Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Absolutely Anything
Terry Jones  août 2015

Réalisé par Terry Jones. Grande-Bretagne/Etats-Unis. Comédie. 1h25 (Sortie le 12 août 2015). Avec Simon Pegg, Kate Beckinsale, Rob Riggle, Sanjeev Bhaskar, Eddie Izzard, Joanna Lumley, Marianne et Meera Syal.

Membre émérite des Monty Python et co-réalisateur de leurs plus grands films, comme "Sacré Graal" ou "La Vie de Brian", Terry Jones n'avait plus signé de film depuis "Du Vent dans les saules" (1996), malheureusement jamais sorti en France, mais dont on peut heureusement se délecter en DVD.

C'est donc avec une grande confiance que l'on attendait son retour à la mise en scène. Mais, à l'image de son vieux complice Terry Gilliam dont le dernier film, "Zero Theorem" laissait perplexe, Terry Jones semble être un peu passé à côté de cet "Absolutely Anything" qui, sur le papier, donnait fort envie.

En effet, des extra-terrestres voulant en savoir plus sur les humains ont décidé d'accorder à l'un d'eux, un monsieur-tout-le-monde joué par Simon Pegg, la réalisation de tous ses souhaits. Il suffit qu'il pense à quelque chose et elle se réalise. Cela lui donnera ainsi l'occasion d'avoir un chien qui parle et des compatriotes affublés de palmes de canard en guise de pieds...

L'argument a des avantages : il permet d'entendre encore une fois Robin Williams dans le rôle du cabot et de reconstituer vocalement les Monty Python qui doublent avec un bonheur très british des extra-terrestres bien trop sûr d'eux. Il a aussi des limites : celles de s'en tenir à des gags très prévisibles et souvent datés.

Car Neil Clarke, le petit prof timide et désabusé qui voit sa vie transfigurée par ses nouveaux pouvoirs, n'a pas des rêves très transcendants, sauf se faire respecter dans son travail et rentrer dans la vie de sa charmante voisine.

Le film en pâtit un bon moment, et l'on a l'impression de patiner sur place dans un épisode d'un feuilleton farfelu anglais des années soixante-dix, avec fausse ambiance psychédélique qui rêverait de décoller pour atteindre le niveau de "The Party" de Blake Edwards.

Sentant le danger, et pour ne plus trop tourner en rond, Terry Jones passe à la vitesse supérieure question scénario. Puisqu'il y a des extra-terrestres, pourquoi ne pas rivaliser, à la façon Monty Python, avec "Star Wars" et Cie ? Simon Pegg abandonne ainsi ses plaisants démêlés avec la mignonnette Kate Beckinsale pour sauver la planète...

"Absolutely Anything" de Terry Jones n'est certes pas un modèle de film parfait, mais il a une chose rare dans le cinéma moderne : il a un bon esprit.

Loin des petits malins et des calculateurs, Terry Jones prend plaisir à écrire et filmer les aventures de son sympathique héros. A la longue, son plaisir est communicatif et l'on ne sortira pas grognon de ce film désuet qui aurait pu être réalisé il y a trente ans et qui, finalement, est une réelle alternative à la production standardisée du moment.

 

 

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 25 septembre 2022 : La culture n'est pas un luxe

8ème vague, confinement énergétique... rien de bien brillant pour le futur, heureusement il reste la curiosité et la culture. Gardons le cap et restons groupés. Voici le programme de la semaine.

Du côté de la musique :

"Bobo playground" de Alexis HK
"Ca pixellise" de Dimoné
"The portable Herman Dune Vol 1" de Herman Dune
"La mélodie, le fleuve et la nuit" de Jérôme Minière
"Kramies" de Kramies
"Mémoires d'une femme" de Myriam Barbaux-Cohen
"The hardest part" de Noah Cyrus
"Dvorak : Quatuor américain, valses" de Quatuor Talich
"Fauré le dramaturge" de Takénori Némoto, Cécile Achille, Cyrille Dubois et Ensemble Musica Nigella
et toujours :
"J'ai vécu les étoiles" de Andoni Iturrioz
"Ornette Under the Repetitive Skies 3" de Clément Janinet
"Alan Hovhaness : oeuvres pour piano" de François Mardirossian
"Live in Paris" de Fred Nardin Trio
"Show AC/DC" de Ladies Ballbreakers
"Luigi Concone" de Mavroudes Troullos & Rachel Talitman
quelques clips avec Moundrag, Ottis Coeur et Madam
"Souvenirs" de Pale Blue Eyes
"Life and life only" de The Heavy Heavy

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Harvey" au Théâtre du Rond-Point
"Les Producteurs" au Théâtre de Paris
"Bérénice" à La Scala
"Les Filles aux mains jaunes" au Théâtre Rive Gauche
"Il n'y a pas d'Ajar" aux Plateaux Sauvages
"Echo" aux Plateaux Sauvages
"Le syndrome d'Hercule" au Théâtre Essaion
les reprises :
"Cahier d'un retour au pays natal" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Le dépôt amoureux" au Théâtre Les Déchargeurs
"Darius" au Théâtre Essaion
"A la recherche du temps perdu" au Théâtre de la Contrescarpe
"L'Autre fille" au Théâtre des Mathurins
"Les Divalala - C'est LaLamour !" au Grand Point Virgule
et les spectacles à l'affiche

Expositions :

"Frida Khalo, au-delà des apparences" au Palais Galliera
"Hyperréalisme - Ceci n'est mon corps" au Musée Maillol
'Miroir du monde - Chefs d'oeuvre du Cabinet d'art de Dresde" au Musée du Luxembourg
et les expositions à l'affiche

Cinéma :
en salle : "L'Ombre de Goya" de José Luis Lopez-Linares
en streaming gratuit :
"Qui vive" de Marianne TArdieu
"Big Fish" de Tim Burton
"Marguerite" de Xavier Giannoli
"Chained" de Yaron Shani

Lecture avec :

"Les masques éphémères" de Donna Leon
"La guerre de cent ans" de Amable Sablon du Corail
"D'où vient l'amour" de Yann Queffélec
et toujours :
"Combattre en dictacture" de Jean Luc Leleu
"Hideo Kojima, aux frontières du jeu" de Erwan Desbois
"Le cartographe des absences" de Mia Couto
"Le coeur ne cède pas" de Grégoire Bouillier
"Le tumulte" de Sélim Nassib
"Un profond sommeil" de Tiffany Quay Tyson

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=