Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce London House
David Farr  mars 2017

Réalisé par David Farr. Grande Bretagne. Thriller. 1h26 (Sortie le 22 mars 2017). Avec Clémence Poésy, David Morrissey, Stephen Campbell, Laura Birn, Deborah Findlay, Sarah Malin, Anna Madeley et Jonathan Harden.

Au jeu des analogies, il ne sera pas difficile de trouver à "London House" de David Farr le parfum de certains Hitchcok, comme "Psychose" ou "Pas de printemps pour Marnie" ou plus encore avec "Rosemary's baby" de Roman Polanski.

C'est d'ailleurs au Polanski anglais que l'on pense le plus dans ce presque huis clos dans une maison londonienne qui aurait pu être le cadre d'un film des années 1960 baignant dans un climat pictural à la Hockney. On pourrait aussi y voir quelque chose de "Blow up" de Michelangelo Antonioni.

Pour son premier long métrage, David Farr s'est concentré sur un minimum de personnages : deux couples et une pièce rapportée, la mère de l'héroïne. Pourtant, cela lui suffit amplement pour mitonner un drame angoissant, chic et subtil.

"London House" de David Farr est avant tout un thriller minimaliste et l'on se gardera, pour ne pas nuire au plaisir du spectateur, de dévoiler toute la teneur de sa logique tordue.

Considéré comme l'un des plus prometteurs jeunes metteurs en scène de théâtre anglais depuis une dizaine d'années, David Farr réussit son passage au grand écran en s'appuyant sur la composition de Clémence Poésy.

Alors qu'elle ne pourrait être que fragilité en jouant une femme enceinte, c'est elle qui va au devant du péril constitué par ses étranges nouveaux voisins. Il y a dans son regard comme la préscience de tout ce qui va advenir et la volonté d'y foncer tête la première malgré cela...

David Farr dresse une critique de la bourgeoisie anglaise du début du vingt-et-unième siècle dans la continuité pintérienne. Rien n'a vraiment changé cinquante ans après le Swinging London et trente ans après le virage thatchérien.

Même si l'actrice principale peut être française et ses fameux voisins d'origine germanique, cet apparent cosmopolitisme ne change rien aux us et coutumes de la classe dominante, surtout quand l'enfant paraît ou disparaît.

On pourra évidemment passer totalement à côté de "London House" de David Farr en n'y voyant qu'un "petit film". Pourtant, outre sa brillante résolution, il tient constamment son sujet, sait l'agrémenter de surprises sans avoir besoin que le saugrenu ne vire à l'inévitable humour noir, ce fléau britannique.

Si l'on aime être embarqué par un scénario, on aura la satisfaction de ne pas se sentir plus intelligent que son tortueux auteur.

Qu'on se le dise, "London House" de David Farr est une œuvre accomplie. Loin d'être un simple petit thriller malin, il a tout d'un futur classique et son auteur, qui a su retenir bien des leçons théâtrales, devrait vite se tailler une réputation de "nouveau David Mamet".

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 07 juillet 2024 : La culture, pour toujours

Les grenouilles prennent la route d'Avignon et nous vous livrerons nos chroniques quasiment au jour le jour exceptionnelement ! En attendant, voici le programme de la semaine. Pensez aussi à nous suivre sur nos réseaux sociaux.

Du côté de la musique :

"Les chants de l'aurore" de Alcest
quelques clips à découvrir : Dropdead Chaos, MATW, For the Hackers, Elias Dris, CXK
Festival Chauffer la Noirceur #32, nous y serons avec Gogol Bordello, Glauque, Mike Love et quelques autres
"Shame" de Venice Bliss
et toujours :
"Locust land" de Bill MacKay
"Flash-back" de de Laurène Heistroffer Durantel
"Hommage à Nadia Boulanger" de Lola Descours
"All things shining" de Oh Hiroshima
"Deutche theatre Berlin trilogy" de PC Nackt et Nico van Wersch
"Le seum" de Resto Basket
"Times" de Seppuku
des festivals à venir : U Rock Party #3, Cooksound #13, La Guinguette Sonore #7
quelques clips : BEBLY - Lofofora - Chien Méchant - Wendy Pot - Cloud House - JMF Band
on termine la saison du Morceau Caché par "Émission 33 - Alt-J, The Dream, analyse par Alt-J"

Au théâtre :

Spéciale Avignon :
"Normal" à La Scala Provence
"Le poids des fourmis" au Théâtre La Manufacture
"Les enchanteurs" au Théâtre des Gémeaux
"Cyborg Experiments #1" au Théâtre La Factory
"Cet amour qui manque à tout amour" au Théâtre Chapau Rouge
"Rêveries" au Présence Pasteur, salle Jacques Fornier
"160 000 enfants" au Théâtre des Lilas
"Anne Chrsitine et Philippe" au Tiers lieu La Respelid'/Carmel
"Blanc de blanc" au Théâtre Transversal
"Classement sans suite" au Théâtre La Luna
et également toutes les chroniques par théâtre :
Le récapitulatif des tous les spectacles d'Avignon chroniqués chez Froggy

Cinéma avec :

Saravah" de Pierre Barouh
"La récréation de juillet" de Pablo Cotten et Joseph Rozé

"El profesor" de Marie Alché & Benjamin Naishtat

"Six pieds sur terre" de Hakim Bensalah
"Nouveau monde" de Vincent Capello
et toujours :
"La Gardav" de Thomas et Dimitri Lemoine
"Heroico" de Davis Zonana
"Roqya" de Saïd Belktibia
"L'esprit Coubertin" de Jérémie Sein

Expos avec "Résistance" de l'artiste Ukrainien Pinhas Fishel, Pavillon Davioud

Lecture avec :

Nos polars de l'été :
"7m2" de Jussi Adler Olsen
"La meute" de Olivier Bal
"Les effacées" de Bernard Minier
"Norferville" de Franck Thilliez
et toujours :
"Délivrées" de Delilah S. Dawson
"Un autre eden" de James Lee Burke
"Joli mois de mai" de Alan Parks
"Se perdre ou disparaitre" de Kimi Cunningham Grant
"Vic Chestnutt, le calme et la fureur" de Thierry Jourdain
"La cité des mers" de Kate Mosse
"Merci la résistance !" par un Collectif d'auteurs
"Mon homme marié" de Madeleine Gray
"Rien de spécial" de Nicole Flattery
"Le temps des cerises" de Montserrat Roig
"Neuf mois" de Philippe Garnier
"De sable et d'acier" de Peter Caddick-Adams
"Je ne suis pas un héros" de Eric Ambler
"Après minuit" de Gillian McAllister

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=