Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Les Hollandais à Paris - 1789-1914
Petit Palais  (Paris)  Du 6 février au 13 mai 2018

Avec l'exposition "Les Hollandais à Paris 1789-1914" conçue en collaboration avec le Musée Van Gogh d’Amsterdam et l'Institut Néerlandais d’Histoire de l’Art de la Haye, le Petit Palais propose un panorama des échanges esthétiques intervenus entre les peintres hollandais séjournant à Paris, de la fin du 18ème siècle à la Belle Epoque, et les peintres français.

Conçue sous le commissariat de Edwin Becker, conservateur en chef des expositions du Musée Van Gogh, Mayken Jonkman, conservatrice en chef à l'Institut Néerlandais d’Histoire de l’Art, Stéphanie Cantarutti et Christophe Leribault, respectivement conservatrice en chef et directeur du Petit Palais, le parcours chronologique scandé par l'oeuvre de neuf peintres majeurs s'imposait pour fonder la résonance entre les thèmes et les artistes et il est étayé de manière didactique par des cartels explicatifs ainsi qu'une courte biographie de chaque artiste.

Quant à la potentielle critique de monotonie, elle est en l'espèce évitée par la vivacité de la scénographie élaborée par l’Atelier Maciej Fiszer qui mise sur le cadençage chromatique pour la création d'atmosphères dédiées et l'utilisation d'éléments décoratifs significatifs telle, par exemple, la cloison à fenêtres évoquant les galeries marchandes de l’époque, qui agrémentent la déambulation.

Du baroque de son Age d'or à la modernité des Avant-gardes, l'Histoire de la peinture hollandaise en 9 chapitres

Si depuis le 17ème siècle, les peintres hollandais procédaient, dans le cadre du Grand Tour, au fameux voyage initiatique en Italie où, de surcroît, sévissait le renouveau artistique, dès la fin du 18ème siècle, s'est imposé un tropisme français lié à la prééminence de la Ville-Lumière qui se positionnait tant en capitale du marché de l'art et organisatrice de salons influents que siège des avants-garde artistiques avec les deux grands pôles que constituèrent Montmartre puis Montparnasse.

Les commissaires ont retenu neuf artistes pour composer ce panorama avec en tête d'affiche, un trio de noms inscrits dans la mémoire collective. Bien évidemment, Vincent Van Gogh qui découvre l'impressionnisme et le néo-impressionnisme à Paris et dont les toiles représentant les vues de Montmartre sont mises en résonance avec celles de Monet et Signac.

Ensuite, Kees Van Dongen, pour lequel une exposition monographique "Van Dongen & le Bateau-Lavoir'" se tient en parallèle au Musée de Montmartre, qui deviendra le portraitiste des petites femmes aux yeux cernés de noir, dont la modernité du style avec l'utilisation de vifs contrastes colorés font merveille dans les scènes de genre sur les thèmes de la fête foraine et des folles nuits montmartroises, lieu de les plaisirs et divertissements populaires du carrousel de la Place Pigalle au Moulin de la Galette. Une explosion de couleurs comme les feux d'artifice qui éclairent les toiles pointillistes

Clôt la marche Piet Mondrian, dont les oeuvres sont naturellement présentées, au regard de celles de Cézanne et Braque, dans un espace "white cube" et dont le séjour à Paris marque son spectaculaire passage de la peinture figurative à l'abstraction par une assimilation personnelle du cubisme.

En remontant les siècles, l'exposition s'ouvre sur les oeuvres bucoliques de Gérard Van Spaendonck, héritier de la peinture florale flamande qui fait carrière en France dans le sillage de Pierre-Joseph Redouté avec la vogue, au 18ème siècle, des fleurs en matière d'arts décoratifs trouve à s'épanouir en France où fait carrière

En remontant les siècles, l'exposition s'ouvre sur les oeuvres bucoliques de Gérard Van Spaendonck, héritier de la peinture florale flamande qui fait carrière en France avec la vogue des fleurs en matière d'arts décoratifs au 18ème siècle trouve à s'épanouir en France où fait carrière dans le sillage de Pierre-Joseph Redouté.

Le 19ème siècle est représenté par Ary Scheffer, connu pour être l'animateur du quartier de la Nouvelle Athènes. Formé aux Beaux Arts où il a pour homologues Géricault et Delacroix, il triomphe dans le genre du portrait officiel mais s'inscrit également dans le registre romantique.

Deux peintres s'illustrent dans la peinture de paysage fer de lance de la peinture néerlandaise depuis son siècle d'or : Johan Barthold Jongkind, le précurseur de l'impressionnisme qui est considéré comme son maître par Claude Monet ainsi que l'a rappelé la récente exposition "Monet collectionneur" au Musée Marmottan-Monet, mis en résonance avec des oeuvres de Boudin, Sisley et Corot,

et Jacob Maris affilié à l'Ecole de Barbizon et proche notamment de Millet.

Frederik Hendrik Kaemmerer, également, mais dans une veine impressionniste avec la représentation des loisirs de plein air (cf. image 1)

Quant à George Hendrik Breitner il officie tant dans le naturalisme pittoresque avec des scènes de la vie quotidienne, le réalisme avec des nus sensuels et le japonisme.

A noter que le Petit Palais propose autour de l'exposition, outre un cycle de conférences, des projections dans le cadre de Van Gogh vu par le 7ème art et, le jour de sa clôture, un concert music-hall dans l'esprit de la Belle Epoque.

