Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Le Chemin
Jeanne Labrune  septembre 2017

Réalisé par Jeanne Labrune. France. Drame. 1h31 (Sortie le 6 septembre 2017). Avec Agathe Bonitze, Randal Douc, Somany Na, Agnès Sénémaud, Reap Chum et Nhorgn Ty.

Dans les années 2000, Jeanne Labrune s'était spécialisée dans un cinéma "bobo" de plus en plus étriqué et prévisible.

Avec "Le Chemin", elle change totalement de route et donne à voir un film très singulier, vraiment personnel, comme l'étaient jadis "De Sable et de sang" ou "Sans un cri".

Dans un Cambodge qui semble n'avoir jamais été filmé, elle inscrit une histoire pleine de spiritualité, de délicatesse et de mystère.

Peu d'éléments, guère d'agitation, mais un enchaînement répétitif de petits moments dans lesquels Camille (Agathe Bonitzer) emprunte le même chemin, celui qui doit peut-être la mener à la vie contemplative et à prononcer ses vœux pour rejoindre une communauté de sœurs catholiques.

Si l'on est éloigné de l'essence spirituelle, qu'on n'est pas familier avec le fait religieux et la transcendance qu'il implique, "Le Chemin" de Jeanne Labrune ne livrera pas tous ses secrets. Tant pis ou tant mieux. On sera alors saisi par la délicatesse du personnage incarné par Agathe Bonitzer, dont la présence radieuse et presque silencieuse, convaincra athées et croyants.

Comme dans "La Papesse Jeanne" de Jean Breschand, vu l'an passé, elle impose sa singularité, compose son rôle tout en intériorité, sans jamais paraître surjouer le minimalisme.

Elle est belle, volontaire, têtue, gracieuse. Jamais le cinéma français n'a su utiliser quelqu'un d'aussi charismatique, d'aussi pur sans pour autant paraître un pur esprit. Jeanne Labrune en fait paradoxalement une fille de son temps qui peut porter jeans et baskets, s'accrocher au garçon qui conduit le scooter où elle est montée...

Partant d'elle, la réalisatrice filme aussi d'autres personnages également pris entre vraie vie et vie sublimée. Tous sont beaux, hiératiques, mais aussi saisis dans la trivialité du quotidien. La mort est ici une évanescence et le christianisme, curieusement, est mimétique du bouddhisme.

"Le Chemin" de Jeanne Labrune traduit une soif d'ailleurs, pourrait même exprimer comme Rimbaud que "la vraie vie est ailleurs". Camille-Agathe est-elle prête à rejoindre la communauté conduite par Agnès Sénémaud ou le chemin qu'elle a déjà parcouru dans ce paradis pour l'âme, pour l'heure préservé de la modernité qui point dans les villes proches, la conduit-elle à autre chose ?

Ce film peu commun, magnifiquement photographié par la réalisatrice elle-même en collaboration avec Prum Mesa, le directeur de la photo de Rithy Panh, est une occasion rare de voir l'Occident et l'Extrême-orient se parler, se répondre pour peut-être enfin correspondre.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
 

• Archives :
Costa Brava, Lebanon - Mounia Aki  
Des filles pour l'armée - Valerio Zurlini  
Occhiali neri - Dario Argento   
Peter von Kant - François Ozon   
The Sadness - Rob Jabbaz  
L'Esprit sacré - Chema García Ibarra
Todos os Mortos - Caetano Gotardo et Marco Dutra
Jungle rouge - Juan José Lozano et Zoltan Horvath   
Swing - Tony Gatlif    
All eyes off me - Hadas Ben Aroya  
Les Femmes des autres - Damiano Damiani   
Maître Contout - Mémoire de la Guyane - Xavier Gayan   
Années20 - Elisabeth Vogler   
Et je l'aime à la fureur - André Bonzel   
Un vrai crime d'amour - Luigi Comencini   
Employé-Patron - Manuel Nieto Zas   
The Batman - Matt Reeves
Azuro - Matthieu Rozé  
La vie de famille - Jacques doillon
Deux sous d'espoir - Renato Castellani  
Crush - Luis Prieto   
Tropique de la violence - Manuel Schapira    
L'Empire du silence - Thierry Michel   
Ma nuit - Antoinette Boulat   
Rien à foutre - Emmanuel Marre et Julie Lecoustre    
Ali & Ava - Clio Barnard   
Viens je t'emmène - Alain Guiraudie   
La Légende du roi crabe - Alessio Rigo de Righi et Matteo Zoppis   
Dunk ou Die - Nicolas de Virieu   
Nous - Alice Diop   
- les derniers articles (2)
- les derniers cineclub (6)
- les derniers concerts (19)
- les derniers expos (1)
- les derniers films (1630)
- les derniers interviews (15)
- les derniers spectacles (3)
           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=