Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Interview
Théâtre du Rond-Point  (Paris)  février 2017

Spectacle conçu et mis en scène par Nicolas Truong, avec Nicolas Bouchaud et Judith Henry.

En 2013, "Projet Luciole", basé sur l'oralisation des grands textes philosophiques et ressortant au théâtre d'idées, l'essayiste et journaliste Nicolas Truong, proposait une roborative et ludique fantaisie théâtro-philosophique créée avec la collaboration artistique des comédiens Nicolas Bouchaud et Judith Henry et du dramaturge Thomas Pondevie.

Le quatuor reprend du service avec "Interview" qui en reprend les principes sur le mode de la déclinaison tant au fond, celui de la pratique de la maïeutique socratique, comme en la forme, celle du "jazz théâtral", résultant l'hybridation d'une trame théâtrale amendée par le jeu au plateau, et de l'assemblage séquentiel.

Le thème est celui de l'exercice journalistique polysémique de l'interwiew entendu non comme un épiphénomène de la société du spectacle, avec l'insondable vacuité de la représentation narcissique, ni comme un outil de manipulation des masses, mais comme un acte visant à "l'accouchement de la pensée" par l'établissement d'un rapport de communication verbale tel qu'il est pratiqué comme méthode d'enquête sociologique.

Quant à sa finalité, telle qu'elle résulte de la note d'intention, elle tient au traitement de l'art du questionnement, notamment à partir d'entretiens avec des interviewers célèbres, et vise à "raconter une histoire, de composer un récit, celui de l’acheminement vers la parole qui aboutit à l’urgence et à l’éloge du silence dans le monde du bavardage généralisé".

L'opus comporte un long préambule discursif clos par quelques questions dont était friand l’écrivain suisse Max Frisch dont il émaillait son journal, sont présentées façon "pêle-mêle", de la gravité à l'humour, et entre autres, l'interview à chaud par le reporter de guerre et l'entretien télévisé piloté par un mémorable journaliste culturel plus spécialement attaché à la littérature.

Le noyau "dur", (sans doute trop) longuement abordé, concerne le dispositif d'interview attaché au cinéma documentaire, en l'occurrence, la "Chronique d’un été" sur les Parisiens réalisé en 1960 par l'ethnologue-réalisateur Jean Rouch et le philosophe-sociologue Edgar Morin et la plus récente trilogie documentaire "Profils paysans" du photographe-journaliste Raymond Depardon immergé dans son milieu d'origine.

Nicolas Bouchaud et Judith Henry investissement allègrement la scène pourvu d'un décor minimaliste, et dispensable, de blocs de bois blond qui ne servent qu'à meubler le plateau dans une scénographie peu inspirée.

La présence empathique et le jeu efficace de ces comédiens émérites, formant, en l'espèce, un duo contrasté qui dynamise la partition, retiennent l'attention du public sans toutefois à parvenir à réitérer la virtuosité du moment de "grâce" que constituait "Projet Luciole".

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 18 août 2019 : Au rythme des vacances

Petite édition toute en légèreté mais avec quelques belles choses à découvrir notamment pas mal de livres de la rentrée littéraire et une session du Flegmatic pour vous rafraichir les idées. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Time for a change" de Pokett
"Tone of musette" de Le Balluche de la Saugrenue
"Symi" de Symi
Une autre interview de Inspector Clouzo à Terre de sons, après notre rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
et toujours :
"Onda" de Jambinai
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society

Au théâtre :

une nouveauté :
"What is love" au Théâtre de la Contrescarpe
des reprises
"La Chute" au Théâtre de la Reine Blanche
"Le corps de mon père" au Théâtre Essaion
"Louise Weber dite La Goulue" au Théâtre Essaion
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Expositions avec :

"Champs d'amours - 100 ans de cinéma arc-en-ciel" à l'Hôtel de Ville
et dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - L'Aventure de la Beauté" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme

Cinéma avec :

"Roubaix, une lumière" de Arnaud Desplechin
"Thalasso" de Guillaume Nicloux
et Oldies but Goodies avec "Paris est toujours Paris" de Luciano Emmer en version restaurée

Lecture avec :

"Cavalier seul" de Fred & Nat Gévart
"Ce qu'elles disent" de Miriam Toews
"Cent millions d'années et un jour" de Jean Baptiste Andrea
"Chaque fidélité" de Marco Missiroli
"Où bat le coeur du monde" de Philippe Hayat
et toujours :
"Koba" de Robert Littell
"Back up" de Paul Colize
"La grande escapade" de Jean Philippe Blondel
"Un peu de nuit en plein jour " Erik L'Homme
"Une bête au paradis" de Cécile Coulon
"Une joie féroce" de Sorj Chalandon

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=