 

En savoir plus :

Le site officiel du Petit Palais

Crédits photos : MM (Plus de photos sur La Galerie)
avec l'aimable autorisation du Petit Palais


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
# 5 juillet 2020 : Un avant goût de vacances

il fait (presque) beau partout, on sort un peu de chez nous, on voit nos amis, on pense aux vacances. Chez Froggy's on continuera tout l'été à vous alimenter en culture mais ce sera peut être un peu plus calme. En attendant, voici le sommaire et bien sûr le replay de La Mare Aux Grenouilles #5 !

Du côté de la musique :

"Les îles" de Benoit Menut
"Echange" de Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet
"INTENTA experimental & electronic music from Switzerland 1981-93" par divers artistes
"Jimmy Cobb" mix #19 de Listen In Bed
"Chausson le littéraire" de Musica Nigella & Takenori Nemoto
"Alessandro Scarlatti, il Martirio di Santa Teodosia" de Thibault Noally & l'Ensemble Les Accents"
et donc La Mare Aux Grenouilles numéro #5 avec la liste de ce qui a été abordé et le replay.
et toujours :
"Grand prix" de Benjamin Biolay
"The Beethoven collection Vol1 : Sonatas by Clementi, Hummel, Dussek and Wolfl" de Jean-Efflam Bavouzet
"Eivind Groven Symphonies N°1 & 2" de Kristiansand Symphony Orchestra sous la direction de Peter Szilvay
"L'heure bleue" de Marianne Piketty, Le Concert Idéal
"Tu rabo Par'abanico" de Marion Cousin & Kaumwald
"Veines" de Merakhaazan
"Silas" de Silas Bassa

Au théâtre dans un fauteuil de salon avec :

des créations :
"La Putain respectueuse" par Gérard Gélas
"Dracula Asylum" par Felicien Chauveau
"L'Homme qui rit" par Gaële Boghossian
"Cage" par Jacques Bellay
"Kyste" de et par Eloïse Hallauer et Camille Soulerin
et une pépite : "Jimmy's blues" de James Baldwin par Nicolas Repac et Anouk Grinberg
du théâtre moderne :
"Vient de paraître" d'Edouard Bourdet par Jean-Paul Tribout
"La vie de Galilée" de Bertold Brecht par Eric Ruf
le répertoire classique par la Comédie français d'hier et d'aujourdhui :
"Le Mariage de Figaro" de Beaumarchais
"On ne badine pas avec l'amour" d'Alfred de Musset
Au Théâtre ce soir :
"Les Petits oiseaux" d'Eugène Labiche
"La Reine Blanche" de Barillet et Grédy
"Les Petites têtes" d?André Gillois
des comédies :
"L'Opération du Saint-Esprit" de Michel Heim
"Jeux de mots bêtes pour gens laids" autour de textes de Bobby Lapointe
"Pochettes Surprise" de Jacky Goupil
du côté des humoristes :
"Jean Luc Lemoine - Au naturel"
"Moustapha El Atrassi - Second degré"
du théâtre visuel avec "L'Avare" par la Compagnie Tàbola Rassa
et enfin du théâtre lyrique avec"Ercole Amante" de Francesco Cavalli par Christian Hecq et Valerie Lesort

Expositions :

les réouvertures de la semaine :
le Musée d'Art Moderne dela Ville de Paris avec les collections permanentes de "La Vie Moderne" dans sa nouvelle présentation et la salle Matisse
le Musée Rodin
le Musée national des Arts asiatiques-Guimet
le Musée Cognacq-Jay et le Musée du Louvre
et les expositions en "real life" à ne pas manquer :
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Harper's Bazaar, premier magazine de mode" au Musée des Arts Décoratifs
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" au Musée de la Vie romantique
"Les Contes étranges de N.H. Jacobsen" au Musée Bourdelle
les Collections permanentes du Musée Cernushi
"Le Monde selon Roger Ballen" à La Halle Saint Pierre
"Helena Rubinstein - La collection de Madame" et "Frapper le fer" au Musée du Quai Branly
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :
en salle "L'Envolée" de Eva Riley
at home avec :
du thriller :
"La Isla minima" de Alberto Rodriguez
"La Onzième heure" de John Lyde
de la romance :
"La revanche d'une blonde" de Robert Luketic
'"Aime-moi comme je suis" de Stephan Meyer
"Coup de foudre en cuisine" de James Hacking
du drame :
"L'ombre du doute" d'Aline Issermann
"Tout va bien on s'en va" de Claude Mouriéras
"Henri" de Yolande Moreau
Ciné-Club français des années 60 :
"L'Insoumis" d'Alain Cavalier
"Le Chien" de François Chalais
"La Voleuse" de Jean Chapot
"Les Ennemis" d'Edouard Molinaro
et des raretés :
"Le Champignon des Carpathes" de Jean-Claude Biette
"King of the White Elephant de Sunh Vasudhara

Lecture avec :

"Isabelle, l'après midi" de Douglas Kennedy
"Les ombres de la toile" de Chris Brookmyre
"Oeuvres complètes II" de Roberto Bolano
"Un été norvégien" de Einar Mar Gudmundsson
et toujours :
"Be my guest" de Priya Basil
"De Gaulle sous le casque" de Henri de Wailly
"La faiblesse du maillon" de Eric Halphen
"Les jours brûlants" de Laurence Peyrin

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

Les 4 derniers journaux
- 5 juillet 2020 : Un avant goût de vacances
- La Mare Aux Grenouilles #05
- 28 juin 2020 : Nouvelle Vague ?
- 21 juin 2020 : la Fête de la Musique Sanson
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=