Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce La capture
Geoffrey Lachassagne  juin 2015

Réalisé par Geoffrey Lachassagne. France. Documentaire présenté le 6 juillet 2015 au MK2 Quai de Loire à 20 heures.

Sorti d'un noir presque soulagien, austère et rayonnant à la fois, apparaît un homme déjà âgé, à la voix sûre et chaude : il écrit son journal.

Quelques secondes plus tard, c'est dans le bleuté d'une nuit qui s'achève que l'on retrouve ce grand homme sec, aux traits burinés. Le jour point. L'homme chuchote... Le voilà dans la verdure d'une campagne d'où s'élèvent des chants d'oiseaux.

L'homme cherche des papillons. Sous nos yeux, il capture un "morosphinx", mais celui-ci profite que son chasseur veuille le montrer à la caméra pour s'échapper...

Cet entomologiste maladroit est un des plus grands écrivains français, un de ces écrivains qui n'ont pas cherché les feux de l'actualité ni les spots médiatiques. Il est de la lignée des Julien Gracq, des Pascal Quignard, de tous ceux qui sont en retraite loin des villes de grandes solitudes... Observer la nature, aimer les choses qu'on y trouve, chercher à les connaître et en dresser le portrait fidèle à des lecteurs exigeants, telle est sa quête.

Il s'appelle Bergounioux Pierre et a déjà écrit des dizaines d'ouvrages et tient un journal dont il a publié plus de 3000 pages.

C'est dans sa Corrèze natale que Geoffrey Lachassagne est allé le filmer pour ce portrait sensible qui a une vertu immédiate : donner envie de lire les livres de cet homme qu'on aime d'emblée, sans qu'il est fait quoi que ce soit pour séduire. Pardon ! Il n'a pas "rien" fait... Il a ouvert la bouche pour simplement dire : "J'ai une idée infantile des saisons".

S'en suivra en cinq "figures" d'insectes, du Morosphinx" aux "Coléoptères", une leçon de nature dispensée par un professeur comme on aurait aimé en avoir. Les mots qu'emploient Pierre Bergounioux sont les mêmes que ceux qu'il écrit. Simplicité, précision, poésie... C'est là son habituel rythme ternaire.

On ne pourra faire qu'un reproche à Geoffrey Lachassagne : de s'être mis dans les pas jansénistes de Pierre Bergounioux et de n'avoir pas voulu faire une image de trop. En cinquante minutes, il fixe pour l'éternité l'immensité d'un écrivain modeste.

Un grand documentaire trop court !

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

Abonnez vous à la Newsletter pour recevoir, outre les mises à jour en avant première, des infos de première importance et peut être des choses dont vous n'avez même pas encore imaginé l'existence et l'impact sur votre vie... et nous non plus.

se désabonner, changer son mail ... c'est ici!


» Contacter un membre ou toute
   l'équipe (cliquez ici)


Afficher les chroniques d'un membre :

Liste des chroniques... Cécile B.B.
Liste des chroniques... David
Liste des chroniques... Didier Richard
Liste des chroniques... Fred
Liste des chroniques... Jean-Louis Zuccolini
Liste des chroniques... Julien P.
Liste des chroniques... LaBat’
Liste des chroniques... Laurent Coudol
Liste des chroniques... Le Noise (Jérôme Gillet)
Liste des chroniques... Margotte
Liste des chroniques... MM
Liste des chroniques... Monsieur Var
Liste des chroniques... Nathalie Bachelerie
Liste des chroniques... Nicolas Arnstam
Liste des chroniques... Paola Simeone
Liste des chroniques... Philippe Person
Liste des chroniques... Rickeu
Liste des chroniques... Séb.T

 

Les articles de ce site sont la propriété de froggydelight.com et de leurs auteurs.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=