Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Sayonara
Kôji Fukada  mai 2017

Réalisé par Kôji Fukada. Japon. Drame. 1h52 (Sortie le 10 mai 2017). Avec Bryerly Long, Geminoid F, Hirofumi Arai, Makiko Murata, Murakami Nijirô, Yuko Kibiki, Jérôme Kircher et Irène Jacob.

Il y a quelques mois, Koji Fukada avait enchanté et parfois déconcerté les spectateurs qui avaient vu son film précédent, "Harmonium".

Avec "Sayonara", il se fait encore plus radical dans sa proposition et plus noir dans sa vision du monde.

L'action se passe dans un Japon qui vient de connaître des catastrophes nucléaires bien pires que Fukushima et qui nécessitent l'évacuation de la population hors de l'archipel. Mais si les citoyens japonais quittent un à un le pays, Tania (Brierly Long), une jeune étrangère qui vivait au Japon, par ailleurs atteinte d'une grave maladie, n'est pas prioritaire et finit par être oubliée.

C'est donc elle, qui, paradoxalement, va être la dernière femme à survivre dans un Japon désert, complètement vidé de toute vie et où les choses s'éteignent peu à peu. Son agonie, elle va la vivre en compagnie de Leona, l'androïde que lui avait offert son père.

"Sayonara" de Koji Fukuda est au départ une pièce de théâtre d'Oriza Hirata, auteur dont on a pu voir en France, "Nouvelles du plateau S", "Tokyo Notes" et surtout "Gens de Séoul" joué à Gennevilliers en 2016.

Dans la pièce comme dans le film, c'est un vrai "robot", une machine de type "Geminoid F.", qui "interprète" Leona. Et elle le fait si excellemment qu'il est fort possible que ceux qui n'auraient pas au préalable l'information sur sa vraie nature pourraient penser qu'il s'agit d'une authentique actrice.

Dans ce film lent et douloureux qui conte de manière douce et délicate la fin de l'homme, on éprouvera aussi beaucoup de peine à voir cet androïde poursuivre en vain une "vie" inutile qui ne s'arrêtera qu'à l'issue d'un aléa de son existence mécanique.

Un ultime instant que certains assimileront à un suicide, tant la tentation de prêter une âme à cette belle et courageuse "automate", qui à mesure que sa solitude grandit et devient inexorable, paraît devenir humaine.

"Sayonara" de Koji Fukada est un film dans lequel l'action est très réduite, mais qui n'est jamais ennuyeux. On croit vraiment qu'il décrit un monde en train de disparaître et que chacune des micro-actions de Tania mourante et de Leona en pleine déréliction a un sens ultime et par conséquent qu'il devrait faire pleurer le spectateur compatissant.

Dans le même temps, sourd du film une étrange sérénité, celle qui sous-entend que la vie n'est qu'un passage, que ce qui s'estompe aujourd'hui avec la mort du Japon moderne ne signifie pas la fin d'une terre belle et en passe de redevenir vierge des hommes et de ses réalisations prédatrices.

Bientôt, un nouveau monde renaîtra et on en sent les prémisses, bien avant que toutes les conséquences de la catastrophe poussent à croire à la fin pour des siècles et des siècles du pays du Soleil levant.

"Sayonara" de Koji Fukada confirme les promesses entrevues dans "Harmonium". On est bien là devant un metteur en scène qui va compter et qui sait déjà prendre le Japon où ça lui fait le plus mal.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
# 25 octobre 2020 : Tous aux abris

Couvre feu encore plus contraint, nouveau confinement, tout est possible et tout est à craindre pour la culture. Restons groupés comme dirait Bernard Lenoir. Nous continuons évidemment de vous proposer chaque semaine notre sélection culturelle. Et bien entendu, découvrez le replay de La Mare Aux Grenouilles #13 de ce samedi 24 octobre

Du côté de la musique :

"Labyrinth" de Khatia Buniatishvili
"Contrasts", la 3eme émission de la saison 2 de Listen In Bed
"Dreamer" de Rosaway
"No future" de Samarabalouf
"Verdure" de The Hyènes
"Got the manchu" de We Hate You Please Die
et toujours :
"Armand-Louis Couperin : pièces de clavecin" de Christophe Rousset
"Ce qui suit" de Mondo Cane
"Awaiting ship" de Dominique Fillon Augmented Trio
"Soné ka-la 2 odyssey" de Jacques Schwarz Bart
"Killing Eve + Australie" nouveau mix de Listen in Bed
"LP2" de Pointe Du Lac
"Jorn" de Box Bigerri

Au théâtre :

une nouveauté :
"Tout Dostoievski" au Théâtre Le Lucernaire
des comédies pour rire et sourire :
"On purge bébé" au Théâtre de l'Atelier
"Les Faux British" au Théâtre Saint-Georges
"Dernier coup de ciseaux" au Théâtre des Mathurins
"Crise de nerfs" au Théâtre de l'Atelier
"De quoi j'me mêle" au Théâtre d'Edgar
"Mon meilleur copain" au Palais des Glaces
les reprises :
"Françoise par Sagan" au Théâtre L'Archipel
"Caroline Loeb - Chiche !" au Théâtre L'Archipel
"Play Loud" au Théâtre La Flèche
"Vous pouvez ne pas embrasser la mariée" à la Comédie des 3 Bornes
"Des Femmes" au Lavoir Moderne Parisien
"Comment épouser un milliardaire" à la Nouvelle Seine
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

la nouvelle saison muséale avec :
"Voyage sur la route du Kikosaido - De Hiroshige à Kuniyoshi" au Musée Cernushi
"Pierre Dac - Du côté d'ailleurs" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme
"Gabrielle Chanel - Manifeste de mode" au Palais Galliera
"L’Age d’or de la peinture danoise (1801-1864)" au Petit Palais
"Man Ray et la mode" au Musée du Luxembourg
"Victor Brauner - Je suis le rêve. Je suis l'inspiration" au Musée d'Art Moderne de Paris
"Sarah Moon - PasséPrésent" au Musée d'Art Moderne de Paris

"Alaïa et Balenciaga - Sculpteurs de la forme" à la Fondation Azzedine Alaïa

Cinéma :

en salle :
"Une vie secrète" de Aitor Arregi, Jon Garano et José Mari Goenaga
"L'Avventura" de Michelangelo Antonioni
at home :
"India Song" de Marguerite Duras
"Au bout du conte" de Agnès Jaoui
"L'effet aquatique" de Solveig Anspach
"Pourquoi tu pleures ?" de Katia Lewkowicz
"Henri" de Yolande Moreau
"La Famille Wolberg" de Axelle Ropert

Lecture avec :

"Le dérèglement joyeux de la métrique amoureuse" de Mathias Malzieu & Daria Nelson
"Le proche orient" de Catherine Saliou
"Mondes en guerre - tome 3 : Guerres mondiales et impériales, 1870-1945" de André Loez
et toujours :
"L'ange rouge" de François Médéline
"Le prix de la vengeance" de Don Wislow
"De Gaulle, stratège au long cours" de François Kersaudy
"Georges Clemenceau, lettres d'amérique" de Patrick Weil et Thomas Macé
"Justice de rue" de Kris Nelscott
"Plus fort qu'elle" de Jacques Expert

Froggeek's Delight :

"Hades" sur Windows, Mac OS et Switch
Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

Les 4 derniers journaux
- 25 octobre 2020 : Tous aux abris
- La Mare Aux Grenouilles #13
- 18 octobre 2020 : Le grand incendie
- 11 octobre 2020 : La Mare Aux Grenouilles
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=