Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Ubu
Théâtre des Bouffes du Nord  (Paris)  avril 2017

Comédie burlesque d'après l'oeuvre éponyme de Alfred Jarry conçue par Olivier Martin-Salvan, avec Thomas Blanchard, Robin Causse, Mathilde Hennegrave, Olivier Martin-Salvan et Gilles Ostrowsky.

En choisissant d'adapter "Ubu sur la Butte", version réduite d' "Ubu Roi", dont le texte est très bref et idéal pour des marionnettes, Olivier Martin-Salvan n'a certainement pas cherché à faire passer un message politique.

Ce spectacle frontal qui place les spectateurs de part et d'autre d'un tatami tente de transformer la pièce d'Alfred Jarry en une séance d'aérobic métissée de gymnastique rythmique pouvant dégénérer en catch.

Entrent alors en action des "modules de gymnastique tout en mousse", conçues par les scénographes Yvan Clédat et Coco Petitpierre, avec lesquels se crêpent le chignon les protagonistes ayant revêtu des casques et des plastrons de taekwondo.

Habillé lui-même en gymnaste 1900, avec un grand maillot blanc à rayures rouges, le père Ubu, incarné par le tonitruant Olivier Martin-Salvan, n'a pas une gidouille exagérée.

C'est un Ubu ni grotesque ni obèse qu'il propose et la mère Ubu, composée par Mathilde Hennegrave, est sa parfaite réplique féminine. Dynamique, sportive, paillarde mais pas vulgaire, c'est une belle femme aux formes généreuses et pas du tout une mégère vivant avec un affreux tyran.

Faisant assaut de trivialité potache, les cinq comédiens font basculer "Ubu" vers le happening gentillet. Les gros mots et les gestes obscènes ne franchissent pas (trop) la ligne jaune du mauvais goût.

Dans ce choeur bruyant qui entoure les Ubu, Thomas Blanchard, Robin Causse et Gilles Ostrowsky s'en donnent à cœur joie. Mention spéciale à Thomas Blanchard, dont on se souvient de la belle prestation dans le film de Sébastien Betbeder, "Le Voyage au Groenland".

Cette heure en compagnie de zozos plus clownesques qu'ubuesques qui n'ont d'autre but que de faire rire passe comme un apéritif joyeux. Certains auraient peut-être préféré un travail plus idéologique, d'autres moins d'aérobic et plus de gags.

Ce qu'on pourra reprocher in fine à Olivier Martin-Salvan c'est de s'être piégé lui-même en rajoutant de la farce à la farce, sa "sur-farce" se révélant moins absurde et pataphysique que pourraient le souhaiter les disciples d'Alfred Jarry.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

Abonnez vous à la Newsletter pour recevoir, outre les mises à jour en avant première, des infos de première importance et peut être des choses dont vous n'avez même pas encore imaginé l'existence et l'impact sur votre vie... et nous non plus.

se désabonner, changer son mail ... c'est ici!


» Contacter un membre ou toute
   l'équipe (cliquez ici)


Afficher les chroniques d'un membre :

Liste des chroniques... Cécile B.B.
Liste des chroniques... David
Liste des chroniques... Didier Richard
Liste des chroniques... Fred
Liste des chroniques... Jean-Louis Zuccolini
Liste des chroniques... Julien P.
Liste des chroniques... LaBat’
Liste des chroniques... Laurent Coudol
Liste des chroniques... Le Noise (Jérôme Gillet)
Liste des chroniques... Margotte
Liste des chroniques... MM
Liste des chroniques... Monsieur Var
Liste des chroniques... Nathalie Bachelerie
Liste des chroniques... Nicolas Arnstam
Liste des chroniques... Paola Simeone
Liste des chroniques... Philippe Person
Liste des chroniques... Rickeu
Liste des chroniques... Séb.T

 

Les articles de ce site sont la propriété de froggydelight.com et de leurs auteurs.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=