Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Olivier Calmel - Double Celli
Immatériel  (Klarthe Records)  novembre 2017

Si comme l’explique Olivier Calmel le plaisir, le risque et le partage sont les enjeux de cette rencontre, il faut absolument rajouter que les émotions, l’énergie et les timbres sont également au cœur de ce superbe disque. Pour se donner les moyens d’arriver à ce résultat, le compositeur Français a travaillé à partir d’une instrumentation pas si fréquente que cela, soit une sorte de quatuor à cordes inversé, où il n’y aurait qu’un violon (Johan Renard), un alto (Frédéric Eymard) pour deux violoncelles - d’où le nom de l’ensemble - (Xavier Phillips et Clément Petit), une batterie (et des percussions) (Antoine Banville) et un piano (Olivier Calmel). Cet instrumentarium est la matière première idéale pour permettre à Calmel de déployer son écriture et de faire mouvoir autant que faire se peut les rapports de force entre les musiciens, l’harmonie, les mélodies, les rythmiques...

Continuer à donner du sens à une musique vivante entre musique de chambre et musiques improvisées (jazz...) où les frontières se brouillent, sculpter le sonore, voilà tout l’intérêt de ce disque à la subtile écriture ("Le hongrois déraille", "La générosité n’attend pas", "Immatériel", "La chambre rit", "Submergés", "Prélude des cinq rameaux"), mais nous n’en attendions pas moins de Calmel.

La richesse de ce disque se trouve dans la rencontre entre les musiciens, dans le rapport entre l’intimité de la musique de chambre, l’imaginaire des musiques de films et la force d’une musique jazz, dans le travail sur les timbres (le piano préparé, le traitement des cordes frottées...), dans les directions esthétiques et dans l’intelligence de l’écriture (tonale, modale, rythmes asymétriques). Une écriture que l’on sent très aboutie mais soumise à un vrai travail de groupe, chacun apportant sa pierre à l’édifice. Et que cet édifice est beau !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Empreintes de Olivier Calmel Quartet
La chronique de l'album Sha-Docks de Olivier Calmel Electro Couac Quintet

En savoir plus :
Le site officiel de Olivier Calmel
Le Soundcloud de Olivier Calmel
Le Facebook de Olivier Calmel


Le Noise (Jérôme Gillet)         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

Abonnez vous à la Newsletter pour recevoir, outre les mises à jour en avant première, des infos de première importance et peut être des choses dont vous n'avez même pas encore imaginé l'existence et l'impact sur votre vie... et nous non plus.

se désabonner, changer son mail ... c'est ici!


» Contacter un membre ou toute
   l'équipe (cliquez ici)


Afficher les chroniques d'un membre :

Liste des chroniques... Cécile B.B.
Liste des chroniques... David
Liste des chroniques... Didier Richard
Liste des chroniques... Fred
Liste des chroniques... Jean-Louis Zuccolini
Liste des chroniques... Julien P.
Liste des chroniques... LaBat’
Liste des chroniques... Laurent Coudol
Liste des chroniques... Le Noise (Jérôme Gillet)
Liste des chroniques... Margotte
Liste des chroniques... MM
Liste des chroniques... Monsieur Var
Liste des chroniques... Nathalie Bachelerie
Liste des chroniques... Nicolas Arnstam
Liste des chroniques... Paola Simeone
Liste des chroniques... Philippe Person
Liste des chroniques... Rickeu
Liste des chroniques... Séb.T

 

Les articles de ce site sont la propriété de froggydelight.com et de leurs auteurs.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=