Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Rodeo
Gabriel Mascaro  septembre 2016

Réalisé par Gabriel Mascaro. Brésil/Uruguay/Pays Bas. Drame. 1h41 (Sortie le 7 septembre 2016). Avec Juliano Cazarré, Maeve Jinkings, Alyne Santana, Vinicius de Oliveira, Carlos Pessoa (II), Samya De Lavor et Josinaldo Alves.

Même si "Vento de Agostos", le premier film de Gabriel Mascaro, laissait sur sa faim, certaines de ses images restent en tête, notamment celles que l'on pourrait pudiquement qualifiées de "sensuelles".

Avec son deuxième long-métrage, et son sujet singulier : rebelote. Filmant de manière très conceptuelle les "vaquejadas", sortes de courses de taureaux typiques du Nordeste brésilien et qui, malgré le titre impropre du film, n'ont pas grand chose à voir avec les rodéos texans, Gabriel Mascaro crée encore un climat étrange. Il y a de la boue, il y a de la sensualité, des personnages décalés, des bovins et une soif d'ailleurs dans cette routine bizarre où l'on suit les rites d'un "sport" dont on ne comprendra jamais les règles...

Si l'on est encore persuadé après les JO de Rio que le Brésil c'est le football et la samba, "Rodeo" de Gabriel Mascaro est le film à voir pour se désintoxiquer de ces collants stéréotypes. On y verra des personnages pas très causants dans un univers très stylisé à la photographie constamment en mouvement.

Comme on le disait pour "Ventos de Agosto", les images de Gabriel Mascaro ont la vertu de ne pas s'oublier et son Brésil rural a la dureté qui se joue de toute prétendue trace civilisatrice. Brut de décoffrage est ce monde où l'humanité et l'animalité vivent toujours côte à côte.

Préférant les corps aux mots, les étreintes aux combats, la couleur de la vie au monochrome de l'ennui, "Rodeo" de Gabriel Mascaro reprend peut-être le cinéma brésilien là où l'ont laissé les grands ancêtres du "Cinéma Novo". Il ne se passe rien. Les uns arrivent, les autres s'en vont. Tout dépend des circonstances. Ici, l'extraordinaire peut succéder à l'ordinaire, ou pas.

"Rodeo" de Gabriel Mascaro n'a jamais besoin de dramaturgie. Qu'on ne s'attende pas à un quelconque suspense dans ces rodéos toujours filmés pour décevoir comme des chorégraphies dont on ne verrait qu'un instant du plan final.

Lent, irritant, répétitif avant de bifurquer dans l'imprévisible, "Rodeo" confirme le talent de Gabriel Mascaro. Moins vain que son précédent film, mais tout aussi cinématographique, il porte la signature d'un vrai metteur en scène.

Nourris de ces deux films si habitués, on sera patient : Gabriel Mascaro ne devrait pas tarder à convaincre entièrement avec son Brésil merveilleusement désenchanté.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2022-09-25 :
L'Ombre de Goya - José Luis Lopez-Linares

• Edition du 2022-09-18 :
Coup de Théâtre - Tom George

• Edition du 2022-09-11 :
107 mothers - Peter Kerekes   
 

• Archives :
Plan 75 - Chie Hayakawa
Rodéo - Lola Quivoron
My Name is Gulpilil - Molly Reynolds   
Costa Brava, Lebanon - Mounia Aki  
Des filles pour l'armée - Valerio Zurlini  
Occhiali neri - Dario Argento   
Peter von Kant - François Ozon   
The Sadness - Rob Jabbaz  
L'Esprit sacré - Chema García Ibarra
Todos os Mortos - Caetano Gotardo et Marco Dutra
Jungle rouge - Juan José Lozano et Zoltan Horvath   
Swing - Tony Gatlif    
All eyes off me - Hadas Ben Aroya  
Les Femmes des autres - Damiano Damiani   
Maître Contout - Mémoire de la Guyane - Xavier Gayan   
Années20 - Elisabeth Vogler   
Et je l'aime à la fureur - André Bonzel   
Un vrai crime d'amour - Luigi Comencini   
Employé-Patron - Manuel Nieto Zas   
The Batman - Matt Reeves
Azuro - Matthieu Rozé  
La vie de famille - Jacques doillon
Deux sous d'espoir - Renato Castellani  
Crush - Luis Prieto   
Tropique de la violence - Manuel Schapira    
L'Empire du silence - Thierry Michel   
Ma nuit - Antoinette Boulat   
Rien à foutre - Emmanuel Marre et Julie Lecoustre    
Ali & Ava - Clio Barnard   
Viens je t'emmène - Alain Guiraudie   
- les derniers articles (2)
- les derniers cineclub (6)
- les derniers concerts (19)
- les derniers expos (1)
- les derniers films (1636)
- les derniers interviews (15)
- les derniers spectacles (3)
           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=