Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Romain Humeau
Vendredi ou les limbes du Pacifique  (PIAS)  juin 2015

Romain Humeau profite de la pause d'Eiffel pour se consacrer à plusieurs projet en parallèle. A la rentrée dernière, il avait réalisé et arrangé l'album Acoustique de Bernard Lavilliers ; il bosse actuellement sur les 34 titres de son deuxième album solo et il sort également demain Vendredi ou les limbes du Pacifique, sa vision du roman de Michel Tournier.

L'idée est partie d'une demande du réalisateur Alexandre Plank pour Fiction Pop, un projet de France Culture. Le but : composer des musiques et des chansons, inspirées d'une œuvre littéraire. Romain a donc choisi de réinterpréter Vendredi ou les limbes du Pacifique de Michel Tournier (1967), roman qui l'accompagne depuis le lycée. Une histoire de naufrage, de perdition puis d'un réveil, de la découverte de l'autre et l'apprentissage d'une nouvelle vie.

Sur ce disque, Romain a composé 17 musiques et 8 chansons. Pour l'enregistrement, il s'est entouré de l'Orchestre National de France et des musiciens qui l'accompagnent avec Eiffel ou sur son prochain album solo (Nicolas Bonnière et Guillaume Marsault). La narration de l'histoire a été confiée au comédien et acteur Denis Lavant.

Tout débute par le naufrage : une musique inquiétante, des chœurs puis le fracas du bateau, suivis d'une musique énergique et Romain qui chante "Once upon a time loneliness". A la fin du titre, le récit débute et Robinson se réveille sur une île. Les titres "L'évasion", "L'île de la désolation", la chanson "Loneliness" (avec sa mélodie qui revient sur plusieurs titres) et "La grotte" nous racontent la découverte de l’île et la solitude de Robinson. La voix de Denis Lavant et le rythme de la narration se marient à merveille avec les musiques ; on est vraiment emporté dans l'histoire avec Robinson.

On traverse ensuite la déchéance de Robinson s’enlisant dans la solitude et la folie. Le réveil vient avec les sonorités africaines de "Clepshydre" et la chanson "Robinson". Un détour un peu plus électro avec "Tarot" puis c'est le tour de la planante chanson "Sperenza". La sexualité de Robinson est évoquée avec le titre "La Combe" avec ses percussions et son air répétitif. "Bunk Of Scool" revient au rock : guitares et distorsion sur la voix, un rythme désinvolte et joyeux... excellent titre !

L'histoire continue avec l'arrivée de Vendredi ("Araunca"), le racisme de Robinson et les guitares de "Andoar", l'insoumission et l'insubordination de Vendredi dans "Mandragores". Romain nous offre ensuite un petit détour avec "Errons dans les landes où rien ne s'interpose à nos lubies" avec un chant ayant un petit côté hip-hop bien sympa.

Tout s'accélère avec "L'explosion", "Chaos" et "Camarade éolien". La narration se fait plus incisive et tranchante, les guitares plus saturées, avec une alternance de riffs lourds de guitares, la batterie qui martèle plus fort et plus rapidement. Le monde construit et régi par Robinson est détruit et, peu à peu, sa vision du monde et sa relation avec Vendredi vont changer.

La fin du récit se déroule avec trois chansons. "Friday" avec ses arpèges à la guitare, la voix de Romain en avant et les sifflements juste sublime. Le retour possible arrive avec le navire "Whitebird" et son "I've got a new heart and it's being here" nous résumant la pensée de Robinson. Le disque se termine avec "Mille soleils rois" et la situation de Robinson : "Fort comme un seul homme ayant bien connu l'enfer, de tout damné solitaire". J'aime particulièrement sa mélodie sifflée comme une histoire qui s'envole et continue.

Au final, un disque et un voyage à découvrir ! Une adaptation fidèle (ne manque que le départ de Vendredi et l'apparition du petit mousse) de l’œuvre de Michel Tournier... un très bel hommage à ce roman. Tout tient la route, des compos de Romain à la voix et la narration de Denis Lavant. Une musique, avec ses diverses sonorités, et une voix complémentaires, transportant notre imaginaire sur "Sperenza" pour assister aux pérégrinations physiques et mentales de Robinson. Personnellement, un gros coup de cœur pour "Bunk Of School" et "Friday" ! Une adaptation qui vous donnera sûrement envie de vous plonger dans le bouquin original. A noter également, la superbe pochette de Rebecca Dautremer.

