

en salle :
"Yalda, la nuit du pardon" de Massoud Bakhshi
at home :
"Caramel" de Nadine Labaki
"Tomboy" de Céline Sciamma
"Peur" de Danielle Arbid
"La Cour de Babel" de Julie Bertucelli
"La Bataille de Solférino" de Justine Triet

Lecture avec :

"Athènes" de Sonia Darthou et "Le palais d'Orsay" de Hélène Lewandowki
"Le monde des Abberley" de Robert Goddard et "Marilou est partout" de Sarah Elaine Smith
"Marc Aurèle" de Benoit Rossignol
et toujours :
"Ici finit le monde occidental" de Matthieu Gousseff
"L'heure des spécialistes" de Barbara Zoeke
"Mémoires" du Général von Choltitz
"Porc braisé" de An Yu
"Portraits d'un royaume : Henri III, la noblesse et la Ligue" de Nicolas Le Roux
"Sublime royaume" de Yaa Gyasi

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

Les 4 derniers journaux
- 29 novembre 2020 : Culture Globale
- 22 novembre 2020 : Le Froggy's Nouveau
- La Mare Aux Grenouilles #15
- 15 novembre 2020 : Novembre à Paris
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=