Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Balthazar
Thin Walls  (PIAS)  mars 2015

Est-ce parce que ce troisième disque (après Applause en 2010 et Rats en 2012) des Belges de Balthazar a été enregistré pendant une tournée qu’il est plus instinctif (il recèle pourtant de nombreux petits détails) et moins intime que les précédents ? On imagine aisément Jinte Deprez et Maarten Devoldere, les deux têtes pensantes du groupe, plancher sur ce disque de pop plutôt sombre autour de chansons sur l’angoisse, la vie en tournée, l'espoir, la peur, le désir sexuel et les femmes, agent provocateur de toutes ces émotions.

C’est le problème de ce genre de disques, écrits entre deux hôtels, deux concerts, enregistrés et produits, ici avec Ben Hillier (Depeche Mode, Blur, Elbow) et Jason Cox (Gorillaz), dans un mélange d’urgence, d’euphorie et de fatigue. Le groupe veut absolument surfer sur la vague du succès, se sent griser, en demande plus (comme la maison de disque), ne se sent pas spécialement cramé… et là, c’est le drame. Ou pas, en fonction de ce que l’on attend du groupe. De Balthazar, après le très sophistiqué Rats, on attendait beaucoup.

Si l’on retrouve cette pop sombre faussement négligée, les contre chants de violon velvetien, cette basse calmement rebondissante, ce tempo troublé, alangui et ce phrasé syncopé à l’accent dont on jurerait qu’il vient du nord de l’Angleterre, on perd sacrément en audace et en supplément d’âme. Ces deux choses sont-elles nécessaires pour faire un bon disque ? Je vous laisse seul juge…

A l’image de sa pochette, Thin Walls est clinquant voire même scintillant, un peu trop peut-être. Un peu trop gros, un peu trop ordinaire, un peu trop calibré et un peu trop lisse aussi mais pas foncièrement mauvais, il s’écoutera aisément et s’oubliera tout aussi aisément une fois qu’on l’aura un peu usé. Il recèle même quelques beaux titres ("Decency", "Last Call", "Nightclub"). On attendra donc quand même que le groupe dessoûle et se repose pour entendre enfin le grand disque que l’on attend d’eux !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Troy Von Balthazar EP de Troy Von Balthazar
La chronique de l'album eponyme de Troy Von Balthazar
La chronique de l'album How To Live On Nothing de Troy Von Balthazar
La chronique de l'album Applause de Balthazar
La chronique de l'album Rats de Balthazar
Balthazar en concert à la Salle de la Cité (11 novembre 2004)
Balthazar en concert à La Guinguette Pirate (13 avril 2005)
Balthazar en concert à Balthazar (2 juin 2007)
Balthazar en concert au Fil (vendredi 8 avril 2011)
Balthazar en concert au Festival Les Vieilles Charrues 2012 - samedi
Balthazar en concert au Grand Mix (samedi 23 mars 2013)
Balthazar en concert au Festival Beauregard #5 (2013) - Dimanche
Balthazar en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2015 - dimanche 26 avril
Balthazar en concert au Festival Le Printemps de Bourges #39 - Edition 2015
Balthazar en concert au Festival Art Rock 2016 - vendredi 13 mai
Balthazar en concert au Festival Fnac Live #6 (édition 2016) - samedi 23 juillet
Balthazar en concert au Festival Beauregard #11 (édition 2019)
Balthazar en concert au Festival Beauregard #11 (édition 2019) - Les Découvertes
Balthazar en concert au Festival Beauregard #11 (édition 2019) - Vendredi 5 juillet
L'interview de Troy Von Balthazar (13 avril 2005)
L'interview de Troy Von Balthazar (28 juin 2010)

En savoir plus :
Le site officiel de Balthazar
Le Soundcloud de Balthazar
Le Myspace de Balthazar
Le Facebook de Balthazar


Le Noise (Jérôme Gillet)         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
# 18 août 2019 : Au rythme des vacances

Petite édition toute en légèreté mais avec quelques belles choses à découvrir notamment pas mal de livres de la rentrée littéraire et une session du Flegmatic pour vous rafraichir les idées. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Time for a change" de Pokett
"Tone of musette" de Le Balluche de la Saugrenue
"Symi" de Symi
Une autre interview de Inspector Clouzo à Terre de sons, après notre rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
et toujours :
"Onda" de Jambinai
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society

Au théâtre :

une nouveauté :
"What is love" au Théâtre de la Contrescarpe
des reprises
"La Chute" au Théâtre de la Reine Blanche
"Le corps de mon père" au Théâtre Essaion
"Louise Weber dite La Goulue" au Théâtre Essaion
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Expositions avec :

"Champs d'amours - 100 ans de cinéma arc-en-ciel" à l'Hôtel de Ville
et dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - L'Aventure de la Beauté" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme

Cinéma avec :

"Roubaix, une lumière" de Arnaud Desplechin
"Thalasso" de Guillaume Nicloux
et Oldies but Goodies avec "Paris est toujours Paris" de Luciano Emmer en version restaurée

Lecture avec :

"Cavalier seul" de Fred & Nat Gévart
"Ce qu'elles disent" de Miriam Toews
"Cent millions d'années et un jour" de Jean Baptiste Andrea
"Chaque fidélité" de Marco Missiroli
"Où bat le coeur du monde" de Philippe Hayat
et toujours :
"Koba" de Robert Littell
"Back up" de Paul Colize
"La grande escapade" de Jean Philippe Blondel
"Un peu de nuit en plein jour " Erik L'Homme
"Une bête au paradis" de Cécile Coulon
"Une joie féroce" de Sorj Chalandon

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

Les 4 derniers journaux
- 18 août 2019 : Au rythme des vacances
- 11 août 2019 : Sur la Route du Rock
- 4 août 2019 : De festival en festivals
- 28 juillet 2019 : La canicule recule
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=