Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Au-delà des montagnes
Jia Zhang-Ke  décembre 2015

Réalisé par Jia Zhang-Ke. Chine/France/Japon. Drame. 2h06 (Sortie le 26 décembre 2015). Avec Zhao Tao, Sylvia Chang, Dong Zijian, Zhang Yi, Jing Dong et Han Sanming.

C'est paradoxalement avec l'écho martial du tube des "Pet Shop Boys", "Go West", que l'on sort d' "Au-delà des montagnes" de Jia Zhang-Ke. Et pas seulement.

Car, on emporte avec soi la conviction que l'on vient de voir un film qui compte, un film qui est le meilleur de l'année et qu'évidemment les rois de l'effet sauce tomate, les tristounets "Coen Brothers" n'ont pas considéré comme la Palme d'Or 2015. Honte à eux de lui avoir préféré le rance "Dheepan" de Jacques Audiard et sa haine programmée.

Savent-ils, ces frères d'opérette que Jia Zhang-Ke est peut-être le plus grand cinéaste chinois, c'est-à-dire obligatoirement le plus grands cinéaste actuel ? En trois tableaux contant la Chine de 1999, celle d'aujourd'hui et celle de 2020, il le prouve allègrement en traçant le destin tourmenté d'un enfant chinois quittant sa mère et sa province lointaine pour suivre son père à Shanghaï puis en Australie.

On reste saisi par la manière à la fois simple et culottée que le réalisateur chinois a de montrer son pays en train de quitter le communisme pour vendre son âme à l'ultra-libéralisme et en prendre la tête dans un futur proche. Pas de parlotte, pas de théorie, il lui suffit seulement de raconter, face à la méga-histoire macroéconomique, l'éprouvante quête d'une mère pour retrouver son fils perdu, pourri dans l'illusion de l'argent-roi.

Au passage, comment les sybarites cannois n'ont-ils jamais compris que Zhao Tao, l'actrice-fétiche de Jia Zhang-Ke, méritait à chacune de ses prestations dans l'un de ses films le prix d'interprétation ?

Dans "Au-delà des montagnes", elle est au sommet de son art. Qu'elle danse ou qu'elle pleure, qu'elle soit en colère ou en méditation, elle irradie chaque plan par sa présence charismatique. Jouant un personnage qui s'est trompé d'histoire d'amour et d'homme de sa vie, elle sait aller au plus loin de sa souffrance absolue pour parvenir à retrouver une sérénité contingente.

Avec "Au-delà des montagnes" de Jia Zhang-ke, on n'a pas envie d'argumenter, mais d'essayer d'être au niveau du cinéaste qui n'a jamais besoin de démontrer pour prouver. Ce qu'il expose prend illico une dimension mythique et va au plus profond des sentiments humains.

Avec Jia Zhang-Ke, il faut, comme lui, se risquer dans l'affirmation sans chercher jamais à rien démontrer. Que l'enfant arraché à sa mère et à la Chine couche une fois devenu étudiant avec sa professeur chinoise bien plus âgée que lui tient forcément de l'évidence.

Construisant un récit aux relents de tragédie grecque, Jia Zhang-Ke sublime par la grande Histoire du monde ce qui ne pourrait être qu'un mélo. Il inscrit son cinéma dans une narration puissante et ambitieuse. Virtuose qui ne filme pas gratuitement, il est l'avenir du septième art. Tant pis pour les frères Coen et leurs supporteurs, tant mieux pour tous les autres.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
# 23 juin 2024 : Garder le cap !

Musique, cinéma, théâtre, création artistique en général, Froggy's Delight est toujours là pour vous proposer ses coups de coeur, en attendant d'aller faire un tour à Avignon !
Pensez aussi à nous suivre sur nos réseaux sociaux.

Du côté de la musique :

"Love changes everything" de Dirty Three
"Miss flower" de Emiliana Torrini
"Fauréver (A Tribute to Gabriel Fauré)" de Enrico Pieranunzi, André Ceccarelli, Diego Imbert
Présentation des Vieilles Charrues #32
"Hubble" de Hubble
"Ambiance agile" de L'Étrangleuse
"Les ravissements" de Maud Lübeck
"Précipice" de Maudits
"Eden, fall" de Melaine Dalibert
"Barbara Vol.1 (Plastèque planet)" de Nouriture
"Aero" de Persuasive
"Melancolia felice" de Sunshade
Sonic Winter, Snatcher, Hum Hum, L'Ambulancier, little Odetta et quelques autres clips à découvrir
et toujours :
"La marche des enfants" de BabX & la Maitrise populaire de l'Opéra-Comique
"Shalalalala" de Theo Hakola
"Time!" de Eels
rencontre avec Dendana, illustrée par une session de 2 titres
"Brahms, sonates pour clarinette et piano, trio pour cor" de Geoffroy Couteau
"Haydn, intégrale des trio avec flûte" de Jean Pierre Pinet & Les Curiosités Esthétiques
"Sun without the heat" de Leyla McCalla
"Meilleur erreur" de Meilleur Erreur
"Leaving you alone part 1" de The Desperate Sons
"IV" de Wildstreet
"Broadcast - Spell Blanket" c'est le 32ème épisode du Morceau Caché
er retrouvez les photos de Eric Ségelle de Hala Duett et L'Etrangleuse à La Cale

Au théâtre :

les nouveautés :

"La mécanique du coeur" au Théâtre Le Funambule Montmartre
"King Kong théorie" au Théâtre Silvia Montfort

"Du domaine des murmures" au Théâtre Le Lucernaire
"Hepta, le grand voyage du Petit Homme" au Théâtre Essaïon
"Pourquoi Camille ?" au Théâtre La Flèche (et bientôt Avignon)
et toujours :
"Les vagues" au Théâtre de La Tempête
"Molly ou l'Odyssée d'une Femme" au Théâtre Essaïon
"Dictionnaire amoureux de l'inutile" au Théâtre La Scala
"La contrainte" au Théâtre La Verrière de Lille
"Les possédés d'Illfurth" au Théâtre du Rond Point
"Les tournesols" au Théâtre Funambule Montmartre
"Un faux pas dans la vie d'Emma Picard" au Théâtre Essaïon

Cinéma avec :

"Six pieds sur terre" de Hakim Bensalah
"Nouveau monde" de Vincent Capello
et toujours :
"La Gardav" de Thomas et Dimitri Lemoine
"Heroico" de Davis Zonana
"Roqya" de Saïd Belktibia
"L'esprit Coubertin" de Jérémie Sein

Expos avec "Résistance" de l'artiste Ukrainien Pinhas Fishel, Pavillon Davioud

Lecture avec :

"Délivrées" de Delilah S. Dawson
"Un autre eden" de James Lee Burke
"Joli mois de mai" de Alan Parks
"Se perdre ou disparaitre" de Kimi Cunningham Grant
"Vic Chestnutt, le calme et la fureur" de Thierry Jourdain
et toujours :
"La cité des mers" de Kate Mosse
"Merci la résistance !" par un Collectif d'auteurs
"Mon homme marié" de Madeleine Gray
"Rien de spécial" de Nicole Flattery
"Le temps des cerises" de Montserrat Roig
"Neuf mois" de Philippe Garnier
"De sable et d'acier" de Peter Caddick-Adams
"Je ne suis pas un héros" de Eric Ambler
"Après minuit" de Gillian McAllister

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

Les 4 derniers journaux
- 23 juin 2024 : Garder le cap !
- 16 juin 2024 : Culture en danger ?
- 09 juin 2024 :Les nouveautés débarquent
- 02 juin 2024 : En attendant l'été
           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=