Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Les Français
Théâtre National de Chaillot  (Paris)  novembre 2016

Spectacle conçu et mis en scène par Krzysztof Warlikowski d'après l'oeuvre de Marcel Proust, avec Mariusz Bonaszewski, Agata Buzek (en alternance Magdalena Popławska), Magdalena Cielecka, Ewa Dałkowska, Bartosz Gelner, Małgorzata Hajewska- Krzysztofik, Wojciech Kalarus, Marek Kalita, Maria Łozińska, Zygmunt Malanowicz, Maja Ostaszewska, Bartosz Bielenia, Jacek Poniedziałek, Maciej Stuhr, le danseur Claude Bardouil et le violoncelliste Michał Pepol.

A la lecture du générique, aucune ambiguïté n'est possible : le spectacle intitulé "Les Français", adaptation de "A la recherche du temps perdu" de Marcel Proust par le metteur en scène-créateur polonais Krzysztof Warlikowski, avec la collaboration du dramaturge Piotr Gruszczyński, ne saurait constituer une simple transposition théâtrale à la manière d'un "chromo" sur les plaisirs mondains de la Belle Epoque et de la comédie de salon.

Au demeurant, le décor conçu par sa scénographe attitrée Małgorzata Szczȩśniak, un open-space impersonnel avec un immense bar en fond de scène et un algeco vitré, espace de jeu mobile qui véhicule les réminiscences proustiennes et des barres de néons latéraux, ne laisse aucun doute.

Contextualisée dans un présent indéfini, cette oeuvre sacralisée au pinacle du panthéon littéraire qui ressort au grand roman à épisodes et retrace les obsessions de son auteur, est abordée à travers celles similaires du metteur en scène que sont la judaïté, l'homosexualité et la culpabilité.

Ainsi Krzysztof Warlikowski qualifie sa proposition d'installation, forme qui lui semble appropriée pour aborder l'oeuvre de Proust qu'il considère comme "un écrivain du fantasme", et qui se présente sous forme d'un enchainement de séquences qui préfigurent, à travers la déliquescence de la grande société à l'antisémistisme atavique et les perversions de la classe bourgeoise, l'Histoire de l'Europe du 20ème siècle.

Ordonnés en trois parties qui reprennent la titulature de "La Recherche", à l'exception toutefois de Combray relatif à l'enfance, tout en conservant partiellement sa chronologie, les tableaux se déroulent dans un rythme lent, presque anesthésiant, modulés par la musique hypnotique de Jan Duszyński et les vidéos de Denis Guéguin, des images de baisers en plan rapproché et de métaphores animales et végétales d'un Eros polymorphe qui défilent en boucle.

Entre le son du glas en ouverture et une liste nécrologique en quise d'épilogue, la partition émaillées d'inserts exogènes à visée politique, dont un saisissant extrait profératoire de l"Ultimatum" écrit en 1917 par Fernando Pessoa, qui s'inscrit néanmoins dans l'esprit de l'oeuvre originale, est superbement délivrée par les excellents comédiens de la troupe du Nowy Teatr de Varsovie dirigé par Krzysztof Warlikowski.

Pendant près de quatre heures jamais pesantes, le spectateur est entraîné dans un rêve étrange et délétère à l'esthétique fascinante dans lequel les personnages centraux de Proust, ces "mensonges vivants" selon les mots Jean Cocteau, les Guermantes, les Verdurin, les Swann, le baron de Charlus lagerfeldien, le séduisant Robert de Saint Loup et la fameuse Albertine, déjà embaumés enterrent leur siècle.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 16 juin 2024 : Culture en danger ?

Alors que la France est virtuellement sans gouvernement, il y a de quoi, entre autres problèmes, s'inquiéter pour la culture. Quoi qu'il en soit on sera toujours là pour la rendre la plus accessible possible.
Pensez aussi à nous suivre sur nos réseaux sociaux.

Du côté de la musique :

"La marche des enfants" de BabX & la Maitrise populaire de l'Opéra-Comique
"Shalalalala" de Theo Hakola
"Time!" de Eels
rencontre avec Dendana, illustrée par une session de 2 titres
"Brahms, sonates pour clarinette et piano, trio pour cor" de Geoffroy Couteau
"Haydn, intégrale des trio avec flûte" de Jean Pierre Pinet & Les Curiosités Esthétiques
"Sun without the heat" de Leyla McCalla
"Meilleur erreur" de Meilleur Erreur
"Leaving you alone part 1" de The Desperate Sons
"IV" de Wildstreet
"Broadcast - Spell Blanket" c'est le 32ème épisode du Morceau Caché
er retrouvez les photos de Eric Ségelle de Hala Duett et L'Etrangleuse à La Cale
et toujours :
Rencontre avec Baptsite Dosdat autour de son album "Batist & The 73", agémenté d'une session
"The afternoon of our lives" de Olivier Rocabois
"Ciel, cendre et misère noire" de Houle
Alain Chamfort était au Point Ephémère
"Middle class luxury" de Beau Bandit
"As seasons changed" de Indigo Birds
"Jusqu'où s'évapore la musique" de Jérôme Lefebvre / FMR Ochestra
Lux, Jules & Jo et Hippocampe Fou dans un petit tour des clips de la semaine
"Upside down" de Manila Haze
"Volupté" de Marie Pons & Geoffrey Jubault
"Hey you" de Mazingo
"Réalité" de Moorea
"Bleu" de Olivier Triboulois
"Thalasso" de Soft Michel
"Rockmaker" de The Dandy Wharols

Au théâtre :

les nouveautés :

"La mécanique du coeur" au Théâtre Le Funambule Montmartre
"King Kong théorie" au Théâtre Silvia Montfort

"Du domaine des murmures" au Théâtre Le Lucernaire
"Hepta, le grand voyage du Petit Homme" au Théâtre Essaïon
"Pourquoi Camille ?" au Théâtre La Flèche (et bientôt Avignon)

et toujours :
"Les vagues" au Théâtre de La Tempête
"Molly ou l'Odyssée d'une Femme" au Théâtre Essaïon
"Dictionnaire amoureux de l'inutile" au Théâtre La Scala
"La contrainte" au Théâtre La Verrière de Lille
"Les possédés d'Illfurth" au Théâtre du Rond Point
"Les tournesols" au Théâtre Funambule Montmartre
"Un faux pas dans la vie d'Emma Picard" au Théâtre Essaïon

Cinéma avec :

"Six pieds sur terre" de Hakim Bensalah
"Nouveau monde" de Vincent Capello
et toujours :
"La Gardav" de Thomas et Dimitri Lemoine
"Heroico" de Davis Zonana
"Roqya" de Saïd Belktibia
"L'esprit Coubertin" de Jérémie Sein

Lecture avec :

"Joli mois de mai" de Alan Parks
"Se perdre ou disparaitre" de Kimi Cunningham Grant
"Vic Chestnutt, le calme et la fureur" de Thierry Jourdain
et toujours :
"La cité des mers" de Kate Mosse
"Merci la résistance !" par un Collectif d'auteurs
"Mon homme marié" de Madeleine Gray
"Rien de spécial" de Nicole Flattery
"Le temps des cerises" de Montserrat Roig
"Neuf mois" de Philippe Garnier
"De sable et d'acier" de Peter Caddick-Adams
"Je ne suis pas un héros" de Eric Ambler
"Après minuit" de Gillian McAllister

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=