Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Circus Incognitus
Théâtre des Bouffes Parisiens  (Paris)  octobre 2015

Spectacle clownesque conçu et interprété par Jamie Adkins.

Après avoir officié au sein de grandes compagnies circassiennes, tels le Cirque Eloïze et le Cirque du Soleil, Jamie Adkins se produit seul sur scène dans une forme novatrice, celle du one man circus.

Seul, pas tout à fait, puisqu'il y cohabite avec son double clownesque, "son" clown qui n'est ni le clown au nez rouge bateleur du cirque forain, ni le clown métaphysique du nouveau cirque, encore moins le clown à paillettes des superproductions.

Mais un clown "originel" qui renoue avec les fondamentaux de la pantomime et du rire pratiqués notamment par les acteurs burlesques du temps du cinéma muet.

Et pour son clown timide, candide, innocent, et vierge de toute expérience pour lequel apparaître au monde comme chaque acte du quotidien, grimper sur une chaise ou accrocher son vêtement, constitue une épreuve à surmonter de manière empirique au prix de maints efforts et d'une ingéniosité shadokienne, dont la réussite le surprend lui-même ainsi qu'une occasion de divertissement.

Trois oranges et le voici qui découvre joyeusement les lois de la gravité et le jeu de balles tel un enfant qui découvre et apprend de manière ludique.

Clown, mime, jongleur, équilibriste, acrobate, funambule et escamoteur, Jamie Adkins est un petit cirque à lui seul et son "Circus Incognitus", une merveille de maîtrise technique, la maladresse résultant d'une adresse folle, d'émotion et de poésie.

Un spectacle magnifique, dépourvu de tout artifice, d'une simplicité preuve de la maîtrise de son art, et légitimement ovationné par le public. Il surgit de nulle part, sans doute d'une autre dimension, apparaissant dans le noir total muni d'une lampe torche et de sa petite valise portant l'étiquette "le grande final" et celui-ci exécuté, repartira de même en éteignant la lumière.

Entre temps, pendant son (trop) court séjour parmi les hommes, il séduit les grands, qui ont encore gardé, tapie mais vivace, leur âme d'enfant et n'ont pas été atteint par le désenchantement qui rend blasé de tout, et les petits qui manifestent spontanément leur empathie pour cet autre si différent et cependant si semblable.

Bien, évidemment à voir absolument.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

Abonnez vous à la Newsletter pour recevoir, outre les mises à jour en avant première, des infos de première importance et peut être des choses dont vous n'avez même pas encore imaginé l'existence et l'impact sur votre vie... et nous non plus.

se désabonner, changer son mail ... c'est ici!


» Contacter un membre ou toute
   l'équipe (cliquez ici)


Afficher les chroniques d'un membre :

Liste des chroniques... Cécile B.B.
Liste des chroniques... David
Liste des chroniques... Didier Richard
Liste des chroniques... Fred
Liste des chroniques... Jean-Louis Zuccolini
Liste des chroniques... Julien P.
Liste des chroniques... LaBat’
Liste des chroniques... Laurent Coudol
Liste des chroniques... Le Noise (Jérôme Gillet)
Liste des chroniques... Margotte
Liste des chroniques... MM
Liste des chroniques... Monsieur Var
Liste des chroniques... Nathalie Bachelerie
Liste des chroniques... Nicolas Arnstam
Liste des chroniques... Paola Simeone
Liste des chroniques... Philippe Person
Liste des chroniques... Rickeu
Liste des chroniques... Séb.T

 

Les articles de ce site sont la propriété de froggydelight.com et de leurs auteurs.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=