Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Le Journal d'une femme de chambre
Théâtre Montmartre-Galabru  (Paris)  septembre 2017

Comédie dramatique d'après l'oeuvre éponyme de Octave Mirbeau, mise en scène de Patricia Piazza-Georget avec Patricia Piazza-Georget, Charlotte Piazza et Cécile Carton (en alternance Emma Brest).

C'est dans un décor unique, représentant la chambre où elle est logée, que Célestine (Patricia Piazza-Georget) raconte la dure condition de domestique à la fin du 19ème siècle.

Le plus souvent en chemise de nuit en tissu blanchi, elle imite ses maîtres et ses maîtresses. Elle n'est pas seule sur scène : deux autres "femmes de chambre", plus jeunes, elles aussi en chemises de nuit blanches, l'écoutent et partagent ses récits.

L'une danse parfois (Cécile Carton en alternance avec Emma Brest), l'autre (Charlotte Piazza) est le plus souvent allongée, et réclame que Célestine, à son écritoire, vienne fermer la lampe à pétrole.

Dans sa mise en scène, Patricia Piazza-Georget paraît très influencée par un certain cinéma fantastique. On entend quelques bruits inquiétants, la lumière n'éclaire souvent qu'une parte de la scène, créant un climat angoissant. Il y a une parenté avec les films de la Hammer qui se passait dans un Londres gothique et où l'on pouvait voir des filles blondes comme Charlotte Piazza, promises au couteau de Jack l'éventreur ou aux dents du Vampire.

La référence n'est pas abusive car, dans sa libre interprétation du roman de Mirbeau, Patricia Piazza-Georget a choisi d'aller vers le "gore". Finie l'ambiguité naturaliste de l'original. Ici, le sang coule et la vengeance sociale n'est pas loin.

On pourrait dire que cette femme de chambre et ses deux compagnes qui devraient suivre ses traces annoncent les sœurs Papin. Elles sont d'ailleurs plus proches du discours des "Bonnes" de Genet que du "Journal d'une femme de chambre" de Mirbeau.

La très grande liberté prise par Patricia Piazza-Georget n'est-elle pas une trahison de l'auteur des "Affaires sont les affaires" et du "Journal d'une femme de chambre" ou tout au moins un contresens sur sa description radicale du sort des femmes du peuple à l'ère de l'industrialisation capitaliste ?

Reste que si les connaisseurs de Mirbeau seront perplexes, Patricia Piazza-Georget déploie une belle énergie, chante Fréhel avec cœur, donne à Célestine un visage volontaire, marqué très nettement au sceau d'un féminisme qui supplée la colère sociale du roman.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 7 août 2022 : On prend la Route du Rock

C'est bientôt l'heure du festival La Route du Rock, notre festival de coeur ! Que vous ayez prévu d'y aller ou pas, voici de quoi réjouir votre été

Du côté de la musique :

"NOW" le nouveau mix de Listen In Bed à écouter à volonté
retour sur le festival de Beauregard avec Turnstile, Izia, Madness...
et toujours :
"KEXP & NPR sessions" la nouvelle émission de Listen In Bed à écouter
"While my guitar gentle weeps" de Théo Cormier
"Hypnos & Morphée" de Dandy Dandie
Retour sur les Vieilles Charrues avec Last Train, Laetitia Sheriff, Johnny Mafia...
"Witch cults" nouveau mix signé Listen In Bed à écouter partout
"César Franck : Piano Quintet - Antonín Dvorák : String Quartet No. 14" de Quatuor Prazak & François Dumont
"Asymétrie" de Slim Abida
"Ostinatos piano solo" de Xavier Thollard
"Homemade" de Yvan Robilliard
le replay du concert et interview de SuperBravo

Au théâtre :

la nouveauté de la semaine :
"Duos sur canapé" au Théâtre L'Alhambra
quelques suggestion de spectacles musicaux
"Paris la grande" au Théâtre Le Lucernaire
"Prisca Demarez - Coquelicot" au Théâtre de la Contrescarpe
"Novocento pianiste" au Théâtre Le Lucernaire
et les spectacles à l'affiche en août

Expositions :

"Molière en costumes" au Centre national du costume de scène à Moulins
"Newton, Riviera" au Nouveau Musée National de Monaco
dernière ligne droite pour :
"Christian Louboutin - L'Exhibition[niste] - Chapitre II au Grimaldi Forum à Monaco
"La Joconde" au Palais de la Bourse à Marseille
et les expositions à l'affiche en août

Cinéma :

en streaming gratut :
"Trois visages" de Jafar Panahi
"Adults in the room" de Costa Gavras
"Le Club Vinland" de Benoit Pilon
"Un Juif pour l'exemple" de Jacob Berger
le cinéma des frères Dardenne en 3 films

Lecture avec :

"The unstable boys" de Nick Kent
"Le monde sans fin" de Jean Marc Jancovici & Christophe Blain
"Lanceurs d'alerte" de Flore Talamon et Bruno Loth
et toujours :
"La saignée" de Cédric Sire
"Le maître et l'assassin" de Sophie Bonnet
"Labyrinthes" de Franck Thilliez
"Méfiez-vous des anges" de Olivier Bal

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=