Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Rover
Let it glow  (Cinq 7 / Wagram)  novembre 2015

Fort du bon accueil public et critique réservé à son premier album en 2012, Rover est de retour aujourd’hui avec Let it Glow. Après d’innombrables concerts aux quatre coins de la France, c’est dans un studio en Bretagne qu’il a enregistré en comité restreint – seuls un ingénieur du son et un batteur l’ont accompagné – et en mode entièrement analogique ce nouvel album qui poursuit la voie d’un rock classique et intemporel.

Ce sont dix chansons habitées qui se dévoilent sur Let It Glow, guidées par la voix imposante et élastique, capable de grands écarts, de Timothée Régnier qui n’a besoin que de peu d’instruments – guitare, basse, batterie et piano – pour habiller sublimement, avec élégance, ces nouvelles chansons.

Résolument à part dans la milieu musical, il est difficile de le rattacher à des artistes contemporains. Ses références restent les grands anciens, David Bowie, John Lennon ou Marc Bolan. Mais Rover n’a pas les yeux bloqués dans le rétroviseur, il a l’intelligence de ne pas composer des chansons à l’odeur de naphtaline ou de rendre une copie stérile et scolaire de ses influences. C’est une inspiration sincère, sans recherche d’un revival glauque, qui irrigue le lyrisme et la puissance des nouveaux titres tels l’inaugural "Some Needs", "Inner hum" ou le single "Call my name".

Moins démonstratif, Rover gagne en subtilité et en respiration par rapport à son premier album mais sans rien perdre de la force mélodique de ses compositions, bâties sur des classiques et efficaces enchainements couplets – refrain comme l'épique "In the End" ou l'ample et ambitieux "Along". S'il n'est parfois jamais très loin de l’emphase ou de la démesure, Rover a su encore sur cet album trouver la juste retenue pour ne pas plonger dans le gouffre de la facilité ou dans l’étalage de technicité.

Ni passéiste ni futuriste, Let it Glow impose paradoxalement Rover et son savoir-faire comme un artiste atypique et désormais incontournable. Une réussite.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Rover parmi une sélection de singles (octobre 2011)
La chronique de l'album eponyme de Rover
Rover en concert au Festival Les Paradis Artificiels #6 (édition 2012) - mardi 17 avril
Rover en concert au Festival Art Rock 2012 - vendredi, samedi et dimanche
Rover en concert au Festival Solidays #14 (édition 2012) - samedi
Rover en concert au Festival Les Vieilles Charrues 2012 - jeudi
Rover en concert au Festival Les Vieilles Charrues 2012 - jeudi - 2ème
Rover en concert au Fil (vendredi 19 octobre 2012)
Rover en concert à Colisée (7 mars 2013)
Rover en concert au Festival Beauregard #5 (2013) - Samedi
Rover en concert au Festival Crazy Week !!! #4 (édition 2013) - vendredi
Rover en concert au Festival Art Rock 2016 - Dimanche 15 mai
Rover en concert au Festival Nancy Jazz Pulsations #44 (édition 2017)
L'interview de Rover (2 mars 2012)
L'interview de Rover (vendredi 19 juillet 2013)

En savoir plus :
Le site officiel de Rover
Le Bandcamp de Rover
Le Myspace de Rover
Le Facebook de Rover


Marc Ferrero         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2020-08-02 :
Listen in Bed - Nina Simone 2/2(Mix #21)

• Edition du 2020-07-26 :
Crack Cloud - Pain Olympics
We hate you please die - Waiting room
 

• Archives :
Cheyenne - Surprends-moi
Listen in Bed - Nina Simone 1/2 (Mix #20)
La Mare Aux Grenouilles #06 - Talk Show Culturel
L'éclair - Noshtta EP
Toybloïd - Modern Love
Listen in Bed - Jimmy Cobb (Mix #19)
Divers artistes - INTENTA Experimental & Electronic Music from Switzerland 1981-93
Thibault Noally & L'ensemble Les Accents - Alessandro Scarlatti : Il Martirio di Santa Teodosia
Benoît Menut - Les îles
Musica Nigella & Takénori Némoto - Chausson le littéraire
Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet - Echange
Marianne Piketty, Le Concert Idéal - L'Heure bleue
Silas Bassa - Silas
Kristiansand Symphony Orchestra sous la direction de Peter Szilvay - Eivind Groven Symphonies N°1 & 2
Jean-Efflam Bavouzet - The Beethoven Connection Vol1 : Sonatas by Clementi, Hummel, Dussek and Wölfl
Benjamin Biolay - Grand Prix
Merakhaazan - Veines
Marion Cousin & Kaumwald - Tu rabo par'abanico
Cie Guillaume Lopez - Anda-Lutz
François Club - Cobra
Yadam - Safeplace EP
Hailey Tuck - Coquette EP
Austyn - Désordres EP
Volo - Avec son frère
Daniel Jea - A l'instinct A l'instant
Epilexique - Cérébro Dancing
Fugu - As Found
Magic Malik - Fanfare XP, volume 2
Listen in Bed - Springtime With No Harm (Mix #18)
Listen in Bed - Two Lovers (Mix #17)
- les derniers albums (6111)
- les derniers articles (158)
- les derniers concerts (2323)
- les derniers expos (4)
- les derniers films (20)
- les derniers interviews (1095)
- les derniers livres (8)
- les derniers oldies (20)
- les derniers spectacles (8)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=