Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Nicolas Jules - Klô Pelgag
Le Trianon  (Paris)  mercredi 15 avril 2015

Klô Pelgag terminait une tournée de cinq semaines en France par un Trianon à Paris.

C'est d'abord Nicolas Jules qu'on retrouve en scène. Il s'agit effectivement de retrouvailles parce que même s'il n'a jamais cessé de tourner, il y a quelques temps déjà que son dernier album est sorti. Hormis un très agréable duo sur le bel album J'aime tes ex de Gaëlle Vigneault, l'absence d'actualité discographique de l'artiste faisait qu'on ne l'attendait pas forcément sur le plateau du Trianon. Les spectateurs venus découvrir l'univers déjanté de Klô Pelgag s'attendent forcément à des surprises et à des éclats de rire. On connaît l'humour de Nicolas Jules, ses textes bourrés de clins d'oeil, et c'est sans surprise qu'il parvient à mettre le public dans sa poche. Face à l'enthousiasme, il joue même le rôle de la rockstar ultime, descend de scène et se jette sur les premiers rangs... pourtant confortablement assis au fond de leur fauteuil. Standing ovation pour Nicolas Jules.

C'est, peu de temps après, la jeune québécoise qui entre à son tour en scène. Accompagnée de six musiciens, dont son frère Matthieu aux claviers, habillages sonores et bidouillages divers, Klô Pelgag occupera essentiellement le piano en devant de scène. Assise en fauteuil roulant, elle chantera aussi parfois allongée sous le piano ou debout sur une chaise. Mais son costume de squelette et "sa tuque" verte permettent au public de la suivre quelles que soient les acrobaties ou les intermèdes loufoques auxquelles elle se livre entre deux chansons, et même parfois durant les chansons. Pour revenir à la musique, sa pop baroque pour instruments classiques touche un public venu en connaisseur mais dont on notera néanmoins l'hétérogénéité des styles, de la jeune fille en fleur au rockeur cuir en passant par le conventionnel hipster à col boutonné so 2014. L'intégralité de l'album L'alchimie des monstres sera interprété, ainsi que quelques inédits. Parmi ceux-ci, on reconnaîtra "Pégase" de Thomas Fersen.

A la suite d'une très belle prestation, on regrettera seulement qu'elle n'ait pas interprété en rappel "Nantes" de Barbara qu'elle avait pourtant joué au Ministère de la Culture lorsque, quelques jours auparavant, lorsqu'elle avait reçu le Prix Barbara des mains de la Ministre.

Artiste révélation au dernier gala de l'Adisq, les victoires de la musique québécoises, c'est avec une de ses remarques complètement hors de propos qu'elle revient pour l'ultime rappel : "Vous avez peut-être remarqué. J'ai un léger accent. C'est parce que je suis italienne. Je vais terminer le spectacle par une chanson grivoise. C'est une tradition dans mon pays. Alors si vous êtes enceinte, c'est le bon moment pour accoucher. Si vous avez besoin, je serais contente de vous aider... Je n'ai pas d'expérience dans le domaine, mais j'aime apprendre". Sourires garantis au moment de partir.

Pour ceux qui auraient manqué Klô Pelgag en concert en France, on peut quand même leur conseiller la réédition "deluxe" de son album, bel objet en forme du livre, illustré d'aquarelles et d'encres souvent inquiétantes, et agrémenté de six nouveaux titres dont la reprise de Thomas Fersen, "Pégase".

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Nicolas Jules en concert au Café de la Danse (7 mars 2005)
Nicolas Jules en concert à l'Espace B (lundi 24 octobre 2011)
La chronique de l'album L’alchimie des monstres de Klô Pelgag
La chronique de l'album L'étoile thoracique de Klô Pelgag
Klô Pelgag en concert au Festival international de la chanson de Granby 2011 (43ème édition) - samedi 17 septembre
Klô Pelgag en concert au Festival international de la chanson de Granby 2012 (44ème édition) - vendredi 14 septembr
Klô Pelgag en concert au Festival international de la chanson de Granby 2013 (45ème édition) - mercredi 11 septembr
Klô Pelgag en concert à Cité Internationale Universitaire, Maison du Japon (dimanche 9 octobre 2013)
L'interview de Klô Pelgag (mardi 13 décembre 2016)

