Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce The Other Side
Roberto Minervini  novembre 2015

Réalisé par Roberto Minervini. France/Italie. Documentaire. 1h32 (Sortie le 25 novembre 2015).

L'année dernière, le précédent film de Robert Minervini, "Le cœur battant" (Stop the pounding heart) avait été un choc.

Sa plongée dans un Texas pauvre, par l'intermédiaire d'une jeune fille appartenant à une communauté agricole de fondamentalistes chrétiens et d'un jeune homme cherchant à s'en sortir par le rodéo, donnait à voir une Amérique cachée, celle de ces nombreuses minorités hors du temps réel étasunien qui par leurs seules existences en contestent l'essence.

Cette fois-ci, dans "The Other Side", c'est en Louisiane que Roberto Minervini poursuit son exploration de la "marginalité" américaine.

En Mark, le réalisateur a trouvé un très beau personnage, un homme à fleur de peau qui met sa liberté au-dessus de tout et le paie en prison et en drogue. Avec Lisa, de vingt ans son aînée, il forme un couple plein de contradiction et d'amour. Physiquement marqué, alors qu'il doit être à peine dans la trentaine, il porte les stigmates familiaux, celle d'une pauvreté endémique qui se lit chez les siens, jeunes et vieux.

En écho contraire à cette souffrance sans fin, vécue comme la seule condition humaine possible, Minervini filme un groupe de cinglés des armes, des crétins haineux qui sentent le terrible parfum du fascisme.

La juxtaposition des deux communautés laisse le goût d'une Amérique du chacun pour soi, de l'absence de solidarités. Pas question que ces paramilitaires s'intéressent à Mark et à sa famille, sauf peut-être pour en faire un jour des cibles.

"The Other Side" de Robert Minervini raconte une Amérique en guerre perpétuelle, minée par l'intolérance, le déni de l'altérité, la peur absolue de la différence.

Comme dans "Le cœur battant", le cinéaste italien mélange deux univers, mais dans "The Other Side", les deux communautés ne peuvent pas du tout communiquer, même par le hasard de deux jeunes gens qui se croisent.

Le constat est dramatique : chacun est enfermé en lui-même. Manque d'amour pour Lisa et Mark, haine d'Obama, de tout ce qui n'est pas blanc, pour les fous de la gâchette.

Ce que traduit "The Other Side" de Robert Minervini, c'est une atmosphère lourde, celle d'un Amérique qui se prépare, volontairement ou pas, à quelque chose comme une guerre civile. Quand les communautés dissidentes qui foisonnent ici et là finiront par rentrer en contact, ce ne sera certainement pas le temps de la fusion et de l'effusion. Leurs heurts annoncera l'heure d'un temps apocalyptique.

On l'avait déjà signalé pour "Le cœur battant", c'est loin d'être un hasard si la monteuse du film est Marie-Hélène Dozo, la monteuse attitrée des frères Dardenne. Elle n'hésite pas à garder beaucoup des longues séquences filmées par Minervini. Particulièrement justes en durée sont les plans accordées à Mark et à ses proches.

"The Other Side" de Robert Minervini n'est pas totalement un film sans espoir. Ne s'y lit aucun cynisme, aucun sensationnalisme malsain. Quelque part, malgré toute cette noirceur, on y espère un déclic autre que le clic des mitraillettes que l'on charge.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 10 janvier 2021 : En route pour l'aventure

On ne sait pas encore ce qui nous attend en 2021, espérons pouvoir enfin retourner voir des spectacles bientôt, en attendant on va essayer d'organiser de nouveaux des concerts en live sur notre chaine Twitch. On vous en parle bientôt. D'ici là, voici la sélection de la semaine.

Commençons par le sommaire et le replay de la Mare Aux Grenouilles #18

Du côté de la musique :

"Vivaldi, Le quattro stagioni" de Alexandra Conunova
"Contrastes" de Duo W
"Beethoven, si tu nous entends" de La Symphonie de Poche & Nicolas Simon
"Ras la trompe" de Lila Tamazit Trio
"La sélection de Julien Bousquet" émission #6 de Listen In Bed
"Fleurs" de Mélody Louledjian & Antoine Palloc
"Monks of nothingness" de Olivier Lasiney & Yantras
"In paradisum" de Schola Cantorum of the Cardinal Vaughan Memorial School
et toujours :
"Le cas très inquiétant de ton cri" de MelmACHello
"Douze oiseaux dans la forêt de pylônes électriques" de Nicolas Jules
"L'allégresse" de DaYTona, la 200ème chronique de CycoLys
"Across the universe" Saison 2, Mix 7, encore un beau mix de Listen In Bed
"Hiver(s)" de Matthias Billard

Au théâtre au salon :

avec les captations vidéo de :
"Le dernier jour du jeûne" de Simon Abkarian
"Ali Baba" de Macha Makeieff
"Mon père avait raison" de Sacha Guitry
"Adieu Monsieur Haffmann" de Jean-Pierre Daguerre
"Le canard à l'orange" de Marc-Gilbert Sauvajon
"Une heure de tranquillité" de Florian Zeller
"Madame Arthur ose Bashung"

Expositions :

en virtuel :
"Picasso et la bande dessinée" au Musée Picasso
"Kiki Smith" à la Monnaie de Paris
"Soulages" à l'Espace Lympia
"Christian Dior, couturier du rêve" au Musée des Arts Décoratifs
"Bacon en toutes lettres" au Centre Pompidou
"Turner, peintures et aquarelles - Collections de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Delacroix" au Musée du Louvre
"Berthe Morisot" au Musée d'Orsay

Cinéma :

at home :
"Dim Sum Funeral" de Anna Chi
"Son of Sofia" d'Elina Psykou
"Fin du monde" de Carolina Hellsgård
"Brooklyn" de Pascal Tessaud
"Hôtel Fantôme" de Daniel Kehlmann
"Motherland" de Tomas Vengris
"La classe volante" de Kurt Hoffmann
et un regard vers le cinéma hollywoodien avec :
"Le plus grand cirque du monde" de Henry Hathaway
"Une étoile est née" de William Wellman
"La Taverne de la Jamaïque" d'Alfred Hitchcock
"Top Secret" de Blake Edwards

Lecture avec :

"Inside story" de Martin Amis
"Là où nous dansions" de Judith Perrignon
"Le bonheur est au fond du couloir à gauche" de J.M. Erre
"Les douze morts de Napoléon" de David Chanteranne
"Tiger" de Eric Richer
"Un papillon, un scarabée, une rose" de Aimee Bender
et toujours :
"59 rue des Archives" de Bruno Guermonprez, David Koperhant & Rebecca Zissmann
"Oeuvres complètes III" de Roberto Bolano
"Vox populi" de Thomas Harnois

Du côté des jeux vidéos :

Les jeux de l'année selon Boris Mirroir de Doom à Minoria !
"DevilZ, Survival" sur PC

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=