Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Doreen
Théâtre de la Bastille  (Paris)  mars 2017

Comédie dramatique écrite et mise en scène par David Geselson, avec Laure Mathis et David Geselson.

Accueilli par David Geselson et Laure Mathis eux-mêmes, le spectateur aura avant les "trois coups" le droit au verre de l'amitié agrémenté de noix de cajou ou de chips.

Il s'installera sur des chaises tout autour de ce qui pourrait être l'intérieur des Gorz et, avant que "Doreen" commence, il aura l'occasion de donner un coup d'oeil aux nombreux livres qui parsèment l'espace scénique.

D'emblée, nul n'ignorera qu'il est chez un couple "d'intellectuels", dans le bon sens du terme. Chacun des invités d'un soir aura vite en mains "Lettre à D" d'André Gorz, texte qui sera au centre de ces soixante-quinze minutes en compagnie de deux belles personnes, dont, au final, personne parmi le public ne regrettera d'avoir pu faire plus ample connaissance.

En parcourant "Lettre à D", il découvrira que Gérard Horst, patronyme officiel d'André Gorz, a vécu 58 ans avec sa compagne Dorine, la "D" de la lettre.

Ceux qui l'ont lu savent qu'il fut l'un des plus brillants penseurs post-sartriens et que ses essais, écrits dans une langue limpide, restent percutants et actuels. Ceux pour qui il était un inconnu avant d'être convié à cette soirée littéraire par David Geselson devraient, suite à cette belle initiation qui leur est offerte, vite combler cette lacune.

A la manière des TG Stan, Laure Mathis, qui est une Dorine enjouée et taquine même quand la maladie rôde, et David Geselson, qui fait d'André Gorz un penseur simple et pénétré, ne cachent pas leur plaisir d'incarner ce couple d'exception et d'en offrir une vision bienveillante même dans leur chamailleries.

Qui, chez de pareils hôtes, pourrait s'ennuyer ? Qu'il s'agisse des propos tenus ou de la manière de les mettre en scène, tout dans "Doreen" paraît évident et débordant d'amour de la vie. Un élan vital que ne contredit pas leur double suicide, tout au contraire.

Bien que d'origine allemande et anglaise, Gérard et Dorine ont été l'honneur des intellectuels à la française et c'est une bonne chose qu'il leur soit rendu à si bel hommage. Même si, toute petite critique bénigne, Dorine Gorz n'aurait pas compris pourquoi David Geselson la retransformait en "Doreen", elle qui en épousant André était vraiment devenue Dorine.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 8 décembre 2019 : Et si Noël n'avait pas lieu ?

Grève générale, transports bloqués, morosité ambiante, réchauffement climatique... Et si cette année Noël n'avait pas lieu ? Quoi qu'il en soit vous aurez largement de quoi vous réjouir avec notre proposition de découvertes culturelles hebdomadaires dès maintenant. Par ailleurs, suivez notre facebook pour gagner des places pour le concert de She Owl.

Du côté de la musique :

"The undivided five" de A Winged Victory for the Sullen
Rencontre avec Lofofora autour de leur album "Vanités"
"Fly fly" de Céline Bonacina
"Romantic sketches" de Fred Perreard Trio
"Not married anymore" de Hasse Poulsen
"Enfer et paradis" de Les Nus
"Une certaine urgence", émission #6 de notre podcast Listen In Bed
"De temps et de vents" de Bodh'aktan
"Building site" de Mata Hari
"Gréty : Raoul Barbe Bleue" de Orkester Nord, Martin Wahlberg
et toujours :
"D'où vient le nord" de Francoeur
"Other side effects" de Lion Says
"Black Cofvefe" 5eme volume des mixes en podcast de Listen in Bed
"Santa Maria Remix" de Carmen Maria Vega
"Paganini, Schubert" de Vilde Frang & Michail Lifits
"I don't want to play the victim, But i'm really good at it" de Love Fame Tragedy
"Little ghost" de Moonchild
"Los Angeles" de Octave Noire
"A blemish in the great light" de Half Moon Run
"Older" de Quintana Dead Blues eXperience
"C'est pas des manières" de The Glossy Sisters
"Zimmer" de Zimmer

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Architecture" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Elvira" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"New Magic People" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"A" à la Scène Parisienne
"Deux amoureux à Paris" au Studio Hébertot
"Nobody is perfect" à la Scène Parisienne
des reprises :
"Allers-Retours" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Portrait de Ludmilla en Nina Simone" au Théâtre des Abbesses
"Métropole" au Théâtre de la Reine Blanche
"Chambre noire" au Monfort Théâtre
et la chronique des spectacles à l'affiche en décembre

Expositions avec :

"Marche et démarche - Une histoire de la chaussure" au Musée des Arts Décoratifs
"Helena Rubinstein - La Collection de Madame" au Musée du Quai Branly

Cinéma avec :

Les nouveautés de la semaine :
"La Vie invisible d'Euridice Gusmao" de Avénarius d’Ardronville
"Le Roi d'Ici" de Karim Aïnouz
Oldies but Goodies avec "Kanal" de Andrzej Wajda
et la chronique des films sortis en novembre

Lecture avec :

"Au plus près" de Anneli Furmark & Monika Steinholm
"Evolution " de Marc Elsberg
"L'amexique au pied du mur" de Clément Brault & Romain Houeix
"Rien que pour moi" de J.L. Butler
"Secret de polichinelle" de Yonatan Sagiv
et toujours :
"Le chant du bouc" de Carmen Maria Vega
"La tempête qui vient" de James Ellroy
"Le crime de Blacourt" de Daphné Guillemette
"Pas de répit pour la reine" de Frédéric Lenormand
"Stalingrad" de Antony Beevor
"Un peu, beaucoup, passionnément, à la folie, pas du tout" de Alice Munro

Froggeek's Delight :

"Oculus Quest" Le casque de réalité virtuel autonome

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=