Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Roberto Zucco
Théâtre Gérard Philippe  (Saint-Denis)  février 2016

Comédie dramatique de Bernard-Marie Koltès, mise en scène de Richard Brunel, avec Axel Bogousslavsky, Noémie Develay-Ressiguier, Évelyne Didi, Nicolas Hénault, Valérie Larroque, Pio Marmaï, Babacar M’Baye Fall, Laurent Meininger, Luce Mouchel, Tibor Ockenfels, Lamya Regragui, Christian Scelles, Samira Sedira et Thibault Vinçon.

Dernière pièce de Bernard-Marie Koltès, "Roberto Zucco" est un texte où règne la mort, l'obscur, l'impossible retour au monde lumineux d'avant la chute consacrée par le meurtre du père.

Composée de saynètes juxtaposées, "Roberto Zucco" ne donne pas toujours le sentiment d'une continuité logique comme a réussi à lui trouver ici Richard Brunel. Avec ses échafaudages et ses parois coulissantes, il ne perd jamais le tempo rythmé qu'il s'est donné et la succession de personnages baignant dans des atmosphères différentes ne nuit pas à l'unité de l'ensemble.

Metteur en scène d'opéras, Richard Brunel sait particulièrement bien faire se déplacer les figurants, réussir à les amalgamer pour donner l'illusion d'un monde grouillant, d'une plèbe qui se délecte des crimes de Zucco et de sa folie sanglante.

Sous sa baguette créative, on ne peut s'empêcher de trouver beaucoup de points communs entre Roberto Zucco avec "M. le Maudit", lui aussi traqué par la pègre, lui aussi éliminé par un lumpen prolétariat qui redécouvre l'instinct de la meute.

Si la pièce fonctionne spectaculairement, dans un monde d'ordures stylisé par un abus de sacs plastiques bleus et blancs, elle n'est plus qu'une machinerie efficace qui cache habilement, il faut oser l'écrire, un texte assez pauvre, assez attendu, assez convenu et bien daté à l'heure où les hécatombes qui frappent ont besoin de plus de deux mains pour qu'on fasse le compte de leurs victimes.

Assassin métaphorique, pour ne pas dire poétique, Roberto Zucco, que Koltès avait mis scandaleusement dans les pas du vrai Roberto Succo, n'incarne plus qu'un mal anecdotique, daté, incarné par un Pio Marmaï poupin, peu affuté et, au final, pas très convaincant.

Plus criminel d'opérette que d'opéra, il a le visage charmant d'un beau garçon bien trop calme dans l'expression de sa folie et n'est absolument pas le double tragique d'un jeune dramaturge touché par une injuste maladie. Dès lors, le roi est nu et c'est plus dans un épisode d'une série américaine que dans un film expressionniste allemand que Richard Brunel finit par plonger ses comédiens.

On pourra prendre du plaisir à ce "soap opera", chewing-gum des yeux plus que réflexion sur une dérive criminelle aux accents métaphysiques. Dès lors, la belle distribution sera surtout l'occasion de numéros d'acteurs parmi lesquels on retiendra évidemment celui d'Evelyne Didi et celui d'Alex Bogousslavsky qui d'un non-rôle fait un joli moment de théâtre, apportant une fantaisie bienvenue dans une version qui en manque par trop.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
# 7 août 2022 : On prend la Route du Rock

C'est bientôt l'heure du festival La Route du Rock, notre festival de coeur ! Que vous ayez prévu d'y aller ou pas, voici de quoi réjouir votre été

Du côté de la musique :

"NOW" le nouveau mix de Listen In Bed à écouter à volonté
retour sur le festival de Beauregard avec Turnstile, Izia, Madness...
et toujours :
"KEXP & NPR sessions" la nouvelle émission de Listen In Bed à écouter
"While my guitar gentle weeps" de Théo Cormier
"Hypnos & Morphée" de Dandy Dandie
Retour sur les Vieilles Charrues avec Last Train, Laetitia Sheriff, Johnny Mafia...
"Witch cults" nouveau mix signé Listen In Bed à écouter partout
"César Franck : Piano Quintet - Antonín Dvorák : String Quartet No. 14" de Quatuor Prazak & François Dumont
"Asymétrie" de Slim Abida
"Ostinatos piano solo" de Xavier Thollard
"Homemade" de Yvan Robilliard
le replay du concert et interview de SuperBravo

Au théâtre :

la nouveauté de la semaine :
"Duos sur canapé" au Théâtre L'Alhambra
quelques suggestion de spectacles musicaux
"Paris la grande" au Théâtre Le Lucernaire
"Prisca Demarez - Coquelicot" au Théâtre de la Contrescarpe
"Novocento pianiste" au Théâtre Le Lucernaire
et les spectacles à l'affiche en août

Expositions :

"Molière en costumes" au Centre national du costume de scène à Moulins
"Newton, Riviera" au Nouveau Musée National de Monaco
dernière ligne droite pour :
"Christian Louboutin - L'Exhibition[niste] - Chapitre II au Grimaldi Forum à Monaco
"La Joconde" au Palais de la Bourse à Marseille
et les expositions à l'affiche en août

Cinéma :

en streaming gratut :
"Trois visages" de Jafar Panahi
"Adults in the room" de Costa Gavras
"Le Club Vinland" de Benoit Pilon
"Un Juif pour l'exemple" de Jacob Berger
le cinéma des frères Dardenne en 3 films

Lecture avec :

"The unstable boys" de Nick Kent
"Le monde sans fin" de Jean Marc Jancovici & Christophe Blain
"Lanceurs d'alerte" de Flore Talamon et Bruno Loth
et toujours :
"La saignée" de Cédric Sire
"Le maître et l'assassin" de Sophie Bonnet
"Labyrinthes" de Franck Thilliez
"Méfiez-vous des anges" de Olivier Bal

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

Les 4 derniers journaux
- 7 août 2022 : On prend la Route du Rock
- 31 juillet 2022 : petite édition estivale
- 24 juillet 2022 : restez au frais
- 17 juillet 2022 : PopIn Triste !
           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=