En savoir plus :
Le site officiel de Klô Pelgag
Le Bandcamp de Klô Pelgag
Le Soundcloud de Klô Pelgag
Le Facebook de Klô Pelgag
Le blog de Nicolas Jules
Le Facebook de Nicolas Jules


Laurent Coudol         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
# 22 novembre 2020 : Le Froggy's Nouveau

L'arrivée du Beaujolais nouveau sera moins festive qu'à l'habitude cette année. Qu'à cela ne tienne la nouvelle édition de Froggy's Delight et le replay de la nouvelle Mare Aux Grenouilles est là pour vous tenir chaud ! Voici le programme :

Du côté de la musique :

"Sweet roller" de Al Pride
"After the great storm" et "How beauty holds the hand of sorrow" de Ane Brun
"Bisolaire" de Fredda
"Stillness" de Laetitia Shériff
"Un soir d'été" de Aurore Voilqué Trio
"Warning bell" de Daniel Trakell
"Trip" de Lambchop assortie de la nouvelle émission de Listen in Bed "Lambchop's Trip"
"Glo" de Manuel Bienvenu
"Serpentine prison" de Matt Berninger
"Je ne vous oublierai jamais" de Morgane Imbeaud
"Lockdown care bundle EP" de Nadeah
"Nashville tears" de Rumer

et toujours :
"Pursue a less miserable life" de Saffron Eyes
"Reborn" de Aldo Romano
"Dear mademoiselle" de Astrig Siranossian
"Lignes futures" de Brazzier
"Song machine, season one : Strange timez" de Gorillaz
"Mémoire d'un enfant de 300 000 ans" de Imbert Imbert
"Perspectives & avatars" de Laura Perrudin
"Aux amis qui manquent" la 4eme émission de la saison 2 de Listen In Bed
"Frédéric Chopin" de Roustem Saitkoulov
"Beethoven, un nouveau manifeste" de Simon Zaoui
"Any day now" de The Brooks

Au théâtre at home :
avec les captations vidéo de :
"Douze Hommes en colère" de Reginald Rose
"Phèdre!" par François Gremaud
"La Dame de chez Maxim" de Georges Feydeau
"Comme s'il en pleuvait" de Sébastien Thiéry
"La journée de la jupe" de Jean-Paul Lilenfeld
"Hier est un autre jour" de Sylvain Meyrac et Jean-François Cros
"10 ans de mariage" d'Alil Vardar
"Ils s’aiment" de Pierre Palmade et Muriel Robin
"Le Professeur Rollin se re-rebiffe" de François Rollin
et un malicieux air d'opéra avec "The Opera Locos"

Expositions :

découvrir l'exposition commentée "Soleils Noirs" au Louvre-Lens
en virtuel :
"Miro "Bleu I, Bleu II, Bleu III" au Centre Pompidou
"Gregory Crewdson - An Eclipse of Moths" à la Galerie Templon
voir ou revoir l'exposition "Les costumes font leur show !" au Centre national du costume de scène à Moulins
parcourir les collections de la National Gallery of Denmark à Copenhague
du Palais de Schönbrunn à Vienne
du Museu Imperial de Petropolis au Brésil et en Thaïlande
et du Museum of Contemporary Art à Bangkok
et "Les petites histoires des chansons coquines" du Musée de la Sacem

Cinéma :

at home en steaming gratuit :
"Les bien-aimés" de Christophe Honoré
"L'exercice de l'Etat" de Pierre Schoeller
"Jimmy Rivière" de Teddy Lussi-Modeste
"Peur de rien" de Danielle Arbid
"The Bookshop" de Isabel Coixet

Lecture avec :

"Lire les morts" de Jacob Ross
"La mer sans étoiles" de Erin Morgenstern
"Les filles mortes ne sont pas aussi jolies" de Elizabeth Little
"Batailles" de Isabelle Davion & Béatrice Heuser
"De Gaulle et les communistes" de Henri Christian Giraud
et toujours :
"Histoire politique de la roue" de Raphael Meltz
"Inépuisables" de Vivian Gornick
"Kudos" de Rachel Cusk
"Se cacher pour l'hiver" de Sarah St-Vincent
"Histoire navale de la seconde guerre mondiale" de Craig L. Symonds

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

Les 4 derniers journaux
- 22 novembre 2020 : Le Froggy's Nouveau
- La Mare Aux Grenouilles #15
- 15 novembre 2020 : Novembre à Paris
- 8 novembre 2020 : Fake Empire
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=