Une représentation aura lieu au festival d'Avignon le 17 juillet 2015.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album L'éternité de l'instant de Romain Humeau
La chronique de l'album Amour de Romain Humeau
La chronique de l'album Mousquetaire #1 de Romain Humeau
La chronique de l'album Mousquetaire #2 de Romain Humeau
Une 2ème chronique de l'album Mousquetaire #2 de Romain Humeau
Romain Humeau en concert à Mains D'Oeuvres (7 décembre 2004)
Romain Humeau en concert à Run Ar Puns (2 avril 2005)
Romain Humeau en concert au Festival Halloween 2005
Romain Humeau en concert au Bataclan (23 novembre 2005)
Romain Humeau en concert au Tremplin (24 février 2006)
Romain Humeau en concert à l'Ubu (vendredi 4 novembre 2016)
Romain Humeau en concert à l'Elysée Montmartre (mercredi 23 novembre 2016)
L'interview de Romain Humeau (lundi 29 juin 2015 )
L'interview de Romain Humeau (mercredi 28 septembre 2016)
L'interview de Romain Humeau (janvier 2018)
La chronique de l'album Les yeux fermés de Eiffel
La chronique de l'album Live aux Eurockéennes de Belfort 6 juillet 2003 de Eiffel
La chronique de l'album Ma part d'ombre de Eiffel
La chronique de l'album Tandoori de Eiffel
La chronique de l'album Le Temps des Cerises et Gagnants / Perdants de Eiffel - Noir Désir
La chronique de l'album A Tout Moment de Eiffel
Eiffel parmi une sélection de singles (juin 2012)
La chronique de l'album Foule Monstre de Eiffel
La chronique de l'album Stupor Machine de Eiffel
Eiffel en concert à La Cigale (22 octobre 2003)
Eiffel en concert à La Maroquinerie (15 janvier 2007)
Eiffel en concert au Bataclan (4 avril 2007)
Eiffel en concert au Festival Class'Eurock 2007
Eiffel en concert à l'Olympia (19 novembre 2007 )
Eiffel en concert au Fil (jeudi 29 octobre 2009)
Eiffel en concert au Bataclan (mercredi 18 novembre 2009)
Eiffel en concert à Flèche d'or (lundi 14 décembre2009)
Eiffel en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2010 (jeudi 15)
Eiffel en concert au Centre Culturel Paul Baillart (jeudi 6 mai 2010)
Eiffel en concert au Festival Le Chant de Foire #15 (2010)
Eiffel en concert au Festival FNAC Indétendances 2010 (vendredi 6 août 2010)
Eiffel en concert au Zénith (vendredi 15 octobre 2010)
Eiffel en concert au Trianon (mercredi 28 novembre 2012)
L'interview de Eiffel (octobre 2003)
L'interview de Eiffel (8 décembre 2006)
L'interview de Eiffel (31 août 2009)
L'interview de Eiffel (vendredi 6 août 2010)
L'interview de Eiffel (mercredi 12 septembre 2012)
L'interview de Eiffel (mercredi 22 février 2019)


En savoir plus :
Le site officiel de Romain Humeau
Le Soundcloud de Romain Humeau
Le Facebook de Romain Humeau


Frizet         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Romain Humeau (28 septembre 2016)
Eiffel (26 avril 2019)
Eiffel (12 septembre 2012)
Eiffel (7 août 2010)
Eiffel (31 aout 2009)


# 20 octobre 2019 : De tout, pour Tous

Encore un programme bien chargé et très éclectique au travers de notre sélection culturelle hebdomadaire. Beaucoup à lire, à voir, à écouter... alors ne perdons pas de temps. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Engine of paradise" de Adam Green
"Phantom solids" de Lunt
"Fear of an acoustic planet" de Tahiti 80
"A wonder plante to" de Nilok 4tet & Daniel Zimmermann
"Six strings under" de Eric Legnini
Sarah McCoy et Dom La Nena au Nancy Jazz Pulsation
"Nothin' but" de Flyin' Saucers Gumbo Special
"Comfort zone" de Hugo Lippi
"Hors l'amour" de Jean Felzine
"A ciel ouvert" de Kaori
Rencontre avec Lady Arlette, accompagnée d'une session live et acoustique
"Vinyles, suite" c'est le titre de l'émission #3 de Listen in Bed
"Déluge" c'est le troisième volume des Mix de Listen in Bed
"Hybrid" de Yosta
et toujours :
"Vie future" de La Féline
"Kino music" de Pierre Daven Keller
"Miracles" de Sarah Amsellem
Orouni en session live dans une librairie, par ici
"Beethoven, 5 sonates pour piano" de Michel Dalberto
"Ship of women / Somewhere in a nightmare" de Olivier Rocabois
"Disaster serenades" de Parlor Snakes
"A life with large opening" de Samba de la Muerte
"Les géraniums" de Marie Sigal
"Amazona" de Vanille
"Pulse" de Vincent David
Festival Levitation #7 avec The Warlocks, Frustration, Fat White Family...
Listen in bed Emission #2, Vinyles
Listen in bed Mix #2, The Sopranos

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Cirque Leroux - La Nuit du Cerf" au Théâtre Libre
"Un jardin de silence" à La Scala
"Frida jambe de bois" au Théâtre de l'Union à Limoges
"Fleur de peau" au Théâtre Essaion
"Habiter le temps" au Lavoir Moderne Parisien
"Wilde - Chopin" au Théâtre Le Ranelagh
"En ce temps là l'amour..." au Théâtre des Mathurins
"Imposture posthume" au Centre Culturel Suisse
"Fred Tousch - Fée" au Théâtre de Belleville
"Corinne Zarzavatdjian - Un nom à coucher dehors !" au Mélo d'Amélie
des reprises :
"L'Ingénu" au Théâtre Le Lucernaire
"Le Crépuscule" au Théâtre de l'Epée de Bois
"J'aime Brassens" au Théâtre d'Edgar
et la chronique des spectacles déjà à l'affiche en octobre

Expositions avec :

"Vampires - De Dracula à Buffy" à la Cinémathèque française

Cinéma avec :

le film de la semaine :
"Au bout du monde" de Kiyoshi Kurosawa
et la chronique des films à l'affiche en octobre

Lecture avec :

"Cléopâtre" de Alberto Angela
"Histoire du Canada" de Daniel de Montplaisir
"Je te suivrai en Sibérie" de Irène Frain
"La source de l'amour propre" de Toni Morrison
"Ordinary people" de Diana Evans
"Vik" de Ragnar Jonasson
et toujours :
"L'héritage Davenall" de Robert Goddard
"L'horizon qui nous manque" de Pascal Dessaint
"La petite conformiste" de Ingrid Seyman
"La véritable histoire des douze Césars" de Virginie Girod
"Les roses de la nuit" de Arnaldur Indridason
"Guerilla, le temps des barbares" de Laurent Obertone
"Pyongyang 1071" de Jacky Schwartzmann

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=