Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce En mai fais ce qu'il te plaît
Christian Carion  novembre 2015

Réalisé par Christian Carion. France. Drame. 1h54 (Sortie le octobre 2015). Avec August Diehl, Olivier Gourmet, Mathilde Seigner; Alice Isaaz , Matthew Rhy, Joshio Marlon, Thomas Schmauser et Laurent Gerra.

Christophe Carion appartient à cette catégorie d'artistes que n'aiment pas les critiques. Avant tout parce que ces derniers savent qu'ils n'ont pas besoin d'eux, qu'ils traitent directement avec le public dont ils pensent connaître les goûts.

En littérature, Christophe Carion serait Laurent Gaudé ou Olivier Adam, au théâtre Éric Assous ou Sébastien Thierry, en chanson Marc Lavoine ou Bénabar. Tous sont d'honnêtes travailleurs, ne se moquent jamais de leur public et ne cherchent qu'à leur plaire avec ce qu'ils attendent.

Ainsi, "En mai, fais ce qu'il te plaît" de Christophe Carion est une œuvre qui a le mérite d'être bien documenté sur l'époque dont il parle et de vouloir mettre le spectateur d'aujourd'hui dans les conditions vécues par leurs parents ou grands-parents ayant subi l'Exode.

Pour intéresser le plus grand nombre, Carion a créé des personnages avec lesquels on peut soit s'identifier, soit se rappeler le récit d'un aïeul.

Allemand anti-nazi, Anglais dans la tourmente et Français déjà en train de se redistribuer aux premières horreurs de la guerre, tous sont campés solidement par des acteurs jouant des rôles taillés pour eux dans le marbre brut, mais jamais totalement caricaturaux.

On n'oubliera pas les vrais premiers pas cinématographiques de Laurent Gerra, la confirmation d'Alice Isaaz, en brave institutrice à vélo, sans parler de l'inévitable présence d'Olivier Gourmet. Carion trimballe sur les petites routes de France une caravane de personnages innombrables dont aucun n'est là pour la forme et l'on peut le féliciter de rendre vivant et cohérente la longue errance d'une tribu en train de se disloquer.

Si les stukas font inévitablement les ravages attendus dans les rangs villageois, Carion évite la grandiloquence mélodramatique, et cela malgré la partition un peu redondante d'Ennio Morricone.

"En mai fais ce qu'il te plaît" de Christophe Carion cherche constamment à être à la bonne distance entre l'anecdote et l'Histoire. Il n'y arrive pas forcément lorsqu'il additionne les séquences "témoignages" comme celle dans laquelle un cinéaste allemand filme des tirailleurs sénégalais. Il y parvient parfois quand il ose de vraies scènes de fiction, comme celle où l'allemand antinazi creuse la terre où sont enterrées les dernières victimes à la recherche de son fils dont il a perdu la trace...

Le cinéma français répugne souvent à s'emparer du "roman national" et ne revient que rarement sur des épisodes déjà tournés. Sauf erreur, l'Exode de 1940 n'a été traité que par René Clément dans "Jeux interdits" (1952) et par Pierre Granier-Deferre dans "Le Train" (1973). Christophe Carion a donc eu raison de s'y coller. Au lieu de s'en moquer, comme il se doit, peut-être faudrait-il le remercier de remplir le grand livre d'images d'un peuple qui a la mémoire si courte.

 

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 25 février 2024 : Quoi de neuf cette semaine ?

De la musque, du théâtre, de la littérature, de la bonne humeur et du replay au programme cette semaine sur Froggy's Delight que ce soit ici, sur Twitch ou sur Youtube. Comme disent les jeunes, suivez-nous et mettez des pouces bleus ! .

Du côté de la musique:

"Session de rattrapage 3", nouvel épisode de notre podcast Le Morceau Caché
quoi de neuf du côté de Caesaria, Archi Deep, Chester Remington, Dirty Fonzy
"She Reaches Out to She" de Chelsea Wolfe
"Victoire de la musique" de Cotonete
"Back to the wall" de Grand March
"Please, wait" de Maxwell Farrington & Le SuperHomard
"La reine du secourisme" de Nicolas Jules
"On the spot" de Philippe Soirat
"#puzzled" de Pierre-François Blanchard
"Goodbye black dog" de PURRS
"Print, Secrets for you" de Sylvain Cathala
"Witchorious" de Witchorious
et toujours :
"Brahms le Tzigane" du Choeur de Chambre Mélisme(s), Colette Diard & Bankal Trio
"Folklores" de Dumka
"Songes" de Elodie Vignon
"Et il y avait" de Geins't Naït, Laurent Petitgrand & Scanner
"Caravan party II" de Johan Farjot & Friends
"Hors-piste" de Le Pied de la Pompe
"Pop sauvage" de Métro Verlaine
"Bright" de Soulmate
"Family and friends" de The Twin Souls
"Haydn all stars (Haydn, Ravel, Fontyn, Brahms)" de Trio Ernest

Au théâtre

les nouveautés :

"A qui elle s'abandonne" au Théâtre La Flèche
"Les quatres soeurs March" au Théâtre du Ranelagh
"Mémoire(s)" au Théâtre Le Funambule Montmartre
"N'importe où hors du monde" au Théâtre Le Guichet Montparnasse
"Quand je serai un homme" au Théâtre Essaïon
"Le petit Prince" à La Scala
"Frida Kahlo" à La Scala
"Les petits chevaux, une histoire d'enfants des lebensborn" à La Reine Blanche
et toujours :
"Burn baby burn" au Petit Théâtre du Gymnase Marie Bell
"Looking for Jaurès" au Théâtre Essaïon
"L'addition" au Théâtre Sylvia Monfort
"Tout le monde il est Jean Yanne" Au Théâtre Le Funambule Montmartre
"Les Travailleurs de la mer" au" au Théâtre Le Lucernaire
"Ds Ombres et des Armes" à La Manufacture des Abbesses
"Les Caroline" au Théâtre Les Enfants du Paradis
et les autres spectacles à l'affiche

Du cinéma avec :

 "Universal Theory" de Timm Kroger
"Elaha" de Milena Aboyan

Lecture avec :

"La vie précieuse" de Yrsa Daley-Ward
"Le bureau des prémonitions" de Sam Knight
"Histoire politique de l'antisémitsme en France" Sous la direction d'Alexandre Bande, Pierre-Jerome Biscarat et Rudy Reichstadt
"Disparue à cette adresse" de Linwood Barclay
"Metropolis" de Ben Wilson
et toujours :
"Archives de la joie" et "Le vent léger" de Jean-François Beauchemin
"Le diable sur mon épaule" de Gabino Iglesias
Morceaux choisis de la masterclass de Christophe Blain à Angoulême
"Camille s'en va" de Thomas Flahaut
"Le fantôme de Suzuko" de Vincent Brault
"Melody" de Martin Suter
"tempo" de Martin Dumont

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=