Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Simple Minds
Walk Between Worlds  (BMG)  février 2018

Simple Minds est de retour et c’est toute ma jeunesse qui défile tout au long de l’album. Certes, en 2014, un nouvel album, Big Music, avait déjà été encensé par leur public, confirmant la popularité de ce groupe écossais originaire de Glasgow. En 2016, un disque, Acoustic, nous donnait l’occasion de réécouter des classiques revisités, de fredonner de nouveau des titres comme "Promised you a miracle" ou "Don’t forget" qui nous avaient accompagnés durant l’adolescence.

Cet album acoustique a influencé la conception de ce nouveau disque, Walk Between Worlds, le groupe ayant voulu mettre en avant la qualité des mélodies et les mots qui les accompagnent. Ils nous proposent un album de huit titres, près de 45 minutes intenses, avec deux facettes bien distinctes. L’une avec des morceaux comme "Summer" et "The signal and the noise" revisite les guitares froides et le groove de la new wave post punk quand l’autre explore des sons plus cinématiques avec la chanson titre et "Barrowland star".

Au niveau des textes, deux chansons parlent de foi, "Magic" et "Sense of discovery" qui encadrent le disque. La premiere est une réflexion sur les désirs et l’ambition de la jeunesse, la foi en ses propres capacités que Simple Minds possédait à ses débuts. "Sense of discovery", avec son refrain qui n’est pas sans rappeler "Alive and kicking" sortie en 1985, est centrée autour de la voix d’un narrateur plus âgé transmettant sa sagesse et ses conseils à un individu plus jeune. Pour Jim, la foi est donc l’un des thèmes fondamentaux de cet album.

"Barrowland Star", autre chanson clé de l’album, tire son nom de la salle emblématique où Simple Minds a donné un grand nombre de concerts mémorables dans la banlieue de Glasgow. Le titre combine des parties de guitare et un solo envoûtant de Charlie sur un texte poignant. Pour eux, jouer au Barrowland a toujours été important et c’est là qu’ils ont filmé la vidéo pour "Waterfront".

C’est donc un bien beau retour que nous offre Simple Minds, confirmant Big Music et nous donnant des frissons. Une tournée est sur les rails car simple Minds est aussi un groupe taillé pour la scène. Ajoutés à leurs anciens titres, les nouveaux morceaux n’auront aucun mal à embarquer nouveau et ancien public dans des stades enflammés ou des salles plus intimes.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Simple Minds en concert à Main Square Festival 2012 - Programmation
Simple Minds en concert à Main Square Festival 2012 - Vendredi
Simple Minds en concert au Festival Beauregard #10 (édition 2018) - Samedi 7 juillet

En savoir plus :
Le site officiel de Simple Minds
Le Bandcamp de Simple Minds
Le Soundcloud de Simple Minds
Le Facebook de Simple Minds


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2019-10-13 :
Orouni - Interview
Listen in Bed - The Sopranos (Mix #2)
Listen in Bed - Vinyles (émission 2)
Vanille - Amazona
Parlor Snakes - Disaster Serenades
Olivier Rocabois - Ship Of Women / Somewhere In A Nightmare EP
Marie Sigal - Les géraniums EP
Festival Levitation France #7 (édition 2019) - The Warlocks - Black Midi - Frustration - Iceage - Fat White Family - Vanishing Twin - France - L'Epée - Frankie and the Witch Fingers
Pierre Daven-Keller - Kino Music
Michel Dalberto - Beethoven, 5 Sonates pour piano
Sarah Amsellem - Miracles
Vincent David - Pulse
La Féline - Vie Future
Samba de la Muerte - A Life with Large Opening

• Edition du 2019-10-06 :
Xavier - Sprayed Love
Fabien Martin - aMour(s)
Alexandra Luiceanu - Matriochka : Romantic Fantaisies & Transcriptions from Russia
Maud Geffray - Still Life : a tribute to Philip Glass
Alex Beaupain - Pas plus le jour que la nuit
Lucienne Renaudin Vary - Mademoiselle in New York
The Great Old Ones - Interview
Hugues Mayot - L'Arbre rouge
Liam Gallagher - Why me ? Why not.
Baden Baden - La Nuit Devant
Rabih Abou-Khalil - The Flood and The Fate of The Fish
Listen in Bed - Drive (Mix #1)
Listen in Bed - Les disques dans notre vide poche (émission #1)
 

• Archives :
Johanna Saint-Pierre - The NYC Summer Sessions EP
Holy Fuck - Luxe featuring Alexis Taylor
Alarm Will Sound - The hunger
Bruno Rigutto - Chopin : Nocturnes
Sylvain Rifflet - Troubadours
Ensemble Aedes & Mathieu Romano - Brel & Barbara A cappella
Initiative H - Initiative H X Moondog Pax for a Sax Remix
Boucan - Déborder
Caravan Palace - Chronologic
Nantucket Nurse - The Uncompleted Works Volumes 1, 2 &3
Mister Moonlight - The Basement Tapes
Debout sur le Zinc - Vian par Debout sur le Zinc
Studio Electrophonique - Buxton Palace Hotel
Quatuor Béla & Moriba Koïta - Impressions d'Afrique
Mike Patton & Jean-Claude Vannier - Corpse Flower
Samir Barris - Fin d'été
Gérald Genty - Là-Haut
Joseph Fisher - Interview
Florian Noack - Prokofiev : Visions Fugitives
Hildebrandt - ïLeL
Dpt Store - Tokyo dreams
Kronos Quartet - Terry Riley : Sun Rings
One Rusty Band - Voodoo Queen
Marie-Nicole Lemieux - Mer(s) : Elgar, Chausson & Joncières
Black Midi - Schlagenheim
Moddi - Like In 1968
L'épée - Diabolique
Violet Arnold - Moon
Festival Check-In Party #1 (édition 2019) - jeudi 22 août - Prince Miiaou - Julia Jacklin - Clara Luciani - Patti Smith - Jeanne Added
Festival Check-In Party #1 (édition 2019) - Vendredi 23 août - Namdose - Puts Marie - Yak - Slaves - Lysistrata - Gogol Bordello - The Psychotic Monks - Foals
- les derniers albums (5764)
- les derniers articles (128)
- les derniers concerts (2314)
- les derniers expos (4)
- les derniers films (20)
- les derniers interviews (1077)
- les derniers livres (7)
- les derniers oldies (20)
- les derniers spectacles (8)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=