Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Artaud, le Mômo
Théâtre de Nesle  (Paris)  novembre 2017

Performance de Maura Baiocchi autour de textes de Antonin Artaud.

Evoquer la longue figure glabre d'Antonin Artaud, ses mots incandescents jetés dans les flammes de la folie, son chemin torturé peuplé de cactus magiques et d'électrochocs, c'est déjà sortir de la banalité pour rejoindre ce singulier qui a nom poésie.

Celui que Serge Gainsbourg rangeait parmi ses "affreux de la création", et qui fut l'halluciné Marat du "Napoléon" d'Abel Gance, est un de ces clochards célestes dont il faut périodiquement redécouvrir le n'importe quoi parcouru de fulgurances géniales.

Pour cela, l'intrépide aura besoin d'un guide, lui aussi capable de se hisser sans hâte hors des chemins battus, quelqu'un d'improbable dont la présence deviendra immédiatement une évidence.

Maura Baiocchi est de cette trempe. Béret sur la tête, visage grimé avec des sourcils proéminents et un nez rouge qui évoque autant le rhume persistant que le clown, trop habillée comme si elle sortait de la clinique de Rodez, elle arrive d'où on ne l'attendait pas : de l'arrière de la salle. Puis, elle rejoint lentement la scène, un cahier gribouillé de mots d'Artaud en mains, apostrophant quelques spectateurs, leur demandant parfois de lire une phrase.

Entre Nosferatu et Pina Bausch, dans la langue du "Mômo", elle crée d'emblée un climat d'une étrange étrangeté. Il ne s'agira donc pas d'une lecture de textes, mais d'une performance autour de l'auteur du "Théâtre de la cruauté".

Maura Baiocchi est "Madame Artaud", danseuse et sorcière brésilienne, actrice esquissant un ricanement, ou chuchotant un a-parte distancié. Imposant sa maîtrise sans jamais faire peur, elle a le pas léger et semble même voler parmi les vidéo-projections qui enrobent le mur de la scène.

Peu à peu, les textes d'Artaud deviennent moins abscons, s'éclairent dans les hésitations savantes et les répétitions feintes de l'actrice pour trouver le juste mot. Le tout s'achèvera en interminable apothéose avec la conférence prononcée par Artaud au Vieux-Colombier en 1947. Revenu d'entre les morts après avoir subi les lubies électriques du Docteur Gaston Ferdière, le voilà livrant ses secrets déraisonnables.

Maura Baiocchi est au-delà de l'incarnation. Terriblement duplice, elle est Artaud sans jamais cesser d'être l'actrice qui le joue. Leçon sur l'art de jouer, sa performance laissera pantois.

Qu'elle ait eu tort ou raison de surjouer Artaud, qu'elle ait provoqué de l'irritation ou de l'admiration, qu'elle ait laissé de marbre ou ému, plus rien n'a d'importance : les mots du "Mômo" ont atteint leur cible et c'est là sa prouesse essentielle et nécessaire.



 

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
# 16 juin 2024 : Culture en danger ?

Alors que la France est virtuellement sans gouvernement, il y a de quoi, entre autres problèmes, s'inquiéter pour la culture. Quoi qu'il en soit on sera toujours là pour la rendre la plus accessible possible.
Pensez aussi à nous suivre sur nos réseaux sociaux.

Du côté de la musique :

"La marche des enfants" de BabX & la Maitrise populaire de l'Opéra-Comique
"Shalalalala" de Theo Hakola
"Time!" de Eels
rencontre avec Dendana, illustrée par une session de 2 titres
"Brahms, sonates pour clarinette et piano, trio pour cor" de Geoffroy Couteau
"Haydn, intégrale des trio avec flûte" de Jean Pierre Pinet & Les Curiosités Esthétiques
"Sun without the heat" de Leyla McCalla
"Meilleur erreur" de Meilleur Erreur
"Leaving you alone part 1" de The Desperate Sons
"IV" de Wildstreet
"Broadcast - Spell Blanket" c'est le 32ème épisode du Morceau Caché
er retrouvez les photos de Eric Ségelle de Hala Duett et L'Etrangleuse à La Cale
et toujours :
Rencontre avec Baptsite Dosdat autour de son album "Batist & The 73", agémenté d'une session
"The afternoon of our lives" de Olivier Rocabois
"Ciel, cendre et misère noire" de Houle
Alain Chamfort était au Point Ephémère
"Middle class luxury" de Beau Bandit
"As seasons changed" de Indigo Birds
"Jusqu'où s'évapore la musique" de Jérôme Lefebvre / FMR Ochestra
Lux, Jules & Jo et Hippocampe Fou dans un petit tour des clips de la semaine
"Upside down" de Manila Haze
"Volupté" de Marie Pons & Geoffrey Jubault
"Hey you" de Mazingo
"Réalité" de Moorea
"Bleu" de Olivier Triboulois
"Thalasso" de Soft Michel
"Rockmaker" de The Dandy Wharols

Au théâtre :

les nouveautés :

"La mécanique du coeur" au Théâtre Le Funambule Montmartre
"King Kong théorie" au Théâtre Silvia Montfort

"Du domaine des murmures" au Théâtre Le Lucernaire
"Hepta, le grand voyage du Petit Homme" au Théâtre Essaïon
"Pourquoi Camille ?" au Théâtre La Flèche (et bientôt Avignon)

et toujours :
"Les vagues" au Théâtre de La Tempête
"Molly ou l'Odyssée d'une Femme" au Théâtre Essaïon
"Dictionnaire amoureux de l'inutile" au Théâtre La Scala
"La contrainte" au Théâtre La Verrière de Lille
"Les possédés d'Illfurth" au Théâtre du Rond Point
"Les tournesols" au Théâtre Funambule Montmartre
"Un faux pas dans la vie d'Emma Picard" au Théâtre Essaïon

Cinéma avec :

"Six pieds sur terre" de Hakim Bensalah
"Nouveau monde" de Vincent Capello
et toujours :
"La Gardav" de Thomas et Dimitri Lemoine
"Heroico" de Davis Zonana
"Roqya" de Saïd Belktibia
"L'esprit Coubertin" de Jérémie Sein

Lecture avec :

"Joli mois de mai" de Alan Parks
"Se perdre ou disparaitre" de Kimi Cunningham Grant
"Vic Chestnutt, le calme et la fureur" de Thierry Jourdain
et toujours :
"La cité des mers" de Kate Mosse
"Merci la résistance !" par un Collectif d'auteurs
"Mon homme marié" de Madeleine Gray
"Rien de spécial" de Nicole Flattery
"Le temps des cerises" de Montserrat Roig
"Neuf mois" de Philippe Garnier
"De sable et d'acier" de Peter Caddick-Adams
"Je ne suis pas un héros" de Eric Ambler
"Après minuit" de Gillian McAllister

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

Les 4 derniers journaux
- 16 juin 2024 : Culture en danger ?
- 09 juin 2024 :Les nouveautés débarquent
- 02 juin 2024 : En attendant l'été
- 26 mai 2024 : On prépare le summer brain
           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=