Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Harmonium
Kôji Fukada  janvier 2017

Réalisé par Kôji Fukada. Japon/France. Drame. 1h58 (Sortie le 11 janvier 2017). Avec Tadanobu Asano, Mariko Tsutsui, Kanji Furutachi, Taiga, Momone Shinokawa et Kana Mahiro.

Prix du jury dans la section "Un Certain Regard" au dernier Festival de Cannes, "Harmonium" de Koji Fukuda apparaît comme une pièce maîtresse du jeune cinéma nippon.

Âgé de 35 ans, son réalisateur en est déjà à son quatrième film. Influencé par la génération menée par Kiyoshi Kurosawa, il inscrit son récit aux résonances fantastiques dans le quotidien d'une famille banale.

Très vite, détail après détail, on comprend que Koji Fukada est assez critique devant le modèle familial japonais et qu'il ne sera pas question dans "Harmonium" d'en faire l'apologie d'une quelconque façon.

De toute manière, un fait fondateur rend Toshio et Akaé différents du japonais moyen : ils sont chrétiens. Cette singularité tout de suite identifiée est importante car elle introduit chez les personnages une propension à penser autrement.

Quand entre dans l'histoire Yasaka, les concepts chrétiens de Bien et de Mal, de culpabilité, de compassion et de pardon, vont s'introduire dans l'histoire et participer à nourrir l'étrangeté du film. Et puis, n'assistera-t-on pas, au final, à une résurrection christique ?

On peut aussi avoir une lecture chrétienne de l'irruption soudaine de Yasaka qui semble aussi appartenir à la communauté protestante puisqu'il joue de l'harmonium. Sortant de prison, il est accueilli par Toshio et prend rapidement une place importante dans la famille. On pourra même voir quelques réminiscences de "Théorème" de Pier Paolo Pasolini dans le personnage singulier joué par Tadanobu Asano.

Se passant dans une banlieue presque rurale, "Harmonium" de Koji Fukada décrit un Japon apparemment tranquille et presque intemporel.

La seconde partie du film se déroule huit ans après la première et rien n'indique vraiment que l'époque a changé... sauf les personnages qui, eux, ne se ressemblent pas, sans doute transformés par le drame qu'ils ont vécu, au point qu'on fait un instant l'hypothèse que les comédiens ne sont plus les mêmes.

Sans révéler ce qu'il advient à ce moment-là, il faut souligner combien Fukada est audacieux. Avec une intrigue somme toute minimale, et demeurant toujours un peu floue, il introduit un rebondissement improbable qui pourrait "énerver" le spectateur, le faire décrocher du récit.

Mais le réalisateur maîtrise les codes qu'il crée et son épure de fantastique prend une force incroyable au cours d'un événement cathartique lui aussi incroyable puisqu'il contrevient à l'essence chrétienne.

"Harmonium" de Koji Fukada devrait laisser en route certains, mais ceux qui auront été embarqués par sa manière singulière d'occuper le temps et l'espace cinématographiques seront convaincus qu'ils viennent de découvrir un cinéaste qui comptera.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
# 7 août 2022 : On prend la Route du Rock

C'est bientôt l'heure du festival La Route du Rock, notre festival de coeur ! Que vous ayez prévu d'y aller ou pas, voici de quoi réjouir votre été

Du côté de la musique :

"NOW" le nouveau mix de Listen In Bed à écouter à volonté
retour sur le festival de Beauregard avec Turnstile, Izia, Madness...
et toujours :
"KEXP & NPR sessions" la nouvelle émission de Listen In Bed à écouter
"While my guitar gentle weeps" de Théo Cormier
"Hypnos & Morphée" de Dandy Dandie
Retour sur les Vieilles Charrues avec Last Train, Laetitia Sheriff, Johnny Mafia...
"Witch cults" nouveau mix signé Listen In Bed à écouter partout
"César Franck : Piano Quintet - Antonín Dvorák : String Quartet No. 14" de Quatuor Prazak & François Dumont
"Asymétrie" de Slim Abida
"Ostinatos piano solo" de Xavier Thollard
"Homemade" de Yvan Robilliard
le replay du concert et interview de SuperBravo

Au théâtre :

la nouveauté de la semaine :
"Duos sur canapé" au Théâtre L'Alhambra
quelques suggestion de spectacles musicaux
"Paris la grande" au Théâtre Le Lucernaire
"Prisca Demarez - Coquelicot" au Théâtre de la Contrescarpe
"Novocento pianiste" au Théâtre Le Lucernaire
et les spectacles à l'affiche en août

Expositions :

"Molière en costumes" au Centre national du costume de scène à Moulins
"Newton, Riviera" au Nouveau Musée National de Monaco
dernière ligne droite pour :
"Christian Louboutin - L'Exhibition[niste] - Chapitre II au Grimaldi Forum à Monaco
"La Joconde" au Palais de la Bourse à Marseille
et les expositions à l'affiche en août

Cinéma :

en streaming gratut :
"Trois visages" de Jafar Panahi
"Adults in the room" de Costa Gavras
"Le Club Vinland" de Benoit Pilon
"Un Juif pour l'exemple" de Jacob Berger
le cinéma des frères Dardenne en 3 films

Lecture avec :

"The unstable boys" de Nick Kent
"Le monde sans fin" de Jean Marc Jancovici & Christophe Blain
"Lanceurs d'alerte" de Flore Talamon et Bruno Loth
et toujours :
"La saignée" de Cédric Sire
"Le maître et l'assassin" de Sophie Bonnet
"Labyrinthes" de Franck Thilliez
"Méfiez-vous des anges" de Olivier Bal

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

Les 4 derniers journaux
- 7 août 2022 : On prend la Route du Rock
- 31 juillet 2022 : petite édition estivale
- 24 juillet 2022 : restez au frais
- 17 juillet 2022 : PopIn Triste !
           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=