Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Sarah Blasko - Sarah Belkner
Les Etoiles  (Paris)  jeudi 19 mai 2016

Sarah Blasko est venue à Paris, presque discrètement, présenter son nouvel album Eternal return aux Etoiles, salle intimiste située à un jet de pierre du New Morning. Sarah Blasko qui, en Australie, s'est vue décerner un album de platine pour chacun de ses trois premiers albums, arrivait de Grande-Bretagne pour une date française unique. A Londres, elle avait donné un concert devant 900 spectateurs à la Union Chapel. C'était donc un privilège que d'assister à ce nouveau spectacle dans une salle qui permettait une vraie proximité avec l'artiste.

La première partie était assurée par Sarah Belkner. La jeune femme, australienne elle aussi, a réalisé récemment son premier album Humans. Seule face à la salle, debout derrière son clavier, elle attaque courageusement son set devant une salle qui se remplit timidement. On se laisse porter par ses mélodies élégantes et la voix légèrement voilée de la jolie jeune femme, qu'on sent pourtant un peu en retenue.

On retrouvera Sarah Belkner quelques minutes après, puisqu'elle prendra les claviers pour Sarah Blasko, instrument particulièrement important sur ce nouvel album aux sonorités 80's. Au regard de la qualité de la production synthpop australienne des années 80 (Icehouse, Real Life, Big Pig et même The Church ou INXS), Sarah Blasko, qui a grandi en écoutant ces groupes à la radio, à travers Eternal Return donne l'impression de se retourner avec une forme de joie vers sa prime jeunesse.

Accompagnée d'une session rythmique impeccable et d'un second clavier, qui assurera aussi quelques parties de guitare, Sarah Blasko va durant une petite heure et demie visiter l'intégralité des dix chansons qui composent son dernier album. Il est facile d'oublier la technicité vocale dont elle fait preuve tant elle atteint avec facilité les notes hautes. La scène se transforme en dancefloor dès le début du concert avec "I'd be lost" et "Maybe this time". Très expessive, elle interprétera quelques chansons de ses albums As Day Follows Night et I awake auxquels réagiront avec enthousiaste ses plus anciens fans, parmi eux quelques australiens et britanniques.

Sans même s’éclipser pour les rappels, Sarah Blasko terminera son set par "I wanna be your man", "Luxurious" et "I awake". A défaut d'avoir été la salle la plus importante de sa tournée, l'accueil pouvait difficilement être plus chaleureux au regard des applaudissements qui continuaient encore longtemps après que les lumières se soient rallumées et que Sarah Blasko et ses musiciens aient quitté la scène.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album As day follows night de Sarah Blasko
Sarah Blasko en concert au Point Ephémère (samedi 9 avril 2011)
L'interview de Sarah Blasko (mercredi 4 mai 2016)

En savoir plus :
Le site officiel de Sarah Blasko
Le Soundcloud de Sarah Blasko
Le Facebook de Sarah Blasko
Le site officiel de Sarah Belkner
Le Soundcloud de Sarah Belkner
Le Facebook de Sarah Belkner


Laurent Coudol         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2020-11-29 :
Yves Marie Bellot - Grand plongeoir
Switch Trio - In Town
Clarys - De là
Patrick Messina & Fabrizio Chiovetta - Songs
Star Feminine Band - Star Feminine Band
Valerie June - Stay / Stay Meditation / You And I EP
Vaiteani - Signs
Hélène Grimaud - The Messenger
Eau Rouge - I know that you know
Emma Ruth Rundle & Thou - May Our Chambers Be Full
Listen in Bed - SELECTORAMA (Saison 2 MIX4)

• Edition du 2020-11-22 :
Manuel Bienvenu - Glo
Daniel Trakell - Warning Bell
Lambchop - Trip
Ane Brun - After the great storm & How beauty holds the hand of sorrow
Al Pride - Sweet Roller
Aurore Voilqué Trio - Un soir d'été
Matt Berninger - Serpentine prison
Listen in Bed - Lambchop's Trip (Saison 2 Emission 5)
Rumer - Nashville Tears
Laetitia Shériff - Stillness
Fredda - Bisolaire
Nadéah - Lockdown Care Bundle EP
Morgane Imbeaud - Je ne vous oublierai jamais
 

• Archives :
Primevère - Primevère
Palo Alto - Difference and Repetition (a musical evocation of Gilles Deleuze)
Adrien La Marca - Walton, Grisi & Prokofiev : Heroes
Solaris great confusion - Untried Ways
Simon Moullier - Spirit Song
David Neerman - Noir Lac
Old School Funky Family - Tonus !
Listen in Bed - US / FR (Saison 2 MIX3)
Michel Dalberto - Ravel : Gaspard de la Nuit, Miroirs, Sonatine, Valses
Benjamin Faugloire Project - L
Mariuus - Grand parc EP
Le Deal - Jazz Traficantes
Stracho Temelkovski - The Sound Braka
Frantic - Recital
Helluvah - Lonely Riots
Thibaut Garcia - Aranjuez
Romain Humeau - Interview
Blast Candy - Blast Candy
Ninja Cyborg - The Sunny Road
Listen in Bed - Contrasts (Saison 2 Emission 3)
Samarabalouf - No Future
We Hate You Please Die - Got The Manchu (mini clip / live report)
RoSaWay - Dreamer EP
Khatia Buniatishvili - Labyrinth
The Hyènes - Verdure
Mondo Cane - Ce qui suit EP
Jacques Schwarz-Bart - Soné Ka-la 2 Odyssey
Christophe Rousset - Armand-Louis Couperin : Pièces de clavecin
Pointe du Lac - LP2
Vox Bigerri - Jorn
- les derniers albums (6229)
- les derniers articles (168)
- les derniers concerts (2325)
- les derniers expos (4)
- les derniers films (20)
- les derniers interviews (1096)
- les derniers livres (8)
- les derniers oldies (20)
- les derniers spectacles (8)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=