Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Le dernier message d'Eva
Pierrick Gazaignes  (Editions Philippe Rey)  octobre 2015

Angel est un gardien de la paix, dans une ville française indéterminée, comme dans toutes les villes il y a des barres d’immeubles où la police n’aime pas trop traîner, c’est pourtant là qu’entrainé par une habitante, il va découvrir le corps d’une jeune fille avec une sorte de bas dans la bouche et une gourmette avec un prénom Eva. La police judiciaire conclut à une overdose, Angel n’y croit pas une seule seconde et décide de discrètement de mener une enquête aidé par ses proches.

C’est cette enquête que nous allons suivre, mais pas seulement. Pierrick Gazaignes va multiplier les points de vue, c’est Angel qui parle le plus souvent, mais il va nous montrer également le hors champs, ce qui se passe hors du regard du gardien de la paix, et ce que le lecteur découvre n’est pas des plus réjouissants, flic ripoux, drogue, prostitution, violence, meurtre, chantage, notables immondes et intouchables. Même si nous savons beaucoup de choses, nous ne savons pas tout, en bon auteur de polar Gazaignes sait ménager ses effets et dévoile les éléments un à un, pour nous laisser nous perdre en conjecture, en supposition.

Rapidement, la sympathie s’installe pour Angel, ce flic désabusé, avec ses collègues pour seule famille depuis la décès de sa femme et le départ de ses enfants, enfants qu’il retrouvera dans une sorte d’histoire parallèle qui, loin de ralentir le récit, permet de mieux comprendre ce que vit qui est Angel, ce que vivent ses collègues, leur parcours, c’est une aspect intéressant, chaque personnage a une histoire, les gentils comme les méchants.

Plus l’enquête avance plus on comprend sa frustration, ses agacements, quitte parfois à nous frustrer nous-mêmes, Gazaignes livre un polar certes sombre mais très réussi, ancré dans le réel, le concret sans cliché, en nous proposant même une playlist des morceaux qu’il évoque dans le roman, de Beyonce à Trust comme une parfaite bande son, qui évoque les personnages, les sentiments de chacun. Un petit délice de noirceur, habillement mené, bref une réussite.

 

 


sy!         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

Abonnez vous à la Newsletter pour recevoir, outre les mises à jour en avant première, des infos de première importance et peut être des choses dont vous n'avez même pas encore imaginé l'existence et l'impact sur votre vie... et nous non plus.

se désabonner, changer son mail ... c'est ici!


» Contacter un membre ou toute
   l'équipe (cliquez ici)


Afficher les chroniques d'un membre :

Liste des chroniques... Cécile B.B.
Liste des chroniques... David
Liste des chroniques... Didier Richard
Liste des chroniques... Fred
Liste des chroniques... Jean-Louis Zuccolini
Liste des chroniques... Julien P.
Liste des chroniques... LaBat’
Liste des chroniques... Laurent Coudol
Liste des chroniques... Le Noise (Jérôme Gillet)
Liste des chroniques... Margotte
Liste des chroniques... MM
Liste des chroniques... Monsieur Var
Liste des chroniques... Nathalie Bachelerie
Liste des chroniques... Nicolas Arnstam
Liste des chroniques... Paola Simeone
Liste des chroniques... Philippe Person
Liste des chroniques... Rickeu
Liste des chroniques... Séb.T

 

Les articles de ce site sont la propriété de froggydelight.com et de leurs auteurs.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=