Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Mauvaise Graine
Claudio Caligari  mai 2016

Réalisé par Claudio Caligari. Italie. Drame. 1h40 (Sortie le 11 mai 2016). Avec Luca Marinelli, Alessandro Borgh, Silvia D'Amico, Roberta Mattei, Alessandro Bernardini, Valentino Campitelli, Danilo Cappanelli et Manuel Rulli.

Par une curieuse ironie du sort, "Mauvaise Graine" ("Non essere cattivo3) de Claudio Caligari sortira alors que débutera le Festival de Cannes. On aurait aimé qu'il bénéficie d'une plus belle fenêtre d'exposition, surtout pour qu'on puisse parler de son réalisateur, décédé après le tournage, en mai 2015.

Au moment où les grands noms routiniers grimperont les marches de la vaine gloire cannoise, on aura une pensée pour cet homme exigeant, ce franc-tireur transalpin dont l'oeuvre va hélas se résumer à seulement trois films. Nul doute qu'ils seront bientôt dans un coffret avec les divers travaux de Claudio Caligari. Un jour, peut-être, une section d'un grand festival portera son nom...

Tel est le lot cruel habituel de ce "7ème art" où peu de ses serviteurs montent au "7ème ciel"

Reste donc ses films et surtout ce "nouveau", "Mauvaise graine" qui, sur un ton apparemment mineur, fait bloc avec les deux autres. Encore une fois, Claudio Caligari s'inscrit dans la descendance du Pasolini romain, celui d' "Accatone" ou de "Mamma Roma".

On est en 1995. Ses héros, petits marginaux pas très brillants, enveloppés dans les vapeurs d'alcool et les effets chimiques des produits toxiques qui n'étaient qu'embryonnaires à l'époque pasolinienne, sont les héritiers encore plus perdus de ceux qui peuplaient l'univers du grand poète-cinéaste.

 

Claudio Caligari raconte leurs virées inutiles, leurs soirées toujours catastrophiques, dans une banlieue romaine désormais sans avenir où, à l'inverse des années 1960, on aura du mal à trouver des choses en construction. Les voitures volées sont peut-être plus belles qu'à cette époque, mais quand Vittorio et Cesare les font rouler à fond la caisse, le nez chargé, elles filent vers un monde déglingué, sordide.

Le seul viatique à ce destin inexorable qui n'a qu'une mort idiote pour terme ou des années de placard pour horizon, s'appelle toujours du même nom : l'amour.

Mais, évidemment, il n'est pas égalitairement distribué et s'il frappe l'un il ne frappera pas l'autre... Et puis, pour en revenir au destin, il aime aussi jouer de sales tours à ceux qui s'aiment, surtout quand il est guidé par un habile scénariste.

"Mauvaise graine" de Claudio Caligari, on en fait le pari, est de cette trempe de films qui prennent du relief au fil du temps. Ce qui va paraître à certains comme une simple histoire mélodramatique, aura force future de tragédie grecque.

Servi par deux comédiens prometteurs de la jeune génération italienne, Luca Marinelli - que l'on a déjà vu chez Paolo Sorrentino et Paolo Virzi - et Alessandro Borghi, "Mauvaise Graine" de Claudio Caligari est un film fort à la fin simple et saisissante.

Il vaut mieux que tous les films bavards qui vont s'entrechoquer dans le brouhaha cannois.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
# 07 avril 2024 :Un marathon de nouveautés !

Pendant que ca court dans les rues de Paris et d'ailleurs, on vous a concocté un parcours de découvertes culturelles et variées. Pensez à nous soutenir en suivant nos réseaux sociaux et nos chaines Youtube et Twitch.

