Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Stereophonics
Keep The Village Alive  (Stylus Records)  septembre 2015

Depuis déjà vingt ans, Stereophonics sont présents dans les charts et souvent en tête pour les sorties d'albums. Ne dérogeant pas à la règle, Keep The Village Alive, fait suite deux après la sortie du précédent Graffiti On The Train. Avec ce rythme de sorties d'albums assez intense, les surprises n'ont pas été leur point fort, et tant bien même qu'il y eut un semblant de changement sur les dernières années, on sait à quoi d'attendre et les morceaux sont presque téléphonés.

Sur Keep The Village Alive, Stereophonics restent donc fidèles à leur rock made in Wales, ce qu'ils savent faire de mieux et titrant sur cette musique qui a su donner leur renommée.

Ainsi la première écoute fait un peu cet effet de la musique radio : ça tourne en fond, on n'y prête pas vraiment une attention particulière mais sans non plus vouloir changer de fréquence. Mais après une écoute plus approfondie, on se plait à s'arrêter sur certains morceaux, des nuances apparaissent avec des riffs souvent efficaces comme sur "Sing Little Sister", ou encore des accents soul sur "Sunny", un des meilleurs titres selon le groupe.

On ne peut pas reprocher aux gallois le manque de technique, la maîtrise des instruments ne font pas défaut tout comme une rythmique des plus chiadées. Kelly Jones apporte son chant accompli en le portant souvent en danger sans jamais faillir même en mode limite anaérobie sur un "C'est La Vie" au rock explosif.

Album plutôt optimiste, le groupe s'accorde à admettre qu'ils ont été animés d'une passion certaine pour l'écriture et l'enregistrement de ce 10 titres, "Fight or Flight" en est le temps fort de ce disque avec un chant sensible et particulièrement prenant que l'on retrouve également sur le mélancolique "Into This World".

Sous la britpop lisse dont on leur connaît cette identité, Keep The Village Alive se laisse devenir doucement attrayant et plaisant sans qu'on ne s'en rende compte. Sans forcément prendre une place de choix dans la discothèque, cet album mérite qu'on y prête une oreille attentif, ne serait-ce que pour se faire sa propre idée d'un groupe qui survit au-delà des 20 ans.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album You gotta go there to come back de Stereophonics
La chronique de l'album Language. sex. violence. other? de Stereophonics
La chronique de l'album Pull the pill de Stereophonics
La chronique de l'album The Maccabees - Cardiknox - Ben Howard - Mini Mansions - Stereophonics - Glass Animal - Inte de Festival Rock en Seine 2015 - Samedi 29 août
Stereophonics en concert au Festival Furia Sound 2008
Stereophonics en concert à L'Olympia (jeudi 4 février 2010)
Stereophonics en concert au Festival Rock en Seine 2010 (samedi 28 août 2010)

En savoir plus :
Le site officiel de Stereophonics
Le Soundcloud de Stereophonics
Le Facebook de Stereophonics


Séb.T         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2020-02-16 :
Octave Noire - Monolithe
Mira Cétii - Cailloux & météores
Fontiac - The Wall single
Thorbjorn Risager & The Black Tornado - Come on In
The Inspector Cluzo - Brothers in Ideals
Mokado - Ghosts EP
Baptiste Dupré - Petites choses et vaste monde
The Jackson Pollock - Frustration - Le Fil
Sotomayor - Orígenes
Stone Temple Pilots - Perdida
Ásgeir - Bury the Moon
Sunflowers - Endless Voyage
Listen In Bed - M. I. A. (émission 10)

• Edition du 2020-02-09 :
Listen in Bed - Ooh Hah (Mix #10)
Loki Lonestar - Show no Mercy
Caesaria - I become a Beast
Jon Boutellier - On Both Sides of The Atlantic
Claudia Solal & Benoît Delbecq - Hopetown
Moonlight Benjamin - Simido
Jean-Philippe Collard - Granados Goyescas
Mira Cétii - Cailloux & météores
Kid Francescoli - Lovers
Cyril Adda - L'îlot
 

• Archives :
Feu Robertson - The Underground Secession
Bo - Everything Begins EP
Tito Candela - Paradais EP
Jean-Louis Bergère - Ce qui demeure
Rodrigue - A fuck toute - A love toute
André Minvielle & Papanosh - Prévert Parade
Superbravo - Sentinelle
Ensemble Gustave - Bretagne[S]
Hortense Cartier-Bresson - Brahms : Fantasien, 116, Intermezzi, 117 & Klavierstücke, OP. 118
En attendant Ana - Juillet
Listen in Bed - Whosampled.com, part 2 (Mix #9)
Listen in Bed - Il Est Où Le Bonheur (émission 9)
Blankass - C'est quoi ton nom ?
Alexandre Tharaud - Pesson, Abrahamsen & Strasnoy : Piano Concertos
Naclia - La légende de Naclia
Pierre Génisson, BBC Concert Orchestra & Keith Lockhart - Swing, a Benny Goodman Story
Theo Hakola - Water is wet
Le Noiseur - Musique de chambre
Cyril Mokaiesh - Paris-Beyrouth
Mr Bosseigne - Theo Lawrence - Le Fil
No One is Innocent - Interview
Tristen - Les identités remarquables
Listen in Bed - Vinyle, Suite No 2 (émission 8)
Bombay Bicycle Club - Everything Else Has Gone Wrong
Burkingyouth - Fire EP
Andriamad - Jaimalé EP
Abel Orion - Late Night Music EP
Okidoki - When Oki meets Doki EP
Ensemble Consonance - François Bazola - Dolci Affeti
Emmanuel Tugny - Délie (Object de plus haute vertu d'après l'oeuvre de Maurice Scève)
- les derniers albums (5921)
- les derniers articles (144)
- les derniers concerts (2322)
- les derniers expos (4)
- les derniers films (20)
- les derniers interviews (1085)
- les derniers livres (8)
- les derniers oldies (20)
- les derniers spectacles (8)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=