Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce 9
Théâtre 13/Seine  (Paris)  février 2017

Comédie dramatique d'après une trame de Stéphane Guérin et de la Compagnie le Petit Théâtre de Pain, mis een scène de Georges Bigot, avec Mariya Aneva, Cathy Coffignal, Eric Destout, Ximun Fuchs, Hélène Hervé, Guillaume Méziat, Fafiole Palassio, Jérôme Petitjean et Tof Sanchez.

9 jurés débattent. L'affaire semble entendue, le coupable était bien l'accusé et chacun s'apprête à rentrer chez soi après plusieurs jours passés au tribunal...

Mais, au dernier moment, une voix discordante rompt la belle unanimité : elle a des doutes. Il va donc falloir entamer de longues discussions pour la convaincre... ou qu'elle fasse partager ses réserves.

Enième adaptation de "12 hommes en colère", pièce de Reginald Rose de 1953, devenu un célèbre film de Sidney Lumet en 1957, "9" en suit sans surprise la trame : un à un, les 8 jurés convaincus de la culpabilité du prévenu vont se "retourner" pour, au final, l'acquitter.

Ecrite en plein maccarthysme, la pièce de Reginald Rose est centrée sur l'affaire et sur l'opposition du juré "dissident" et des autres prêts à condamner un innocent. Dans le film, c'est le grand Henry Fonda, l'une des pièces maîtresses du cinéma hollywoodien, qui joue ce rôle et l'on comprend qu'une fois de plus, il incarne l'Amérique démocratique face aux forces obscures de la bêtise et de la démagogie.

Evidemment, dans "9", Stéphane Guérin n'a pas cette ambition et, sans y mettre aucune connotation péjorative, on peut écrire qu'il a avant tout pour but de distraire son public.

Le coupable idéal est ici Karim, un jeune comorien qui massacre sa famille d'accueil. On aurait pu penser que Stéphane Guérin distribuerait alors ses jurés entre "racistes" et "non-racistes".

Il y en a quelques velléités, mais, en fin de compte, les questions politiques ou morales ne sont pas déterminantes dans les choix des uns et des autres. En fait, l'auteur préfère que chacun se raconte et c'est à partir des récits des uns et des autres que l'on comprend et que l'on peut accepter leur "retournement".

Ayant choisi une scène tri-frontal, les metteurs en scène, Max Fuchs et Georges Bigot, ont voulu et réussi à instaurer une grande proximité entre les spectateurs et les acteurs. Ceux-ci déplacent périodiquement les deux tables qui, accolées, forment la grande où l'on débat.

Contrairement à la logique judiciaire française, le président et ses assesseurs ont été supprimés et l'unanimité rendue obligatoire. C'est ainsi hors de tout réalisme que les neufs jurés rejouent le procès et l'enquête policière qui comportaient visiblement beaucoup de failles.

On pourra trouver la résolution de l'affaire un peu tirée par les cheveux, mais l'ensemble fonctionne grâce à neuf comédiens convaincus qui savent se transcender - et jouer chacun d'un instrument de musique - pour apporter de la consistance à des personnages bien schématiques.

 

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 2 octobre 2022 : La culture bien au chaud

C'est l'automne, on reste au coin du feu et on écoute de la musique, on lit des bouquins et on se connecte à la TV de Froggy's Delight pour le concert de Colin Chloé vendredi 7 octobre ! Pour les sorties culturelles, voici le programme.

Du côté de la musique :

"Ti'bal tribal" de André Minvielle
Rencontre avec Bukowski autour de leur album du même nom, "Bukowski"
"Time is color" de Cédric Hanriot
"Stravinsky, Ravel, Prokofiev : Ballets" de Jean-Baptiste Fonlupt
"Ozark" le retour de Listen In Bed pour la saison 4 en direct (ou presque) de Malte
"Viva la vengeance" de Panic! At The Disco
"Symphonie Fantastique, Hector Berlioz" de Quatuor Aeolina
quelques petites news de Shaggy Dogs, KissDoomFate, Trigger King et Mind Affect
"Emerson enigma" de Thierry Eliez
et toujours :
"Bobo playground" de Alexis HK
"Ca pixellise" de Dimoné
"The portable Herman Dune Vol 1" de Herman Dune
"La mélodie, le fleuve et la nuit" de Jérôme Minière
"Kramies" de Kramies
"Mémoires d'une femme" de Myriam Barbaux-Cohen
"The hardest part" de Noah Cyrus
"Dvorak : Quatuor américain, valses" de Quatuor Talich
"Fauré le dramaturge" de Takénori Némoto, Cécile Achille, Cyrille Dubois et Ensemble Musica Nigella

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"L'Homosexuel ou la difficulté de s'exprimer" au Théâtre de la Cité Internationale
"Les Enfants" au Théâtre de l'Atelier
"Pères & fils" au Théâtre des Abbesses
"Le comble de la vanité" à la Pépinière Théâtre
"Boulevard Davout" au Théâtre de la Colline
"Et pourquoi moi je devrai parler comme toi" au Théâtre de la Colline
"Black Legends, le musical" à Bobino
"Gazon maudit" au Théâtre Les Enfants du Paradis
"Jean-Paul Farré - Dessine-moi un piano" au Studio Hébertot
les reprises :
"Adieu Monsieur Haffmann" au Théâtre de la Tour Eiffel
"Le Montespan" au Théâtre du Gymnase
"François Rabelais" au Théâtre Essaion
"Racine par la racine" au Théâtre Essaion
"Los Guardiola - La Comédie du Tango" au Théâtre Essaion
"Léonard de Vinci, l'enfance d'un génie" au Studio Hébertot
"Isabelle Vitari - Bien entourée" au Grand Point Virgule
"Félix Radu - Les mots s'improsent" au Théâtre de l'Oeuvre
et les spectacles à l'affiche

Expositions :

"Face au soleil" au Musée Marmottan Monet
"Yves Klein, l'infini du bleu" aux Carrières des Lumières aux Baux-de-Provence
les autres expositions de la rentrée :
"Frida Khalo, au-delà des apparences" au Palais Galliera
"Hyperréalisme - Ceci n'est mon corps" au Musée Maillol
'Miroir du monde - Chefs d'oeuvre du Cabinet d'art de Dresde" au Musée du Luxembourg
et les expositions à l'affiche

Cinéma :
en salle :
"Les Mystères de Barcelone" de Luis Danès
en streaming gratuit :
"A ma soeur" de Catherine Breillat
"Barbara" de Christian Petzold
"So long my son" de Wang Xiaoshuai
"Borga" de York-Fabian Raabe
"Love trilogy" de Yaron Shani
et le cinéma de Claire Denis en 3 films

Lecture avec :

"L'inconnue de Vienne" de Robert Goddard
"Mordew" de Alex Pheby
"Napalm et son coeur" de Pol Guasch
"Un bon indien est un indien mort" de Stephen Graham Jones
et toujours :
"Les masques éphémères" de Donna Leon
"La guerre de cent ans" de Amable Sablon du Corail
"D'où vient l'amour" de Yann Queffélec

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=