Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce La mémoire d'un théâtre en train de mourir
Théâtre Le Local  (Paris)  novembre 2016

Tragi-comédie de Miguel Angel Sevilla, mise en scène par Nathalie Sevilla, avec Pierre Boucher, Malka Fleurot, Diana Sakalauskaïté, Miguel Angel Sevilla et Nathalie Sevilla.

C'est à un spectacle presque irréel et elliptique que convie Miguel Angel Sevilla dans "La mémoire d'un théâtre sur le point de disparaître".

Saisir la mémoire d'une chose au moment où elle est en train de s'évanouir, juste à cet instant où elle est encore vivante mais déjà bien morte par bien d'autres côtés, n'est pas commun. Saisir le fugace plutôt que le tenace, c'est évidemment une démarche fragile et singulière.

Dans un lieu vide de tout décor, où le moindre objet prend valeur symbolique, des personnages vont donc proposer une ultime petite promenade dans un univers où le vide va remplacer le plein, le silence de la pauvreté le bruit de l'art.

Miguel Angel Sevilla ne raconte pas la mort annoncée d'un pauvre petit cirque dans un terrain vague qui ne sera bientôt plus qu'une décharge. Il fait faire un ultime tour de piste à tout un aréopage de gens qui formaient dans ce quartier déshérité une petite collectivité aux solidarités évidentes et peut-être inconscientes.

Déjà plus monologuant que dialoguant, ils disent sans doute pour la dernière fois, avec des sourires douloureux mais jamais forcés, des mots sans colère mais jamais résignés, une vérité populaire qui va être emportée par l'insignifiance d'un monde plus laid sans elle.

Attention, le récit de Miguel Angel Sevilla est lucide et pas sinistre. Il ne faut pas rire du malheur mais cela n'empêche pas de s'en moquer car tous les souvenirs emportés par les uns et les autres constituent de quoi nourrir cette mémoire en train de naître quand le reste est en train de disparaître.

Et cette mémoire dialectique, qui éliminera les heures tragiques et illuminera les minutes poétiques, deviendra l'élément fondateur pour créer un nouveau monde moins cynique et désespérant que celui qui étend aujourd'hui ses ténèbres.

Miguel Angel Sevilla et sa petite troupe (Pierre Boucher, Malika Fleurot, Diana Sakalauskaité, Nathalie Sevilla) proposent un parcours de résistance chaleureuse. Proches des spectateurs, on les sent joyeusement opiniâtres pour prouver que le théâtre a plus d'avenir que sa mémoire.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

Abonnez vous à la Newsletter pour recevoir, outre les mises à jour en avant première, des infos de première importance et peut être des choses dont vous n'avez même pas encore imaginé l'existence et l'impact sur votre vie... et nous non plus.

se désabonner, changer son mail ... c'est ici!


» Contacter un membre ou toute
   l'équipe (cliquez ici)


Afficher les chroniques d'un membre :

Liste des chroniques... Cécile B.B.
Liste des chroniques... David
Liste des chroniques... Didier Richard
Liste des chroniques... Fred
Liste des chroniques... Jean-Louis Zuccolini
Liste des chroniques... Julien P.
Liste des chroniques... LaBat’
Liste des chroniques... Laurent Coudol
Liste des chroniques... Le Noise (Jérôme Gillet)
Liste des chroniques... Margotte
Liste des chroniques... MM
Liste des chroniques... Monsieur Var
Liste des chroniques... Nathalie Bachelerie
Liste des chroniques... Nicolas Arnstam
Liste des chroniques... Paola Simeone
Liste des chroniques... Philippe Person
Liste des chroniques... Rickeu
Liste des chroniques... Séb.T

 

Les articles de ce site sont la propriété de froggydelight.com et de leurs auteurs.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=