Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce John Greaves
Verlaine Gisant  (Radio France / Signatures)  septembre 2015

"Le Poète se fait voyant par un long, immense et raisonné dérèglement de tous les sens" (Arthur Rimbaud)

Attention danger ! Ce disque est venimeux, il ne vous laissera pas indemne. En même temps, c’est ce que nous recherchons tous : des disques qui vous secouent, qui vous remuent les tripes et le cœur.

John Greaves, bassiste, chanteur, pianiste et compositeur est né en 1950 au Pays de Galles. Il a joué avec des groupes comme Henri Cow (Fred Frith, Tim Hodgkinson), l’ensemble d’improvisation libre Soft Heap ou National Health et a collaboré avec, notamment, le Penguin Café Orchestra ou des musiciens comme Robert Wyatt, Peter Blegvad, Vincent Courtois ou l’ONJ. Il habite à Paris depuis 1983.

"De la musique avant toute chose, Et pour cela préfère l’Impair, Plus vague et plus soluble dans l’air, Sans rien en lui qui pèse ou qui pose " (Verlaine, Art poétique)

Le musicien Anglais est fasciné par Verlaine depuis une dizaine d’années. Verlaine Gisant est en effet le troisième disque qu’il lui consacre après Greaves / Verlaine I et II où il mettait en musique, et de manière résolument moderne les écrits du poète. Cette fois-ci, Greaves a décidé de s’attaquer à des textes d’Emmanuel Tugny (écrivain, diplomate, musicien), lui-même influencé par Les Derniers jours de Paul Verlaine, livre de Gustave Le Rouge.

Le Britannique s’est entouré d’instrumentistes extraordinaires comme Guillaume Roy à l’alto, Olivier Mellano à la guitare et Elise Caron, Jeanne Added et Thomas de Pourquery au chant. Simplement une évidence. Le résultat est un disque étrange, envoûtant et mystérieux, loin des repères et des structures simples où les musiciens, comme des fantômes, se mêlent pour raconter la vie et les gens qui ont côtoyé Verlaine.

Verlaine Gisant est foncièrement poétique et romanesque, intensément mélodique (tout le parcours musical mais surtout Robert Wyatt ne sont pas très loin…) mais il est tout aussi onirique, électrique et fascinant. Romances brutes et modernes, avec paroles, où la mélodie suit la prosodie, plus proche en définitif de Debussy que de Fauré parce que, comme le dit si bien Isabelle Bretaudeau, la musique du compositeur Français est : "Sensuelle et langoureuse, élastique et plastique, généreuse et vivante, joyeuse". Mais Greaves tout comme Debussy (ou Ravel et peut-être dans une moindre mesure Fauré) partage avec la poésie symboliste, les thèmes et les idées esthétiques, que l’on retrouve dans la recherche d'une expression mélodique et rythmique toujours plus épurée et jouant avec de subtiles inflexions.

John Greaves joue avec la flexibilité du rythme prosodique, conjugue articulations tonales, dissonances (Verlaine fait très souvent usage de ce terme dans ses poèmes) couleurs d’accords et agogie. Il y a des tempêtes, de la passion, des harmonies transfigurées, des vents contraires. Alors oui "de la musique avant tout chose…" mais aussi de la vie, de la vie et encore de la vie. Et puis ces voix ! De véritables montagnes russes ! La puissance reptilienne du magicien sonore Thomas de Pourquery, la finesse d’Elise Caron et l’agilité, cette façon de jouer avec les phrases de la délicieuse Jeanne Added sont un véritable véhicule à émotions.

Avec cette trilogie, John Greaves s’inscrit tout simplement dans la lignée des grands compositeurs ayant mis en relief la langue poétique et chantante du (plus musicien) poète Français que sont Debussy, Fauré, Hahn et Ferré, c’est dire la qualité de cette musique.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Les Molécules fidèles de Emmanuel Tugny & John Greaves
L'interview de John Greaves (septembre 2015 )

En savoir plus :
Le site officiel de John Greaves
Le Soundcloud de John Greaves


Le Noise (Jérôme Gillet)         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2021-06-13 :
Listen in Bed - Dominique Pagani 5/5 et La Ritournelle 1 (Avec Flavien Girard, Guillaume Long et Pierre-Alain Giraud) (Saison 2 EMISSION 15)
La Mare Aux Grenouilles #29 - Talk Show Culturel
Festival Poly'Sons - Alice Animal
Alice Animal - Interview
Karkara - Nowhere Land
Jean-Philippe Fanfant - Since 1966
Simon Moullier - Countdown
Marc Sarrazy & Laurent Rochelle - Cyclotimic Songs
Michel Meis 4tet Feat. Theo Ceccaldi - Kaboom
Laura Prince - Peace of mine
Noé Clerc Trio - Secret Place
Versari - Sous la peau
Ô Lake - Gerry (Music Inspired by the Motion Picture)
Johnny Mafia - Sentimental 

• Edition du 2021-06-06 :
Listen in Bed - Dominique Pagani 4/5 (Avec Flavien Girard, Guillaume Long et Pierre-Alain Giraud) (Saison 2 EMISSION 14)
Indolore - After the rain
Raoul Vignal - Years in marble
Warren Walker - (n)Traverse vol.1
Oslo Tropique - Oslo Tropique EP
Syd Kvlt - Damnatio Memoriae
Olivier Longre - Amore, disamore
Black Midi - Cavalcade
Concentus Musicus Wien & Stefan Gottfried - Schubert: Symphonie n° 5 & Haydn: Symphonie n° 99
 

• Archives :
La Mare Aux Grenouilles #28 - Talk Show Culturel
Papiers d'Arménies - Guenats Pashas
Olivier Latry - Litz : Inspirations
Ruby Shoes - Sweet Divine
Sons of Raphael - Full-Throated Messianic Homage
Alice Animal - Tandem
FauxX - Interview
FauxX - StatistiC Ego
Louis Arlette - Arbre de vie
Stéphanie Moraly & Romain David - Incandescence
Listen in Bed - Dominique Pagani 3/5 (Avec Flavien Girard, Guillaume Long et Pierre-Alain Giraud) (Saison 2 EMISSION 13)
Gojira - Fortitude
ODDATEEE - Dumb Shit / SpiKKKS
We Hate You Please Die - Barney
Allison Russell - Outside Child
Lizzy Ling - L'horizon est un concept à creuser
Don Melody Club - Pure Donzin
Anthony Joseph - The Rich are only defeated when running for their lives
St. Vincent - Daddy's Home
Mauro Gargano - Feed
Greg Lamy - Observe the silence
Listen in Bed - Dominique Pagani 2/5 (Avec Flavien Girard, Guillaume Long et Pierre-Alain Giraud) (Saison 2 EMISSION 12)
La Mare Aux Grenouilles #27 - Talk Show Culturel
Girl in Red - If I Could Make It Go Quiet
Schola Cantorum of the Cardinal Vaughan Memorial School - Scott Price - Iestyn Evans - Great is the Lord
Leon Phal Quintet - Dust to stars
Ismail Sentissi Trio - Genoma
The very big experimental toubifri orchestra - Dieu poulet
Thierry Maillard Trio - Ballades
Part-Time Friends - Weddings & Funerals
- les derniers albums (6474)
- les derniers articles (219)
- les derniers concerts (2327)
- les derniers expos (4)
- les derniers films (20)
- les derniers interviews (1104)
- les derniers livres (8)
- les derniers oldies (20)
- les derniers spectacles (8)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=