Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce In Jackson Heights
Frederick Wiseman  mars 2016

Réalisé par Frederick Wiseman. Etats-Unis. Documentaire. 3h10 (Sortie le 23 mars 2016).

Avec "Boxing Gym" (2010), "In Jackson Heights" est certainement l'un des meilleurs documentaires de la dernière période du grand maître Frederick Wiseman.

Fidèle à sa méthode inaugurée il y a une cinquantaine d'années, il aime s'attarder à la description d'institutions ou de lieux où se dévoilent la réalité des sociétés occidentales dites démocratiques.

Adepte de longues plongées en apnée au cœur du sujet qu'il a choisi, il n'hésite pas à concevoir des films-fleuve comme "In Jackson Heights" et ses 190 minutes.

Mais, sachant toujours éliminer le "gras" et ne s'autorisant aucune complaisance, le temps "wisemanien" ne semble jamais lent ni long. Au contraire, on est presque prêt à en redemander quand l'expérience s'achève.

Ici, toujours sans commentaire off, avec le seul poids des mots saisis dans les moments filmés qu'il a gardés, on va découvrir un quartier de New York, "Jackson Heights", qui n'est pas souvent à l'honneur ni dans les fiction ni dans les documentaires.

C'est sans doute le quartier le plus vivant de la "Grosse pomme", puisque c'est celui qui accueille les derniers "invités" étasuniens.

Latinos, Haïtiens, Pakistanais s'y côtoient parmi d'autres races, ethnies, religions. On y recense 167 langues différentes. La caméra de Wiseman, en quelques plans, saisit cette diversité qui fait de "Jackson Heights", une grouillante Babel, chaleureuse et colorée.

Mais, comme toujours, rôdent les empêcheurs de vivre heureux et cet îlot cosmopolite est lorgné par les promoteurs immobiliers qui, comme dans toutes les mégalopoles, comptent d'abord sur les "bobos" qui aiment jouer les défricheurs pionniers et dont la présence, somme toute bienveillante, contribue toujours à amorcer le mouvement qui permet de chasser les pauvres et les différents.

Dans "In Jackson Heights" de Frederick Wiseman, on suivra avec grand intérêt des discours de défenseurs du quartier qui expliquent comment l'action commune des politiques de rénovation urbaine municipales et les agents immobiliers sont de mèche pour transformer ce quartier en quartier comme les autres.

Mais Wiseman ne montre pas qu'un aspect de Jackson Heights. On y savourera des moments truculents comme celui où un "professer pour taxis" explique aux conducteurs novices comment appréhender la ville en quelques cours qui valent bien des one-man-show comiques.

On y découvrira également des choses plus émouvantes, comme ces scènes tournées dans une synagogue, en partie déjà aménagée à d'autres usages – parmi lesquels l'accueil des homosexuels – et qui vit sans doute ses derniers moments avec sa population clairsemée et vieillissante, les autres membres de la communauté ayant abandonné ce quartier où ils n'ont plus leur place.

Les amateurs français de New York qui sont légion, semblent peu connaître cette petite Babylone. Nul doute que "In Jackson Heights" de Frederick Wiseman leur fournira l'envie de s'y rendre.

Comme les cinéphiles ne devraient pas manquer cette somme qui est aussi une belle entrée dans l'univers d'un créateur majeur dont l'oeuvre est aussi imposante que passionnante.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
# 16 juin 2024 : Culture en danger ?

Alors que la France est virtuellement sans gouvernement, il y a de quoi, entre autres problèmes, s'inquiéter pour la culture. Quoi qu'il en soit on sera toujours là pour la rendre la plus accessible possible.
Pensez aussi à nous suivre sur nos réseaux sociaux.

Du côté de la musique :

"La marche des enfants" de BabX & la Maitrise populaire de l'Opéra-Comique
"Shalalalala" de Theo Hakola
"Time!" de Eels
rencontre avec Dendana, illustrée par une session de 2 titres
"Brahms, sonates pour clarinette et piano, trio pour cor" de Geoffroy Couteau
"Haydn, intégrale des trio avec flûte" de Jean Pierre Pinet & Les Curiosités Esthétiques
"Sun without the heat" de Leyla McCalla
"Meilleur erreur" de Meilleur Erreur
"Leaving you alone part 1" de The Desperate Sons
"IV" de Wildstreet
"Broadcast - Spell Blanket" c'est le 32ème épisode du Morceau Caché
er retrouvez les photos de Eric Ségelle de Hala Duett et L'Etrangleuse à La Cale
et toujours :
Rencontre avec Baptsite Dosdat autour de son album "Batist & The 73", agémenté d'une session
"The afternoon of our lives" de Olivier Rocabois
"Ciel, cendre et misère noire" de Houle
Alain Chamfort était au Point Ephémère
"Middle class luxury" de Beau Bandit
"As seasons changed" de Indigo Birds
"Jusqu'où s'évapore la musique" de Jérôme Lefebvre / FMR Ochestra
Lux, Jules & Jo et Hippocampe Fou dans un petit tour des clips de la semaine
"Upside down" de Manila Haze
"Volupté" de Marie Pons & Geoffrey Jubault
"Hey you" de Mazingo
"Réalité" de Moorea
"Bleu" de Olivier Triboulois
"Thalasso" de Soft Michel
"Rockmaker" de The Dandy Wharols

Au théâtre :

les nouveautés :

"La mécanique du coeur" au Théâtre Le Funambule Montmartre
"King Kong théorie" au Théâtre Silvia Montfort

"Du domaine des murmures" au Théâtre Le Lucernaire
"Hepta, le grand voyage du Petit Homme" au Théâtre Essaïon
"Pourquoi Camille ?" au Théâtre La Flèche (et bientôt Avignon)

et toujours :
"Les vagues" au Théâtre de La Tempête
"Molly ou l'Odyssée d'une Femme" au Théâtre Essaïon
"Dictionnaire amoureux de l'inutile" au Théâtre La Scala
"La contrainte" au Théâtre La Verrière de Lille
"Les possédés d'Illfurth" au Théâtre du Rond Point
"Les tournesols" au Théâtre Funambule Montmartre
"Un faux pas dans la vie d'Emma Picard" au Théâtre Essaïon

Cinéma avec :

"Six pieds sur terre" de Hakim Bensalah
"Nouveau monde" de Vincent Capello
et toujours :
"La Gardav" de Thomas et Dimitri Lemoine
"Heroico" de Davis Zonana
"Roqya" de Saïd Belktibia
"L'esprit Coubertin" de Jérémie Sein

Lecture avec :

"Joli mois de mai" de Alan Parks
"Se perdre ou disparaitre" de Kimi Cunningham Grant
"Vic Chestnutt, le calme et la fureur" de Thierry Jourdain
et toujours :
"La cité des mers" de Kate Mosse
"Merci la résistance !" par un Collectif d'auteurs
"Mon homme marié" de Madeleine Gray
"Rien de spécial" de Nicole Flattery
"Le temps des cerises" de Montserrat Roig
"Neuf mois" de Philippe Garnier
"De sable et d'acier" de Peter Caddick-Adams
"Je ne suis pas un héros" de Eric Ambler
"Après minuit" de Gillian McAllister

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

Les 4 derniers journaux
- 16 juin 2024 : Culture en danger ?
- 09 juin 2024 :Les nouveautés débarquent
- 02 juin 2024 : En attendant l'été
- 26 mai 2024 : On prépare le summer brain
           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=