Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Festival Fnac Indétendances 2005
Piers Faccini - Sébastien Schuller  (Paris Plage)  6 août 2005

Au programme de cette 7ème journée du Festival Fnac Indétendances : Piers Faccini et Sébastien Schuller

A 19h30, Piers Faccini monte sur scène, la guitare en bandoulière et un harmonica solidement fixé autour du cou. Deux musiciens l'accompagnent à la guitare électrique et au clavier.

Piers semble serein et habité d'une douce quiétude.

Le ton est donné dès les premiers accords : pas de mélodies alambiquées ni de rythmiques complexes, mais des accords simples qui accompagnent tout en finesse un répertoire très poétique.

 

 

Piers, interprète ses morceaux en anglais, avec de temps en temps une pointe d'accent pour nous rappeler ses racines latines. Il se dégage de la musique de Piers Faccini, une sorte de sagesse baignée de nostalgie, pas de déchirements ni de colère, mais une vraie maturité des sentiments.

Quand sur le troisième morceau, il abandonne la guitare pour l'harmonica, les sonorités pop-blues laissent la place à un style plus proche de la folk musique, les sentiments semblent plus exacerbés et le temps d'une ballade, Piers semble nous parler des vieux démons de l'homme.

Mais dès le morceau suivant, la tension disparaît comme pour nous signifier que la colère n'est qu'une perte de temps, et que seul l'amour porte en lui une part de rédemption.

Je garde en fin de concert comme le goût de la dégustation d'un crû fin et charpenté…

A 21h, oubliés les nuages de l'après midi et le temps est vraiment magnifique sur les bords de Seine.

C'est à cet instant que Sébastien Schuller débute son concert. Il vient s'asseoir derrière un clavier sur la droite de la scène.

Pour l'accompagner, un second clavier, un bassiste, un guitariste et chose suffisamment original pour le signaler, un batteur dont l'instrument est placé devant la scène, sur la gauche.

On reconnaît les accents électro-pop de la musique de Sébastien Schuller dès le début de la prestation. L'interprétation des morceaux se fait en anglais, et les sonorités planantes berceront le public durant tout le récital.

Très agréable à écouter, les accords semblent glisser au rythme du courant du fleuve parisien si proche.

Le positionnement du batteur n'est pas un hasard car son interprétation et ces gestes amples semblent agir comme ceux d'un chef d'orchestre venu pour donner la mesure.

Le positionnement des musiciens est plutôt statique, si ce n'est celui du bassiste qui par instant ne peut retenir les tressaillements de ces battements de pieds.

Certains arrangements nous font penser à du Radiohead, mais la filiation s'arrête là.

 

 

Le concert se poursuit durant une heure environ, sur les mêmes sonorités délicieusement planantes…

Ma seule petite réserve concerne une interprétation un peu trop proche de ce que l'on a découvert sur l'album. Mais quand on aime, ça ne compte pas…

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Leave no trace de Piers Faccini
La chronique de l'album Two grains of sand de Piers Faccini
Piers Faccini parmi une sélection de singles (juillet 2011)
La chronique de l'album My Wilderness de Piers Faccini
Piers Faccini en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2005 (vendredi)
Piers Faccini en concert au Festival FNAC Indétendances 2009
Piers Faccini en concert au Festival We Love Green #1 (édition 2011)
Piers Faccini en concert au Festival We Love Green 2011 (1ère édition) - dimanche 11 septembre
L'interview de Piers Faccini (8 septembre 2011)
La chronique de l'album Happiness de Sébastien Schuller
La chronique de l'album Evenfall de Sébastien Schuller
La chronique de l'album Heat Wave de Sebastien Schuller
Sébastien Schuller en concert au Festival La Route du Rock 2007 (vendredi)
Sébastien Schuller en concert à La Cigale (18 juin 2009)
La conférence de presse de Sébastien Schuller (13 août 2005)
L'interview de Sébastien Schuller (avril 2009)

Crédits photos : Laurent (Plus de photos sur Taste of Indie )


Laurent         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Piers Faccini (8 septembre 2011)


# 9 août 2020 : Vacances, j'oublie tout

Il fait beau et chaud, on reste à l'ombre, on traine à la plage, mais si vous avez encore un petit moment pour jeter un oeil à Froggy's Delight, nous sommes toujours là. Voici le programme light et rafraichissant de la semaine.
petit bonus, le replay de la MAG (Mare Aux Grenouilles) numéro #1

Du côté de la musique :

"Pain olympics" de Crack Cloud
"Waiting room" de We Hate You Please Die
"Surprends-moi" de Cheyenne
"Nina Simone 1/2" le mix numéro 20 de Listen in Bed
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Noshtta" de L'Eclair
"Moderne love" de Toybloid
  "Les îles" de Benoit Menut
"Echange" de Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet

Au théâtre :

Le compte-rendu de la 35ème édition du Festival Humour et Eau salée
et un spécial "Au Théatre ce soir dans un salon" avec les grands classiques de Barilet et Grédy :
"Peau de vache"
"Potiche"
"Folle Amanda"
"Le don d'Adèle"
"L'Or et la Paille"
et "Fleur de cactus" revisité par Michel Fau

Expositions :

en real life :
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" au Musée de la Vie romantique
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Voir le jour" de Marion Laine
"Le Défi du champion" de Leonardo D'Agostini
et at home avec des longs...
"2021" de Cyril Delachaux
"Les Robinsonnes" de Laurent Dussaux
"L'Ile aux femmes" de Eric Duret
"Quand j'avais 5 ans, je m'ai tué" de Jean-Claude Sussfeld
"The Storm" de Ben Sombogaart
...et des courts-métrages
"Odol Gorri" de Charlène Favier
"Poseur" de Margot Abascal

Lecture avec :

"Retour de service" de John Le Carré
"Un océan, deux mers, trois continents" de Wilfried N'Sondé
"Nous avons les mains rouges" de Jean Meckert
"Il était deux fois" de Franck Thilliez
"La goûteue d'Hitler" de Rosella Postorino
et toujours :
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Fleishman a des ennuis" de Taffy Brodesser-Akner
"Summer mélodie" de David Nicholls
"La Chine d'en bas" de Liao Yiwu
"La nuit d'avant" de Wendy Walker
"Isabelle, l'après midi" de Douglas Kennedy
"Les ombres de la toile" de Chris Brookmyre
"Oeuvres complètes II" de Roberto Bolano
"Un été norvégien" de Einar Mar Gudmundsson

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=