Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Le Bouton de Nacre
Patricio Guzmán  octobre 2015

Réalisé par Patricio Guzmán. France/Chili/Espagne. Documentaire. 1h22 (Sortie le 28 octobre 2015).

On connaît Patricio Guzman comme le grand documentariste de l'histoire du Chili depuis le Coup d'État du général Pinochet en 1973 qui a plongé son pays dans vingt ans de dictature.

A 75 ans, il a derrière lui une œuvre conséquente et qui comptera, car elle témoigne pour l'avenir dans un Chili encore amnésique et qui, d'ailleurs, ne voit guère ses films. Depuis ses derniers documentaires, "Mon Jules Verne" (2005) et "Nostalgie de la lumière" (2010), son cinéma s'est fait plus contemplatif et l'on sent que, pour Patricio Guzman, le temps est venu de partager son expérience de la vie.

Mais si l'histoire d'un bouton, un simple bouton de nacre trouvé au fond de l'Océan Pacifique, le conduit en Patagonie à la recherche de temps immémoriaux, où l'eau, les volcans, les montagnes et tous les paysages ne connaissaient pas encore l'homme, elle le ramène aussi au monde tragique qu'il a toujours décrit.

Dans des paysages d'une beauté folle, restitués par la palette magique de Katell Djian qui effectue ici avec sa caméra un travail incomparable, Guzman plonge une nouvelle fois dans l'humain. On est saisi d'émotion en découvrant les visages fiers et tourmentés par les ans des derniers Patagons. Des Patagons qui appartiennent à des ethnies au nom et aux langues étranges et mystérieuses : les Haush, les Kawéskar, les Selknam...

Ils sont maintenant une poignée, lentes victimes de la colonisation et du travail des missionnaires. Peuples de l'eau, vivant dans un univers aux trois quarts aquatique, ils ont survécu pendant des millénaires en nomades de l'eau se fiant aux étoiles pour les guider d'îles en îles.

Guzman, dont le commentaire off est un modèle de délicatesse pour dire le pire, raconte ce qu'il advint au premier Patagon qui accepta d'aller vivre un temps avec les Anglais qui avaient exploré la région. C'est aussi un bouton de nacre qui est au cœur de ce destin tragique.

Car la beauté sublime de la Patagonie, royaume de l'eau et des rêves, est ternie par ce que les hommes venus d'Occident ont fait de cet endroit magique. Ici, pendant les années de plomb de l'ère de Pinochet, des hommes et des femmes attachés à des rails ont été précipités d'hélicoptères pour disparaître dans ces flots si purs.

Dans "Le Bouton de Nacre" de Patricio Guzman, on verra d'anciens prisonniers politiques qui ont échappé à ces supplices barbares. On redécouvrira aussi au fond des mers, un de ces rails porteurs de mort...

Faisant dialoguer le cosmos et l'eau de la Patagonie chilienne, parler les poètes, les indigènes et les victimes de Pinochet, le cinéaste construit un documentaire d'une rare profondeur. On aimerait savoir ce qu'en aurait pensé un Gaston Bachelard ou un John Cowper Powys, ces grands apôtres de la spiritualité de la Nature comme essence du Cosmos et des cosmogonies.

"Le Bouton de Nacre" de Patricio Guzman contient en son sein des images et des mots inoubliables. Ce cinéma exigeant appelle à la méditation, au respect des hommes et de la nature. Il faut encore remercier son réalisateur d'avoir une si haute idée de ce que l'art cinématographique peut toujours provoquer chez un spectateur.

 

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 25 février 2024 : Quoi de neuf cette semaine ?

De la musque, du théâtre, de la littérature, de la bonne humeur et du replay au programme cette semaine sur Froggy's Delight que ce soit ici, sur Twitch ou sur Youtube. Comme disent les jeunes, suivez-nous et mettez des pouces bleus ! .

Du côté de la musique:

"Session de rattrapage 3", nouvel épisode de notre podcast Le Morceau Caché
quoi de neuf du côté de Caesaria, Archi Deep, Chester Remington, Dirty Fonzy
"She Reaches Out to She" de Chelsea Wolfe
"Victoire de la musique" de Cotonete
"Back to the wall" de Grand March
"Please, wait" de Maxwell Farrington & Le SuperHomard
"La reine du secourisme" de Nicolas Jules
"On the spot" de Philippe Soirat
"#puzzled" de Pierre-François Blanchard
"Goodbye black dog" de PURRS
"Print, Secrets for you" de Sylvain Cathala
"Witchorious" de Witchorious
et toujours :
"Brahms le Tzigane" du Choeur de Chambre Mélisme(s), Colette Diard & Bankal Trio
"Folklores" de Dumka
"Songes" de Elodie Vignon
"Et il y avait" de Geins't Naït, Laurent Petitgrand & Scanner
"Caravan party II" de Johan Farjot & Friends
"Hors-piste" de Le Pied de la Pompe
"Pop sauvage" de Métro Verlaine
"Bright" de Soulmate
"Family and friends" de The Twin Souls
"Haydn all stars (Haydn, Ravel, Fontyn, Brahms)" de Trio Ernest

Au théâtre

les nouveautés :

"A qui elle s'abandonne" au Théâtre La Flèche
"Les quatres soeurs March" au Théâtre du Ranelagh
"Mémoire(s)" au Théâtre Le Funambule Montmartre
"N'importe où hors du monde" au Théâtre Le Guichet Montparnasse
"Quand je serai un homme" au Théâtre Essaïon
"Le petit Prince" à La Scala
"Frida Kahlo" à La Scala
"Les petits chevaux, une histoire d'enfants des lebensborn" à La Reine Blanche
et toujours :
"Burn baby burn" au Petit Théâtre du Gymnase Marie Bell
"Looking for Jaurès" au Théâtre Essaïon
"L'addition" au Théâtre Sylvia Monfort
"Tout le monde il est Jean Yanne" Au Théâtre Le Funambule Montmartre
"Les Travailleurs de la mer" au" au Théâtre Le Lucernaire
"Ds Ombres et des Armes" à La Manufacture des Abbesses
"Les Caroline" au Théâtre Les Enfants du Paradis
et les autres spectacles à l'affiche

Du cinéma avec :

 "Universal Theory" de Timm Kroger
"Elaha" de Milena Aboyan

Lecture avec :

"La vie précieuse" de Yrsa Daley-Ward
"Le bureau des prémonitions" de Sam Knight
"Histoire politique de l'antisémitsme en France" Sous la direction d'Alexandre Bande, Pierre-Jerome Biscarat et Rudy Reichstadt
"Disparue à cette adresse" de Linwood Barclay
"Metropolis" de Ben Wilson
et toujours :
"Archives de la joie" et "Le vent léger" de Jean-François Beauchemin
"Le diable sur mon épaule" de Gabino Iglesias
Morceaux choisis de la masterclass de Christophe Blain à Angoulême
"Camille s'en va" de Thomas Flahaut
"Le fantôme de Suzuko" de Vincent Brault
"Melody" de Martin Suter
"tempo" de Martin Dumont

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=