Du côté de la musique :

"Le carnajazz des animaux" de Dal Sasso Big Band"
"Deep in denial" de Down To The Wire
"Eden beach club" de Laurent Bardainne & Tigre d'Eau Douce
"Ailleurs" de Lucie Folch
"Ultrasound" de Palace
quelques clips en vrac : Pales, Sweet Needles, Soviet Suprem, Mazingo
"Songez" de Sophie Cantier
"Bella faccia" de Terestesa
"Session de rattrapage #5", 26eme épisode de notre podcast Le Morceau Caché

et toujours :
"Our decisions" de Frustration
"L'amour c'est chiant" de Vanessa Philippe
"Jaffa blossom" de Mohamed Najem
petit focus sur Lisatyd et Fishtalk
"Maurice Ravel, Complete works for solo piano" de Keigo Mukawa
"No friends no pain" de Johnnie Carwash
"Nous célébrer" de Esparto
"Don't be boring" de Dynamite Shakers
"Castèls dins la luna" de CXK

Au théâtre

les nouveautés :

"Come Bach" au Théâtre Le Lucernaire
"Enfance" au Théâtre Poche Montparnasse
"Lîle des esclaves" au Théâtre Le Lucernaire
"La forme des choses" au Théâtre La Flèche
"Partie" au Théâtre Silvia Monfort
et toujours :
"Punk.e.s" Au Théâtre La Scala
"Hedwig and the angry inch" au théâtre La Scala
"Je voudrais pas crever avant d'avoir connu" au Théâtre Essaïon
"Les crabes" au Théâtre La Scala
"Gosse de riche" au Théâtre Athénée Louis Jouvet
"L'abolition des privilèges" au Théâtre 13
"Lisbeth's" au Théâtre de la Manufacture des Abbesses
"Music hall Colette" au Théâtre Tristan Bernard
"Pauline & Carton" au Théâtre La Scala
"Rebota rebota y en tu cara explota" au Théâtre de la Bastille
"Une vie" au Théâtre Le Guichet Montparnasse
"Le papier peint jaune" au Théâtre de La Reine Blanche
des reprises :
"Macbeth" au Théâtre Essaion
"Le chef d'oeuvre inconnu" au Théâtre Essaion
"Darius" au Théâtre Le Lucernaire
"Rimbaud cavalcades" au Théâtre Essaion
"La peur" au Théâtre La Scala

Du cinéma avec :

"Le naméssime" de Xavier Bélony Mussel
"Yurt" de Nehir Tuna
"Le squelette de Madame Morales" de Rogelio A. Gonzalez

et toujours :
"L'innondation" de Igor Miniaev
"Laissez-moi" de Maxime Rappaz
"Le jeu de la Reine" de Karim Ainouz
"El Bola" de Achero Manas qui ressort en salle
"Blue giant" de Yuzuru Tachikawa
"Alice (1988)" de Jan Svankmajer
 "Universal Theory" de Timm Kroger
"Elaha" de Milena Aboyan

Lecture avec :

"Des gens drôles" de Lucile Commeaux, Adrien Dénouette, Quentin Mével, Guillaume Orignac & Théo Ribeton
"L'empire britanique en guerre" de Benoît Rondeau
"La république des imposteurs" de Eric Branca

"L'absence selon Camille" de Benjamin Fogel
"Sub Pop, des losers à la conquête du monde" de Jonathan Lopez

"Au nord de la frontière" de R.J. Ellory
"Anna 0" de Matthew Blake
"La sainte paix" de André Marois
"Récifs" de Romesh Gunesekera

et toujours :
"L'été d'avant" de Lisa Gardner
"Mirror bay" de Catriona Ward
"Le masque de Dimitrios" de Eric Ambler
"La vie précieuse" de Yrsa Daley-Ward
"Le bureau des prémonitions" de Sam Knight
"Histoire politique de l'antisémitsme en France" Sous la direction d'Alexandre Bande, Pierre-Jerome Biscarat et Rudy Reichstadt
"Disparue à cette adresse" de Linwood Barclay
"Metropolis" de Ben Wilson

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

Les 4 derniers journaux
- 12 mai 2024 : Après les ponts vient la pluie
- 05 mai 2024 : Profitons des ponts pour lire, écouter, visiter, applaudir...
- 28 avril 2024 : Une sélection hebdomadaire fraiche comme le printemps
- 21 avril 2024 : Des beaux disques, des beaux spectacles, une belle semaine
           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=