Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Françoise par Sagan
Théâtre du Marais  (Paris)  octobre 2016

Monologue dramatique écrit et interprété par Caroline Loeb dans une mise en scène de Axel Lutz.

Le texte de "Françoise par Sagan" est composé d'extraits de "Je ne renie rien", un recueil d'entretiens que Françoise Sagan a accordés à la presse entre 1954, après la parution de son premier roman "Bonjour tristesse" et 1992.

Sur scène, les entretiens sont identifiés comme autant de saynètes qui se clôturent par quelques notes de musique et un fondu au noir.

Françoise Sagan raconte donc, dans un premier temps, comment elle a déposé son premier manuscrit chez Plon et chez Julliard, la hâte de René Julliard de l'éditer, puis le début de la renommée. Il y a d'abord la critique qui s'emballe et l'intérêt des journaux, Le Figaro, Paris Match ou encore Elle, pour la jeune romancière. Sagan, qui n'est pas encore majeure, devient le premier auteur people. Elle doit faire face aux sollicitations venues de toute part.

Dans le même temps, elle dépense des fortunes au cours de sorties durant lesquelles elle s'enivre de whisky. Dans la France de 1954 où une femme, même mariée, ne peut disposer de son propre argent, elle paye tout en liquide. Elle achète une jaguar, et envoie des billets de banque à des inconnus en réponse à des courriers. "Le petit monstre" a le débit rapide, fume cigarette sur cigarette, aime roule vite et faire la fête.

Ensuite, tout en évoquant l'écriture, ses exigences, ses difficultés et ses enjeux, Sagan revient sur cette image qu'on a bien voulu lui faire porter, qui s'est transformée en un masque qu'elle a essayé de façonner au plus proche de son propre mode de vie et qu'elle a porté durant de nombreuses années. Françoise Sagan, authentique derrière le masque évoque aussi l'argent, sa passion du jeu et sa vision de l'amour.

Caroline Loeb campe une Sagan qu'on reconnaît par sa coupe de cheveux, ses postures nerveuses et sa manière saccadée de parler. Cependant elle ralentit le débit des paroles de la romancière, laissant ainsi le texte occuper l'espace du plateau souvent plongé dans un clair-obscur propice à la confession.

Le texte, élaboré à partir d'interviews, est vivant, proche du registre de la conversation. Plus que le style, c'est la pertinence de Françoise Sagan sur les différents sujets, ses mots d'esprit et ses fulgurances qu'on retient.

Caroline Loeb fait preuve d'une présence scénique forte, dirigée avec précision par Alex Lutz, chaque geste vient souligner les paroles de l'écrivain. Les lumières d'Anne Coudret aident aussi à créer cette atmosphère de proximité qui donne de l'importance à chacun des mots.

Après George Sand dans "George Sand, ma vie, son oeuvre", Caroline Loeb nous fait découvrir par le biais de l'intime un autre visage de la littérature au féminin, mais aussi du féminisme, au travers des mots de Françoise Sagan, une femme qui s'est affranchie des codes de l'époque.

 

Laurent Coudol         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2020-07-05 :
Covid et Humour - Le confinement, manne thématique pour les humoristes -
 

• Archives :
Focus Théâtre -
Shortcom à gogo -
A tort et à raison - Théâtre Hébertot
L'Ecole des Femmes - Théâtre national de l'Odéon
Vivement Noël - Théâtre de la Girandole
Le Sommelier - En tournée
Peer Gynt - Théâtre Les Gémeaux
Fleur de cactus - Théâtre Antoine
Art - Comédie des Champs Elysées
Folie baroque - Théâtre Le Funambule-Montmartre
Hernani, brigand de la pensée ! - Lavoir Moderne Parisien
Le Misanthrope - Théâtre national de Strasbourg
Les Survivantes - Théâtre 13/Jardin
L'Ecume des jours - A La Folie Théâtre
Voodoo Sandwich - Centre Culturel Suisse
Oh les beaux jours - Studio Hébertot
J'aurais aimé savoir ce que ça fait d'être libre - Théâtre de Belleville
Toute l'Histoire de la peinture en moins de deux heures - Théâtre de l'Atelier
Eugénie Grandet - Théâtre 13/Seine
Les Innocents, Moi et l'Inconnue au bord de la route départementale - Théâtre de la Colline
Penthésilée - Théâtre de Sartrouville et des Yvelines
Mon fils marche juste un peu plus lentement - Manufacture des Abbesses
Je ne vous aime pas - Théâtre Les Déchargeurs
Un espoir - Théâtre Athénée-Louis Jouvet
V.I.T.R.I.O.L. - Théâtre de la Tempête
L'Eveil du printemps - Théâtre L'Etoile du Nord
Anne-Marie la beauté - Théâtre de la Colline
Toute nue - Variation Feydeau Noren - Théâtre Paris-Villette
Kadoc - Théâtre du Rond-Point
Mon dîner avec Winston - Théâtre du Rond-Point
- les derniers (3)
- les derniers albums (5)
- les derniers articles (4)
- les derniers concerts (8)
- les derniers expos (2)
- les derniers films (3)
- les derniers interview (1)
- les derniers interviews (264)
- les derniers livres (3)
- les derniers spectacles (6892)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=